S'identifier - S'inscrire - Contact

PARRAINAGE :

LaBelleVie.com

5 € offerts

sur votre 1re commande
de 30 €
livrée en 1 h
à Paris 7 jours sur 7
(+ frais de livraison 2,50 €)

Sélection de fr.-lég. BIO
aux prix du non-bio

  
4 800
produits référencés
Le meilleur saumon pour vos
sushis - la cave - les pains et
les viennoiseries - le marché -
l'épicerie fine, le traiteur, etc.







Minceur + Forme


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Cuisine de fête


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Déco culinaire : la seringue en inox peut-elle détrôner la poche à douille ?

Par Caroline • Vendredi 18/04/2008 • Version imprimable

mayonnaise à la poche à douille

Thèmes cliquables : - -


Le contexte : l'autre jour, j'ai eu envie de goûter les spaghetti à l'encre de seiche.

Pensez ! A mon âge, n'avoir jamais pratiqué que le spaghetti blanc !... Ça m'a paru honteux de n'avoir jamais osé choisir
, au rayon pâtes de ma grande surface, ce fascinant spaghetti de couleur :



Je m'en suis fait cuire un petit demi-paquet, pour ne pas mourir idiote :



Et j'ai admiré sans réserve.

C'était beau, noir, brillant :

 

Ensuite, hmmm... j'ai constaté que ça sentait un peu le poisson. Pas franchement dérangeant, mais pas non plus exagérément sexy.

Alors j'ai sorti ma poche à douille
et du fromage allégé, pour faire un test de culino-déco tout en noyant le poisson par l'ajout d'autres saveurs.



Fromage balancé dans la poche. Tournicoti... Tournicotons... :



J'ai essayé plusieurs douilles.

Mon Dieu, tout me plaît tellement ! Je ne sais pas quoi choisir.



Je vais prendre ce que je préfère, un motif bien crénelé.

Allez, on attaque ! Je commence à presser, et le fromage sort :



Au début c'est maîtrisé, je dirais presque tout en élégance.

Et puis c'est plus fort que moi, je m'emballe et j'en fais trop. Avait-on vraiment besoin,
pour faire beau, de cette grosse boule au sommet du monticule ? Je reconnais que ça écrase un peu le plat :



T
ant pis allez, on va arranger, il suffit d'en faire encore plus :



Sans oublier le petit détail superflu qui signe définitivement le mauvait goût en décoration :



Fini, là ?...

Plaisant, ah là là oui ! Mais allez savoir pourquoi, ça me paraît encore un peu nu :



Je vais ajouter un peu d'huile d'olive et du ketchup.

Youpi
! Je trouve ça adorable, réjouissant :



(Attention, la boule !!! Oh non malheur, la boule se casse la figure !)

Après, j'ai goûté et c'était tellement bon ! Pas très beau mais je m'en fiche, j'ai rajouté encore du ketchup :



J'ai touillé,
j'ai écrabouillé la boule, encore rajouté du ketchup et encore touillé.
C'était divin.

(Quand même pas très fana de la petite odeur de poisson, j'ai trouvé qu'il fallait bien tout cela pour la faire oublier.)




A présent, si cela vous intéresse, je vous présente techniquement les ustensiles qui m'apportent tant de plaisir.

Et surtout, je vous propose une comparaison entre ces deux ustensiles, pour vous montrer celui qui m'a enfin apporté le bonheur : c'est fou tout ce qu'on peut faire d'amusant avec ça ! Pour plaire aux enfants c'est génial, pour vous ridiculiser auprès de vos amis c'est encore mieux.



La poche à douille


Voici la poche à douille que Camille m'a offerte il y a un ou deux ans.

La poche est faite de coton plastifié sur la face intérieure, et on lui adapte au choix une des 4 douilles livrées dans l'emballage :

 

Démarche indiscrète mais nécessaire, afin de réaliser ma comparaison d'aujourd'hui : je me rends à pas feutrés chez Monoprix pour constater que... cette magnifique poche à douille a coûté à mon enfant la somme exorbitante de 4,20 € ! (au moins deux semaines de ses ressources de l'époque ! Aïe, trop craquant).

Cette poche est spacieuse : on peut la remplir de 350 ml de crème si on laisse un bord libre de quelques centimètres en haut.
Mais parce qu'il est plus agréable d'avoir une marge confortable de tissu pour entortiller le haut de la poche en sorte de bien la refermer et d'exercer la poussée qui fait sortir la crème, je dirais que la remplir de 250 ml au maximum est plus recommandé.



