S'identifier - S'inscrire - Contact

Minceur + Forme


Boîte à astuces


Apéritif


Cuisine de fête


Oeuf


Pomme de terre


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Tapas d'oeufs de caille (durs) délicatement agrémentés de mayonnaise

Par Caroline • Jeudi 20/09/2007  • Lu 26727 fois • Version imprimable

Thèmes cliquables : - - - - -


INNO, où je fais mes courses habituellement, a été rénové de fond en comble et rebaptisé "Monoprix Montparnasse". C'est tout beau, maintenant.

Autre avantage : comme l'espace est mieux agencé, les gammes de produits ont pu être élargies. Les rayons sont mieux fournis qu'auparavant en produits un peu originaux, je l'ai notamment constaté en m'arrêtant devant l'espace "cailles" l'autre jour. Du point de vue du choix,
on aurait presque dit la Grande Epicerie de Paris.

Il y avait des cailles de toutes provenances bien sûr, mais aussi des oeufs de caille (de plusieurs provenances également) :



Jusque-là, rien de nouveau pour moi... (Dieu sait combien de ces boîtes d'oeufs j'ai pu acheter pour faire des expériences de croque-madame aux oeufs de caille, au moins vingt-cinq !).


Egalement des oeufs cuits durs et décoquillés, déjà tout prêts pour l'apéritif. Rien de nouveau là non plus, excepté que j'en ai acheté pour la première fois.




Pas entièrement nouveau là encore, mais cette fois beaucoup mieux déployées en rayon pour proposer une offre systématique : les découpes de caille. Il y a des barquettes de filets de caille, et aussi — elles m'ont tapé dans l'oeil — des barquettes de cuisses de caille :




Pour les oeufs déjà cuits durs et décoquillés, aucun prix n'était affiché sur le paquet :




Une fois rentrée à la maison, j'ai été plutôt surprise de voir le prix sur le ticket : 4,20 € pour 12 oeufs !
Soit à peine moins que le prix des 10 cuisses (4,76 €) qui me paraissaient constituer bien davantage un produit de luxe. Mais après tout, il y a certainement plus d'engagement de main-d'oeuvre dans les oeufs, or la main-d'oeuvre est bien l'ingrédient qui a la plus grande valeur, n'est-ce pas ?



J'ai cherché un instant ce que pouvaient être ces deux lignes intermédiaires à 0,95.€ (histoire de ne pas me payer la honte en vous révélant des achats intimes, voire pathétiques, voire scandaleux).

Ouf ! C'étaient juste deux adorables mini-taille-crayons pour trousse (parfaits, à l'usage : tout petits, et aussi efficaces que les grands. J'en ai pris un pour les travaux scolaires de Camille... et l'autre pour l'affûtage de mes crayons à paupière, eh oui chacune son destin et je ne suis pas mécontente du mien, merci ;-)).




J'ai déballé mes oeufs, en me demandant quelles merveilles allaient s'extraire du sachet, pour ce prix-là :




Ils ont roulé dans l'assiette. La gloutonne en a chipé un.
Marrant, très lisse, très ferme. S'ils étaient plus gros, ce serait assez étouffe-chrétien, mais avec cette taille-là, c'est fort mangeable.

Bon, ces oeufs ne sont pas d'or, certes. Mais ils sont indéniablement prêts à l'emploi, ce qui va me permettre de concrétiser sur-le-champ mon
fantasme : faire avec des oeufs miniatures ce que je fais ordinairement avec des oeufs normaux (de poule). Les passer à la trancheuse à oeufs qu'on a tous à la maison, pour voir si on pourrait décorer les canapés d'un apéritif dînatoire avec des mini-rondelles.:




Mais bien sûr qu'on peut ! La texture est bien ferme, ça ne se déchiquette pas.

Bonne nouvelle donc : pas besoin d'un matériel de professionnel, avec ces oeufs on peut faire tout ce qu'on veut chez soi.




Vu la résistance des oeufs, si on essayait même en long ?




Eh oui, ça marche aussi bien dans un sens que dans l'autre :




J'ai dévoré mes lamelles et suis aussitôt passée à un autre projet :

• La révélation : l'oeuf de caille dur est bien ferme.

• La conclusion : du coup, on doit pouvoir faire un peu plus rigolo que de le gober en entier... même si c'est la suggestion de présentation la plus classique (voir sur le paquet tout en haut).