La première fois que je m'en suis servie, c'était l'année dernière, pour faire un peu de culino-déco avec de la mayonnaise. Je voulais faire des tapas d'oeufs de caille sublimement décorés :



J'en conviens, on cherchait alors l'élégance et on la cherche toujours... Mais le maniement de la poche à douille exige un certain savoir-faire, pour ma défense.

C'était quand même très très bon. Ce que je voulais connaître par-dessus tout, c'est la sensation différente qu'offre sur la langue une mayo répartie partout en un filet fin sur votre bouchée. De ce côté-là, même si je reconnais que la déco a un peu péché, c'était très réussi.

Pour moi, la répartition des ingrédients dans une même bouchée est extrêmement importante, je trouve que c'est un incroyable facteur de plaisir. Cet essai des oeufs de caille m'a insufflé une envie durable de condiments répartis sur un mets par une douille.



La seringue déco à douille


Voici maintenant la
seringue en inox avec 5 douilles sur laquelle j'ai flashé tout récemment.

C'est le genre de chose qu'on ne voit pas souvent chez les gens normaux. Pour moi, jusqu'ici, c'était un truc de pâtissier pour décorer les gâteaux d'anniversaire, ou un gadget pour vrai forcené de la cuisine. En fait, je n'en avais même jamais vu en vrai, je suis tombée dessus sur Internet et j'ai été scotchée.

Prix :
13,90 €, ce qui m'a semblé assez raisonnable compte tenu de son aspect luxueux...


Seringue en position pleine (ci-dessus) et
vide (ci-dessous).


... mais également si l'on considère son caractère inusable et hygiénique : vous n'avez qu'à la mettre à la machine quand vous avez terminé vos petites opérations, et elle en ressort impeccable !

Alors qu'il faut bien reconnaître que la poche en plastique se dégrade et s'use avec le temps, outre qu'elle est assez fastidieuse à laver à la main. Franchement, quand je vois l'état de ma poche aujourd'hui – alors que je viens de la sortir censément propre du tiroir –, mon coeur de mère s'attendrit à la vue de cet adorable présent, mais
mon estomac se révulse :



Comparez donc le clinquant irréprochable de l'inox au petit côté "bouffe moisie surtout n'y revenez pas" du plastique-tissu :



V
ous choisiriez quoi, vous ?... Pour ma part, entre la version hi-tech qui brille et ma poche définitivement souillée, désolée mais en dépit de la valeur affective de la seconde, je ne balance pas un instant !

Ce sera elle, je n'y peux rien, c'est une merveille de petite beauté :




Elle contient beaucoup moins (trois à quatre fois moins) que la poche : environ 80.ml de crème ou de mayonnaise.

Mais à son avantage, il suffit de mettre le poussoir et de pousser : pas de tissu à tortiller ni rien à calculer, on remplit, et quand c'est fini on ouvre et on recharge. Je ne trouve ça ni long ni fastidieux, alors que remplir la longue poche m'ennuie.

En plus, avec la poche, ça en laisse plein sur les côtés, ça gaspille un peu. Et c'est mou aussi : remplir un truc mou, c'est bien plus ennuyeux et exigeant que remplir un truc rigide.



Ah, mais bonne nouvelle pour celle qui s'était attachée sentimentalement à sa poche à douille ! Le truc chouette qui sauve l'affaire, c'est que les douilles ont un format standard : du coup, les douilles de ma poche s'adaptent parfaitement à la seringue.

Super. Ainsi, je récupère avec joie une bonne partie de mon cadeau :
3 formes de douille (celles de la rangée du haut sur la photo ci-dessous) viennent s'ajouter aux 5 formes qu'on m'a livrées avec la seringue.
Il n'y avait qu'une seule forme de douille commune aux deux ustensiles – la forme la plus simple, un petit trou rond (c'est la forme de base, celle qui vous permet d'écrire "Joyeux anniversaire, vieille branche !" en beaux caractères italiques sur votre gâteau). 




Reconsidérons les possibilités :



J'avoue que j'ai un faible pour les formes de douille proposées avec la seringue, elles sont plus extravagantes :



Vous voyez celle du milieu, ci-dessus ?

Avec cette douille-là notamment, j'ai fait d'incroyables découvertes de textures.






Textures marrantes avec des ingrédients tendres
et une seringue déco à douille


Là c'était une autre douille, mais j'ai essayé de mettre dans la seringue des morceaux d'avocat, pour voir ce que ça donnerait en pressant.



Mais vous savez qu'elle contient tout de même pas mal, cette seringue !

Je l'ai fourrée de la moitié d'un avocat de taille moyenne :



Et on presse :



Oh, dans un verre, tenez : est-ce que ce ne serait pas mignon ?

Mais si !!!
Et je l'ai goûté rien que tout seul, sans aucun additif. C'était délicieux, très étonnant.
J'adore l'avocat et j'en ai mangé sous toutes les textures possibles, mais celle-ci est nouvelle pour moi :



Evidemment, ça fuit un peu au bout de la seringue, mais on s'en moque : ce ne sera pas perdu pour tout le monde... (D'autant que, faut-il vous le rappeler, un bon cuisinier doit toujours goûter sa cuisine avant de la servir !)



Cet avocat pressé, ça m'a donné des tas d'idées de déco, de présentation, d'agrémentation de plats, c'est vraiment amusant. En fait, c'est mousseux tout en ayant du relief.


Autre idée déco : la gelée pressée.
Facile à faire, tranquille, c'est joli et ça brille.






Un petit essai avec plusieurs douilles différentes :



Je sais, c'est du toc. Mais c'est beau :




• Le plus étonnant et le plus agréable de tout ce que j'ai essayé ?... De l'oeuf mayonnaise pressé à la seringue sur une tartine.

J'ai râpé grossièrement l'oeuf dur (grille assez fine mais sans m'appliquer) et je l'ai mélangé à une cuillerée de mayonnaise maison, toute fraîche :



Puis j'ai rempli la seringue, qui a réservé le meilleur accueil à l'intégralité de mon oeuf-mayo :



Quand j'ai pressé... ça a fait un prout surprenant, instantané et généreusement productif.

Je ne m'y attendais pas. C'est sorti en un gros flocon allongé et quasi sans fin, je me suis régalée à le disperser sur ma tartine grillée :




J'ai croqué. C'était réellement étonnant comme matière ! Ce mélange qui sort de la douille est aéré, gonflé et sculpté à la fois.

C'était déjà surprenant avec l'avocat (pas assaisonné). Là, c'est vraiment exquis. Super agréable. D'autant que ma mayo était délicieuse.







Utilisation de la seringue : les 4 bévues à éviter


1) Ne faites pas les déco trop longtemps à l'avance, surtout si elles sont à base de mayonnaise ou de fromage crémeux :



Ça, c'est un nouvel essai d'oeufs de caille réalisé vers l'heure du déjeuner, et que j'avais trouvé assez mignon pour renoncer à l'engouffrer sur-le-champ en égoïste. Je l'avais gardé pour notre apéro du soir avec Jacques.





Au début je pensais ne faire que deux élégants tas de mayo. Puis j'ai trouvé irrésistible la petite tentation "traiteur cucul" : ponctuer chaque oeuf d'une goutte précieuse de mayo sculptée.

Ultra facile à faire !!! Une minuscule pression et j'ai ma petite goutte harmonieuse, toute jolie.

Franchement, aussi peu d'efforts pour un tel résultat... qu'en dites-vous ?






Hélas, six ou sept heures d'attente au frigo ont finalement transformé ces ravissantes petites choses fraîches...



... en bizarreries desséchées et plastifiées. Délicieuses encore, mais moches :




2) Attention : n'oubliez pas de vous assurer de la bonne fermeture de la bague qui fixe la douille !

Le mécanisme ressemble à celui des boules à thé les plus communes qu'on trouve en supermarché. Personnellement, je ne raffole pas, je préfère un système de vissage. Mais je reconnais que l'encoche (cf. ci-dessous), c'est mieux pour éviter la corrosion ou l'usure, et que si l'on s'en sert correctement, c'est vraiment parfait.



Les deux premières fois, j'avais dû vouloir aller trop vite, ce n'était pas bien fixé.