On doit pouvoir mieux l'apprécier en le coupant en deux. Si on empile les deux moitiés sur une pique en bois (face coupée vers le haut pour le plaisir visuel), on devrait ressentir sur la langue deux fois le choc des textures
pour un seul oeuf.
(NB. Si v
ous présentez vos oeufs de caille comme cela depuis la nuit des temps, il n'empêche que quant à moi je frétille : pensez qu'un simple petit oeuf d'oiseau peut donner autant de plaisirs exploratoires !)



J'en coupe plusieurs.

Oui c'est vrai, j'aurais pu
aiguiser mon couteau et le tremper dans l'eau bouillante, pour faire des jaunes bien nets ! Mais quand on a faim, on a faim.



Piquons nos moitiés :




Enfilons-les avec générosité (= trois moitiés par pique, je m'autorise à les manger comme une cochonne pour avoir le maximum de plaisir. Pensez un peu : trois chocs successifs sur la langue !)



On ne va quand même pas déguster ça tout sec !... D'autant que j'ai fait une superbe mayonnaise hier.

Et c'est là que je me frappe le front : Camille m'a offert un truc l'année dernière que je n'ai pas encore utilisé, honte à moi ! Alors que c'est
absolument LE cadeau qu'il fallait me faire, ça m'avait enthousiasmée.


Juste le temps de le passer sous l'eau pour enlever la poussière, et le voici :




J'hésite entre les différents embouts. Je ne sais pas ce qu'ils donneront, mais chacun me paraît riche de promesses :




Celui-ci devrait nous donner un résultat bien "traiteur cucul" comme j'aime !




Allez, comme je ne sais pas encore manier les striures et la déco, je vais aller au plus simple, pour m'initier :




Je remplis la poche de mayo :




Je me mets au dessus des oeufs et je prends une inspiration. Allons-y !




Je commence à presser la poche.
A force de voir faire les pâtissiers à la télévision, je pensais avoir la science infuse en matière de poche à douille. Du coup, je n'avais pas pensé à vouloir quelque chose de précis, j'attendais un petit peu tout de la poche, en fait. Mais, à ma grande détresse, ça sort un peu comme ça veut.

Mauvais départ : il aurait fallu concevoir un plan de déco préalable.

Où sont passés les délicats entrelacs que j'avais imaginés ? Je me rends compte tout de suite que la symétrie et l'ordre vont faire défaut :




Je ne sais pas quoi faire, je ne veux pas interrompre le jet sinon ça fera moche.




Ça va trop vite, je n'arrive pas à contrôler à la fois la vitesse excessive et la trajectoire, d'autant que je ne sais pas quoi faire comme dessin. J'ai réussi à me resynchroniser et à passer à la brochette suivante au moment où j'avais relâché la pression sur la mayo. Donc pas de dégueulis sur l'assiette entre les deux brochettes, ouf.




Aïe aïe, j'ai toujours autant de mal à diriger le jet, quel dessin faire ? Quand je commence à presser, ensuite je ne dois plus m'arrêter sinon ce sera raté. Et comme à chaque fois le démarrage me paraît assez laid, je suis prise de court.




J'essaie d'autres figures libres :




Il y a peut-être un progrès dans l'enroulage des entrelacs
, mais c'est difficile à faire vous savez, je vous promets que ça l'est bien plus que ça n'en a l'air :




Zut, le fil a continué, je dois vite me décider pour savoir où le mettre ! A tout hasard je suis revenue vers le centre :




Après j'étais comme une poule affolée, ça pissait, ça pissait, je ne savais plus comment conclure. J'ai manié mon truc partout au-dessus des brochettes, et c'était si moche que j'ai essayé de réparer par une déco autour :




J'ai quand même fini par m'arrêter, à bout de ressources et de stratégie.

Permettez-moi donc de vous présenter les délicieuses tapas d'oeufs de caille que je vous aurais servies si vous m'aviez fait l'honneur de votre présence :




La vision globale ne rend pas justice à ces brochettes, qui sont sûrement délicieuses.

Tentons un plan rapproché, probablement plus joli : 



Ça fait
penser aux diarrhées de mouettes qu'on voit sur les plages (à moins que ce ne soit des déjections de mollusques enfoncés sous le sable ? je n'ai jamais su).