J'avais surtout prêté attention à l'autre côté (celui du poussoir) :




Tout s'est défait quand j'ai pressé, le fromage a jailli et j'ai été furieuse :



D'autant que ça ne veut absolument pas rentrer par là où c'est sorti :




3) Si vous avez la chance d'avoir un goupillon de nettoyage (NB - il n'est pas livré avec la seringue : celui-là je l'ai eu avec ma poire à jus), c'est très utile pour nettoyer vos douilles et votre seringue sous le robinet, mais surtout ayez un geste modéré ! Si par excès de zèle vous frottez en enfonçant jusqu'à sortir la touffe de la douille, là encore vous aurez bien du mal à l'y faire re-rentrer.



J'ai réussi à la faire repénétrer dans le petit trou à rebrousse-poil, mais il m'a fallu pas mal de savon et beaucoup de patience :
pire que d'extraire une bague de fiançailles d'un doigt boudiné par des décennies de bonheur conjugal !



Pourquoi n'ai-je pas fait sortir le goupillon par le petit bout, en poursuivant tout simplement le mouvement, me dites-vous ?...
Mais parce que l'anneau qui termine le manche ne passait pas par le petit trou de la douille, et que cet anneau j'y tiens ! Il me permet de suspendre mon goupillon et de le saisir agréablement par l'extrémité du manche. (Eh oui, que voulez-vous, la vie est faite de menus détails...)




4) Attention, enfin, vraiment attention au point le plus crucial : ne jamais égarer la pièce maîtresse de votre seringue, j'ai nommé la bague !

Elle est petite... mais sans elle on ne peut plus fixer la douille, et alors on n'a plus que ses yeux pour pleurer.
Elle est petite... donc on a vite fait de la flanquer à la poubelle entre deux épluchures, sans même s'en apercevoir.



Ma nouvelle règle d'or : je la mets avec les douilles dans le panier à couverts de ma machine, et dès que je l'en sors propre, je la refixe immédiatement sur la seringue.

Cette règle d'or est le fruit d'un désagréable souvenir : je repense ici à la bonne leçon que j'ai reçue le jour même où ma seringue est entrée dans la maison. Après l'avoir utilisée et lavée pour la première fois, je l'avais laissée n'importe où avec les douilles... et patatras, alors que je m'apprêtais à essayer l'avocat en seringue, elle avait disparu !
J'ai mis dix bonnes minutes à la retrouver, j'ai vraiment flippé (un véritable petit désespoir) et je n'ai jamais dit autant de gros mots de ma vie.
Mais cet incident-là, maintenant, ne risque plus de m'arriver. Une bague est faite pour être scotchée en permanence à sa seringue : pas question d'union libre en ce qui les concerne, c'est
définitivement mon principe !

Je vous souhaite de bonnes décorations culinaires à vous aussi... Même quand elles sont foireuses, c'est vraiment amusant.



—————
PS. Pour ceux qui voudraient cette belle seringue (petite dédicace à votre intention, Annie), voici la boutique Internet où vous pouvez vous la procurer :
seringue en inox avec 5 douilles.



Retour à la page d'accueil



 

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par theCook le Vendredi 18/04/2008 à 11:56

un article très complet et intéressant... moi j'avais acheté un "pistolet à biscuits" avec aussi des douilles, je n'ai jamais réussi à l'utiliser! (dès que la pâte à pousser était un tant soit peu épaisse, ça ne passait plus) peut-être qu'une simple seringue serait plus efficace...


hachoir a pate a biscuit par donquichette le Mercredi 23/04/2008 à 19:55

:) mdr toi, meuh nan. C'est justement pasque fuat que la pâte est ultra fluide qu'elle ne peut e^tre travaillée qu'au hachoir. Et comme je suis qu'une vilaine sorcière voilà la vérité. Euh, si ça passe pas mon grand c'est ta pâte qui craint et pas la jolie macchina italiana :P

Arrivederci

Donquie


ouh la la! par Alekss le Vendredi 18/04/2008 à 15:55

Miam, un oeuf mayo! Et les tiens ont tellemennnnnnnnnt l'air bon! J'adore la touche de raffinement qu'apporte tes douilles :-) Sans blague: du grand art!

                                                                                                                                   Signé:
                  Une lectrice timide qui laisse pour la première fosi un commentaire, et qui aime l'expérience!


par Annie Jaffeu le Samedi 19/04/2008 à 18:04

C'est vraiment trop génial toutes ces explications. Je reviens régulièrement avec plaisir vous lire et m'instruire. oui oui j'insiste, m'instruire. J'ai participé dernièrement à un cours de patisserie dans une école hotellière de ma région. J'ai appris à me servir d'une poche à douille (il paraît que je me débrouille bien pour une néophyte...) et c'est vrai qu'il y a un coup de main à prendre !! mais alors là la seringue, ça me semble le top du top ! mais vous ne dîtes pas où se la procurer....