Goûtons plutôt :




Mais c'est très bon, savez-vous ?

Gloup, gloup, et déjà de deux.





Avec les fientes de mayo un peu partout, c'est dur à attraper proprement (celle-ci, si vous aviez été là, je me serais débrouillée pour vous la refiler) :




Ben ma foi, c'est très agréable. La texture est chouette et la mayonnaise divine.

J'ai mangé 7 oeufs en tout, il n'en reste cinq et je me sens calée. Vous voyez que vous auriez pu être là, on aurait partagé !




Terminons sur un petit récapitulatif des prix pour l'aspect pratique :



(Cela, c'est l'étiquette des 20 oeufs de caille crus en coquille que j'ai achetés le lendemain pour comparer : c'est la boîte que vous pouvez voir tout en haut de l'article).

Nous avons donc le choix entre :

une boîte de 20 oeufs de caille crus pour 2,90 €, soit
14,5 centimes par oeuf cru en coquille,

un sachet de 12 oeufs cuits et écalés pour 4,20 €, soit 35 centimes par oeuf dur tout prêt à servir.

Maintenant, tout dépend
de votre porte-monnaie et de votre emploi du temps (pour les oeufs crus, comptez 4 mn de cuisson et 30 secondes d'écalage par oeuf). Les deux présentations ont le mérite d'exister, et j'ai trouvé les deux très bonnes : à égalité, en signalant peut-être un quasi imperceptible surcroît de fermeté (à mon sens ni excessif ni déplaisant) pour les oeufs déjà cuits.




Je vous dis à très bientôt pour vous parler des cuisses ! J'ai bien aimé ce qu'on peut en faire, surtout l'assaisonnement que j'ai trouvé par hasard. Ce serait génial si je pouvais vous faire un truc très beau avec cet assaisonnement, il devrait le permettre. Surtout si je prends des cours de déco d'ici là. ;-)

—————
[EDIT - 28/10/07) Je viens de voir chez Franprix le sachet de 12 oeufs déjà cuits, non pas à 4,20 € comme chez Monoprix mais tenez-vous bien... : à 2,99 € !
Plus de 1,20 € d'écart, profitons-en !... (D'autant qu'au
Franprix du coin, on peut piocher en prime quelques excellents produits Leader Price.)



Retour à la page d'accueil

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par Tiuscha le Jeudi 20/09/2007 à 14:37

A part les fientes de mouettes, c'est pas mal, bon marché, nourrissant et rapide (quoique moins que ceux de poules...) mais pour les petits d^rolement plus rigolo, j'ai justement fait un billet autour des oeufs de caille sur mon nouveau blog : Trois petits tours et cuisinons ! (tu devines?un blog pour les gniards bien sûrs !) C'est amusant aussi une ribambelle de mini oeufs frits...

(Edition par Caroline : Tiuscha n'avait pas mis de lien pour son nouveau blog destiné aux plaisirs culinaires pour enfants. Je l'ai fait pour que vous puissiez le découvrir. Et à Tiuscha : ici, tu peux te permettre de ne pas être aussi discrète !)


enfin!!! de retour !! par brigitte le Jeudi 20/09/2007 à 14:41

je crois que je suis la deuxième à réagir les autres ne vont surement pas tardé

 ton test m'a bien fait rire, il est vrai qu' il faut que tu prennes des cours de décoration , car à la fin il y a de la mayo partout, c'est ce qui fait le charme de ta démo d'ailleurs....

je retiens le côté pratique des oeufs déjà écalés pour moi c'est idéal car avec une main j'ai du mal à le faire, je vais donc goûter ces adorables petits oeufs , je n'en ai jamais mangé

bises et surtout ne t'arrête pas sur ta lançé les vacances sont bien fini, nous attendons la suite


par hoplàlavoilà le Jeudi 20/09/2007 à 14:43

Ah j'ai tellement ri !
Et j'ai tellement attendu l'étape suivante avec l'embout qui fait des zigouigouis de mayo comme ci et celui qui fait des zigouigouis comme ça. Une seconde de frustration, et finalement rester avec celui qui fait de la crotte de ver à marée basse m'a fait encore plus rire.
J'adore ton pas à pas.

Mais si les oeufs tout cuits sont + fermes, n'est-ce pas qu'ils sont TROP cuits ?

Question subsidiaire: des nouvelles de ton basilic ?