Re: par Caroline le Samedi 19/04/2008 à 18:13

Voici, Annie !

seringue en inox avec 5 douilles

Amicalement.


dégoût et des couleurs par Corinne le Samedi 19/04/2008 à 22:22

Bonjour,

Moi je passe ici régulièrement, car j'adore le style, les photos, les textes riches... tout quoi.
Je viens ici aussi parce que j'adore cuisiner, faire de nouvelles découvertes culinaires, trouver de nouvelles idées...

Par contre, en regardant le début des explications, j'ai compris que jamais, oh grand jamais,
je n'achèterai de spagghetis à l'encre de sèche... beurk, quelle couleur horrible pour ce type de nourriture, et devoir les mélanger avec de la mayonnaise et du ketchup pour ôter le goût de poisson,
encore moins.

Merci quand même hein ! ;)


Extra ! par Chouettmama le Samedi 19/04/2008 à 23:31

On est littéralement happé dans l'aventure de la poche à douille et de la seringue... Bravo pour ce comparatif.
Pour la poche dont je suis toujours et encore une adepte (ex école hôtelière oblige), il faut démonter l'embout en dévissant le tissu de la poche pour le laver. Ca évite les cochonneries kkbeurk qui s'incrustent avec le temps. Et pour un résultat nickel, je lave de temps en temps ma poche à 30° à la machine à laver. Elle en ressort impec !


par Virginie le Dimanche 20/04/2008 à 09:01

Toujours un bonheur de te lire!
Ta poche à douille a peut-être coûté plus cher que la mienne mais la mienne a craqué lâchement à la première utilisation alors si j'avais su...
Du coup, ta seringue m'intéresse. J'adore l'avocat qui pschhhhhhhhhhhht en ruban tortueux!
Bises et continue tes culinoTests, c'est que du plaisir!


youhouuuuuuu par a n g e l le Dimanche 20/04/2008 à 14:35

Super article, comme d'habitude!

Je suis hyper pas convaincue par les spaghettis noirs, eurk, mais alors la seringue avec l'oeuf mayo et l'avocat, mais c'est G E N I A L! Imagine les possiblités pour les parents d'un PitiGasson cré difficile sur la bouffe...  Je réfléchis sérieusement à l'achat de cet ustensile qui je le sens va me faciliter la vie :)




par Fofo le Dimanche 20/04/2008 à 18:02

Moi aussi j'ai remplacé depuis longtemps la poche à douille par la seringue, parce que remplir la poche à douille, c'est parfois cauchemardesque... Pour faire des meringues, par exemple, on s'en met plein les doigts, on en renverse partout, alors qu'avec la seringue, pas de problème ! Mais je préfère celle-là :
www.cuisinstore.com/seringue-a-patisserie
parce qu'elle est plus large (5 cm au lieu de 3,5), et donc encore plus facile à remplir. Et puis il y a plus de douilles. Et elle est aussi un peu moins chère... Que demander de plus ?


hyper bon les spag encre de seiche par Foifoise le Dimanche 20/04/2008 à 20:25

 Comme d'habitude bien ri…
Les spagettis à l'encre de seiche c'est très bon avec des fruits de mer, de petits morceaux de poisson etc… selon la richesse des placard dans une sauce tomate (maison ou non) bien parfumée + du parmesan. C'est comme les pâtes au chocolat (ce n'est pas sucré) que j'ai découvertes dans une boutique à Milan à servir avec une sauce crème avec du gorgonzola écrasé + des noix. Hum ! mais je n'en ai jamais trouvé en France.


par venezia le Mardi 22/04/2008 à 09:59

bravo, Caroline Pollock…  


par Provence le Mardi 22/04/2008 à 13:23

Article complet et instructif. Un grand merci.


Bravo ! par Claire le Jeudi 24/04/2008 à 11:36

Voilà plusieurs semaines que je lis et relis avec un grand bonheur ce blog. Il est si drôle, si inventif, si instructif ! encore mille fois bravo...sinon, moi, pour décorer mes gateaux, je me suis équipée de tube pré-remplis de glacage coloré et sur lesquels on visse directement la douille...très pratique (marque = Wilton). Mais...je craque et je vais commander cette douille en inox qui me tente trop.
Surtout, continue ce blog qui est un vrai petit bijou...