Petit problème de mathématiques par ellie le Jeudi 20/09/2007 à 15:01

J' ai 12 oeufs.
Une petite main en chipe un.
Il m' en reste 5.
Combien en ai-je mangé?

Réponses:
Si l' on utilise son taille-crayon pour entretenir ses crayons khôl: 7
Si l' on utilise son taille-crayon pour faire ses devoirs de maths: 6

:-D Comment ça, je te charie? :-D

En tous les cas, ça vaut la peau du c.. ces oeufs de caille, même crus pas pelés, quand tu compares aux oeufs normaux... Mais ils sont tellement bons!! A la maison, on les mange toujours en apéro, mais sans mayo ;-)


par hoplàlavoilà le Jeudi 20/09/2007 à 15:16

Attention les photos ne sont pas appétissanes, mais on voit ici que les tortillis de sable ne sont pas des fientes de mouettes mais des "taupinières" d'arenicoles !
Enfin je dis taupinière parce que je suis gentille, manifestement avec ta fiente tu es + proche de la vérité...
http://www.chtipecheur.com/index.php?51-arenicole-ver-de-cote


Re: par Caroline le Jeudi 20/09/2007 à 15:42

> hoplàlavoilà, pouark !!! Mais 1000 mercis pour l'info ! Les photos sont plus ignobles que les miennes, ça me rassure un peu.
Tu veux des nouvelles de mon basilic ? Euh, ben disons que depuis hier j'ai un pot de thym — pour te dire les choses en douceur. ;-)))

> Tiuscha, j'ai cherché et trouvé ton nouveau blog, je me suis autorisée à mettre un lien directement dans ton commentaire pour qu'on puisse le découvrir !

> Brigitte, la prochaine fois que je te vois, je te fais goûter (euh, cours de déco pris entre-temps, bien sûr !). Gros gros bisous.

> Ellie, j'avais tellement de khôl que je n'ai pas réussi à bien distinguer l'animal qui, tandis que j'étais concentrée à asperger mes brochettes de mayonnaise, a osé me chiper un second oeuf tout rond ! (Ce qui m'a semblé être une dinde, belle et bien bâtie grâce à une bonne alimentation, a prétendu qu'elle voulait être bien sûre du goût de ces petits oeufs en sachet, qu'elle voulait retâter de la texture aussi. Que veux-tu, je n'ai rien pu tenter pour la stopper, mais j'ai eu la charité de ne pas la dénoncer... ;-))


par Anonyme le Jeudi 20/09/2007 à 16:12

Moi l'oeuf de caille, c'est cru uniquement car je m'en sers poché et ensuite versé dans un aspic pour des mini verrines. Je trouve en effet l'oeuf de poule trop gros pour cet usage apéritif...


Re: par Débo le Jeudi 20/09/2007 à 16:13

Heu mais c'est moi l'anonyme !!


Re: par Caroline le Vendredi 21/09/2007 à 13:59

Coucou Débo, j'ai rêvé/pensé toute la nuit à tes mini-verrines d'oeuf de caille. Je trouve ça tout simplement génial. 


par Stéphanie le Jeudi 20/09/2007 à 17:13

    D'abord, oui ce sont bien des déjections laissées par de habitants du sous-sol. Mais beaucoup plus supportable que les crottes de chien qui puent tellement que ça me fait vomir...
    Ensuite, c'est bien beau de terminer par "à très bientôt" mais ça ne nous donne aucune garantie et du coup j'hésite entre impatience jubilatoire et inquiétude angoissée...
    Enfin, c'est toujours aussi bien de te lire!!!


par Stéphanie le Jeudi 20/09/2007 à 17:15

    Je répète ce qui a déjà été dit, ça m'apprendra à lire les autres commentaires après avoir posté le mien...


Re: par Caroline le Jeudi 20/09/2007 à 17:33

Hello Stéphanie ! Attends au contraire, des avis convergents aident à faire du recoupement d'informations, alors surtout ne t'excuse pas ! Et ravie de te lire moi, toujours.
Pour le reste, je reviens bientôt, sûr !... J'ai envie d'un autre blog, où je ferais des brèves quotidiennes ou presque (et en laissant les tests détaillés pour ici, du genre une fois par semaine). Projet à voir mais quasiment mûr... J'ai déjà le nom de ce second blog, il aura le même préfixe que le premier. ;-)


Re: par Patrick le Samedi 22/09/2007 à 14:02

Les culininfos ? Les culinoBrèves ? Les culinoDingo ? D'un gus ?


Re: par Caroline le Samedi 22/09/2007 à 14:10

Tu chauffes.


Re: par Patrick le Dimanche 23/09/2007 à 04:17

Et les calinotests, on s'y met ?


Re: par Caroline le Dimanche 23/09/2007 à 12:07

Là je suis en train de préparer un poulet, et je pense l'enduire de beurre — langoureusement. Tu penses que ça pourrait aller ?
N'empêche, on rigole on rigole, mais j'ai toujours le nom de domaine ! Pourvu que tu nous fasses deux ou trois démos et quelques commentaires, il vaudrait vite de l'or... ;-)


par akashamel le Jeudi 20/09/2007 à 19:04

Tout simplement géniaux tous ces articles :D

Et les photos, n'en parlons pas! A dévorer!


par Patrick le Vendredi 21/09/2007 à 04:18

20 centimes par oeuf de produit chimique pour qu'ils ne noircissent pas dans le paquet, finalement ce n'est pas cher. Tu vas recommencer à écrire régulièrement ? Ce serait bien.


Re: par Caroline le Vendredi 21/09/2007 à 23:27

Pfff, boh voyons... les 20 centimes sont destinés aux écaleurs(leuses), certainement pas aux produits chimiques ! Pourquoi toujours penser à mal ?...
Tu vas hurler quand tu vas voir mon prochain blog, c'est du anti-chazallet ou je ne m'y connais pas. ;-) (Je m'en réjouis par avance, pour tout te dire.)


Re: par Patrick le Samedi 22/09/2007 à 14:05

Moui, c'est ça, des vrais gens qui écalent, écalent, écalent toute la sainte journée. Voire plus, c'est ce qu'on appelle les écaleurs supplémentaires.


Re: par Caroline le Samedi 22/09/2007 à 14:13

Rires... (tu sais, ceux qu'on a involontairement, en secouant la tête et en levant les yeux au Ciel...)


par Aurélie le Samedi 22/09/2007 à 00:14

C'est toujours un grand plaisir de découvrir qu'il y a un nouvel article par ici :-)

N'hésite surtout pas, hein, si tu vois un cours de maniement de la poche à douille, quoique là j'en ai bien rigolé, je t'imaginais dans ta cuisine avec fifille qui "testait" les oeufs et toi qui pestouillais sur ce damné engin.

Vivement la suite !

Bon pis screugneugneu de code à insérer pour valider les commentaires... impossible à lire pfffff, vais me trouver un décrypteur-de-code-qui-veut-la-mort-de-mes-noeils !


par Gaëlle le Samedi 22/09/2007 à 10:53

Une question me turlupine : comment fais-tu pour manier une poche à douille pleine de mayonnaise et tenir un appareil photo en même temps ?? Aurais-tu un troisième bras ? Si en revanche, tu n'en as que 2, je comprends mieux le résultat niveau décoration !
Vivement le nouveau blog, pour en avoir encore plus (de billets, de tests, de rires...) !


Re: par Patrick le Samedi 22/09/2007 à 14:11

L'appareil est sur un pied et la poche est maniée de même.


Re: par Caroline le Samedi 22/09/2007 à 14:15

Nan, même pas ! Appareil d'une main, poche à douille de l'autre. (Et fille absente, mais la gloutonne que je suis compte certainement pour deux.)

Patrick, je viens seulement de comprendre !!!!!!!!!!! Honte à toi !


par Anonyme le Samedi 22/09/2007 à 20:52

Tu vas t'appeler comment, le "culicarolinos"??? (on dirait un nouveau nom de macaroni)
...Et moi qui n'aime pas les oeufs!!!! Même ceux de cailles. Pauvres bestioles à qui on fauche leur descendance, honte à vous tous qui les mangez! Sur les tomates cerises, la mayonnaise ça le fait aussi..et on s'étouffe moins, non?


par ciloubidouille le Samedi 22/09/2007 à 23:33

Parfois que je te soupçonne (mais serait-ce par identification ?...) de rater volontairement ta déco, juste pour être sûre d'avoir ton comptant de mayo... :D !