Re: par Caroline le Jeudi 24/04/2008 à 16:41

jp mais où tu vas chercher tout ça !!!!
Il y a plein de trucs immondes dans ces liens, et c'est bourré de choses intéressantes, j'adore. :-))
Un grand merci.


Spaghettis noirs par Clelielu le Lundi 28/04/2008 à 13:01

Bonjour!

Votre article m'a donné l'eau à la bouche, et en fait, cette magnifique photo de spaghettis noirs tous luisants m'a fait envie... Alors, pourriez-vous m'indiquer où m'en procurer? (est-ce facilement disponible en grande surface à Paris?)
Par ailleurs, je me joins à tout le monde pour vous féliciter de ce site très amusant et passionnant, je suis très admirative.
Bravo!


par Estèbe le Lundi 28/04/2008 à 15:05

Ben voilà. Il s'agissait avant-hier de farcir de grosses morilles qui ne demandaient que ça. Alléché par votre prose, on a farfouillé les enseignes genevoises en quête de la seringue magique. Que pouic. Introuvable, l'engin. Du coup, on a douillé comme jadis, avec le sentiment pesant d'appartenir au passé de la popote, d'être une relique poussièreuse d'un temps culinaire révolu. 
C'est dur d'être un has-been à douille.


par lyndatan le Mercredi 30/04/2008 à 08:55

C'est à chaque fois un plaisir de passer ici... les articles sont tops, les photos magnifiques... on en part pour mieux revenir ! bravo !


e par Lou le Jeudi 08/05/2008 à 17:11

Sacrées petites magouilles culinaires !!!


par véro le Mercredi 14/05/2008 à 23:09

Merci pour ce blog! Je glousse à chaque fois.
A voir la toile d'araignée en mayo et tes dessins à la poche à douille, tu es une artiste!
(pour des émotions fortes, essaye la poche à douille jetable ....)


par Aude le Jeudi 15/05/2008 à 14:11

Caroline,

Je voulais juste vous dire que j'adore votre plat blanc en forme de boîte d'oeufs.
Je l'avais déjà repéré dans un article précédent, il me fait craquer.

Cordialement
Aude


par Mademoiselle M. le Mardi 17/06/2008 à 21:40

Pas facile de se décider, d'autant que j'ai déjà une poche à douille qui sert peut finalement. Ce qui me séduit dans la seringue c'est son petit format, super pratique pour une déco rapide les week-ends où l'on reçoit comme les soirs où l'on a envie d'un petit plus agréable à l'oeil !


Tombe quand le coup est tiré par eynia le Lundi 30/06/2008 à 22:41

Oui c'est la douille bien sûr pas de pensées suspectes
J'ai le même genre que j'ai acheté à lidl, pas cher du tout, et j'ai même les 2 modèles, mécanique et avec moteur, je n'ai pas encore osé me servir du moteur, j'ai expérimenté la mécanique, et c'est super mieux que les poches, moins de nettoyage et plus vite montée, j'ai même des disques que je peux mettre à la place des douilles pour faire des formes de petits gâteaux ou biscuits, c'est une vraie avancée culinaire ce truc, je le recommande à toutes les cuisinières qui aiment les formes !!!

Bisous caro et merci pour le poste


par papillon le Dimanche 19/10/2008 à 17:14

merci beaucoup pour ce superbe article 
moi j'ai essayer la poche a douille en tissus et c'etais la grosse cata
cette semaine a lidl il vende la poche a douille en inox je vais me l'acheter car d'ici un mois j'attaque les gateau d'anniversaire lol 
merci et bonne continuation pour ton blog ki est super bien entretenu de super articles aussi passionnant les uns ke les autres


tout s'explique par mlaure le Lundi 12/10/2009 à 15:51

j'ai acheté ce week end une seringue semblable et j'ai cherché à la remplir "classiquement" en aspirant mon chocolat liquide par le bas... si je comprends vos explications il faut la remplir par le haut ?