Merci de revenir, même si tu me manques entre les pointillés...


par Patrick CdM le Dimanche 23/09/2007 à 22:10

Bon, à ce stade j'interviens, les tortillons de sable sur le sable, ce sont les déjections d'un gros ver, il peut faire jusqu'à 20 cm de long, c'est l'arénicole marina, un psammivore (çà ne s'invente pas...), c'est à dire qu'il se nourrit des organismes vivant dans le sable. Je suis bien content de pouvoir en causer ici, sur CdM, j'aurais un peu de mal... à moins d'imaginer une poche à douille vivante, çà doit aimer la mayonnaise, ces bêtes-là, non? A propos, tu n'as pas précisé si tu as fait ta mayo avec des jaunes d'oeufs de caille, sinon, çà sent le nouveau défi....
A part çà, ta révélation sur la transformation d'Inno me bouleverse, j'aimais bien le bordel ambiant de ce magasin...


quel art! par noemie le Lundi 24/09/2007 à 10:13

comme toujours ce tiquet est genial! plein d'ingeniosité et qu'est ce que j'ai rigolé!!!!!
un grand merci et vivement le prochain!!!!


aaah! par lili violette le Lundi 24/09/2007 à 15:05

ha, d'habitude je viens un peu comme une étudiante qui essaierait de comprendre des trucs qui ne lui posaient aucun problème. Avec ce dernier article, c'est de la pure curiosité qui me fait délirer, j'adore! Jamais je n'aurais pensé à mettre de la mayo dans une poche à douille, ni à essayer toutes les cuissons possible des oeufs à 65° comme toi. Chez moi, c'est du grand délire, mais c'est jamais si ingénieux. Continue à être curieuse pour nous, ça m'éclate!;o)


Inno... me manque par Thomas le Vendredi 07/12/2007 à 18:11

Salut Caro,

Juste pour te dire que chez Inno, ils avaient un stand avec des patisseries portuguaises : les "Pastei de nata" (traduction phonétique). Si jamais ils en ont encore, et que tu ne connais pas, je pense que tu vas craquer : ce sont de petites "barquettes" de pate feuilletée remplies d'une sorte de crème brûlée caramélisée. Une Tuerie !

Sinon, ils en ont -pour sûr- au stand portuguais au marché couvert de la rue l'olive, dans le 18ème. Si tu pousses jusque là, passe manger une Pastilla au pigeon chez mon copain Eddie (l'Eden Café). Elle est mortelle.

Ah, Paris me manque...

A bientôt.
Thomas.

P.S. Je viens de me rendre compte que mon message n'a pas grand chose à voir avec le billet... Mais il fallait que je parle à quelqu'un de ces trucs portuguais démentiels...


Re: Inno... me manque par Caroline le Vendredi 07/12/2007 à 18:25

Inno manquerait à n'importe qui, enfin surtout à n'importe quel fou qui se serait transplanté à Millau.
Moi je fantasme sur Millau alors tu vois hein... kif kif. ;-)

Je vois très bien de quelles exquises pâtisseries tu parles. J'ai vu un docu là-dessus, ça s'appelait les "Pasteis de Belem", mais c'était bien ça. Une tuerie, 100 % d'accord avec toi. Mais une tuerie qu'on ne peut pas faire chez soi : il faut un four à 400 °C, c'est une cuisson éclair, c'est pour ça que c'est inimitable.

Pfff, sniffff, boooouuuuuh.... Dans le 18e, tu crois ? Moi je crois qu'il faut aller au Portugal direct pour manger ça !
(Remarque, hé, reconnais que c'est moins loin pour toi que pour moi : alors dis, Inno ou pas, elle est pas belle la vie ?)


Re: Inno... me manque par Aude le Vendredi 02/04/2010 à 14:06

Bonjour,

Pour info, Carinne Teyssandier a présenté la recette des pasteis de nata sur cuisine TV, et selon elle, la recette peut être réalisée avec succès même si le four ne chauffe qu'à 250° ou 300°.

Je mets le lien de la vidéo pour celles et ceux que ça intéresse :

http://www.cuisine.tv/cid4148/pasteis-de-nata.html?cid=4148&autres=1

Bien cordialement


par Anonyme le Vendredi 02/04/2010 à 12:28

20 sept 2007, punaise je suis en retard, très drôle cet article, j'adore !




google vous propose :




Présentation


DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.