Re: tout s'explique par Caroline le Lundi 12/10/2009 à 16:42

En fait, ça dépend de la texture : plus c'est épais, plus il faut remplir par le haut. C'est vrai qu'on ne peut absolument pas remplir la seringue d'une préparation très épaisse si on aspire par le bas, surtout si on a mis une douille à tout "petit bec".
Mais je me dis que pour du chocolat liquide, moi aussi j'aurais tenté de remplir ma seringue par le bas, j'imagine que ça doit marcher pas trop mal, non ?

Sinon, en quittant le sujet du remplissage pour celui de "l'expulsion" de la préparation : j'ai découvert récemment que si on a une préparation pleine de petits morceaux (ou simplement abondante) qu'on veut juste déverser proprement dans des verrines ou de petits récipients, on peut aussi enlever carrément la douille : ça transforme la seringue en distributeur de diamètre généreux mais bien délimité, c'est vraiment génial !


par boljo le Mercredi 02/06/2010 à 18:49

 J'arrive un peu tard sur le sujet, j'ai une excuse, je viens juste de découvrir votre blog et je crois que je suis en train de devenir accro. J'ai encore une excuse, avant, je n'avais presque pas internet, bas débit inconstant, bref.
En ce qui concerne la lutte entre la seringue et la poche à douille, moi ce qui me fait pencher pour la poche à douille, ce serait l'ouverture large pour le remplissage. Si c'est pour passer 2 heures à remplir la seringue à la petit cuillère pour ensuite "douiller" dans les verrines, j'ai aussi vite fait de remplir mes verrines avec la même petite cuillère, même si c'est moins joli, et avec de l'entraînement je ne tâche plus les bords. C'est vrai que j'ai une seringue en plastique moins belle que la vôtre, mais elle me semble pourtant plus large. Comme je viens de commander une poche à douille sur internet, je pourrai faire comme vous une étude comparative. Jusqu'à présent j'utilisais un sac à congélation coupé au bout mais question déco, petits boudins et prouts cannelés alléchants, ça le faisait pas.


Utile ! par Giada le Lundi 21/11/2011 à 11:39

Après m'être battue avec moult douilles : plastique, tissu etc.,  j'ai lu cet article qui au début me paraissait exagérément détaillé et en fait il m'a sauvé la mise en cuisine ! J'ai fini par opter pour la seringue en inox (sur mathon) et miracle je me suis réconciliée avec les douilles !! Je la remplis proprement avec une spatule coudée (en vente dans les magasins spécialisés de cuisine) et tous mes effets sont impecc ! Je la recommande. Pour trouver d'autres formes de douilles, je continue à chercher dans les magasins spécialisés sinon j'irai à Monop'...


Utile par Sophia2 le Dimanche 22/05/2016 à 14:19

Bonjour, est-ce que cette seringue en inox pourrait servir pour des préparations un peu "compactes" type pâte à choux, purée, etc ? En fait je voudrais faire notamment des pommes duchesses, et je me demande si c'est le bon choix !


Re: Utile par Caroline le Dimanche 22/05/2016 à 14:25

Une contenance et des douilles plus grandes me sembleraient mieux que cette seringue, pour faire des pommes duchesse.

Je prendrais une presse à churros, plutôt. Il y a différents embouts, tu peux vraiment t'amuser avec ça ! 
J'en ai une en plastique de très bonne qualité chez moi, attends attends j'essaie de te la trouver là où je l'ai achetée.... aaah la voici !!!

https://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/boutique/produits/che-appareil_chichis.html

Bonne chance ! :-)


Re: Utile par Caroline le Dimanche 22/05/2016 à 14:28

... ou alors, tout bêtement, un sachet à congélation dont tu tailles un coin comme tu veux... Souvent, les astuces les plus simples donnent les meilleurs résultats !! :-)


Re: Utile par Sophia2 le Dimanche 22/05/2016 à 15:08

En fait, avant j'avais une presse à biscuit inox/plastique avec plein de douilles, censée faire les biscuits et toutes sortes de choses : ça n'a jamais marché et c'était peu solide, d'où ma peur du plastique. Merci, j'hésitais justement sur un truc robuste, mais si tu le conseille ça doit être bien !


Re: Utile par Caroline le Samedi 28/05/2016 à 20:03

Je ne l'ai utilisé qu'une fois (avec une pâte souple), mais c'est un plastique de très bonne qualité. Tu me redonnes des envies de l'utiliser, je vais m'y remettre, on peut faire des trucs vraiment marrants avec ça !



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.