S'identifier - S'inscrire - Contact

Pommes de terre


Minceur + Forme


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Cuisine de fête


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


À lire en ce moment :


Mamelle meunière

Mamelle achetée dans les champs → apéritif coquin en ville

Par Caroline • Mardi 11/09/2012 • Version imprimable

tapas de mamelle

Thèmes cliquables : - -


Il y a des choses qu'on ne voit qu'à la campagne.

Ceci, par exemple :





Le rayon abats du Maxi Marché d'E... (1 700 habitants, en pleine campagne champenoise) est sidérant.

Le contenu du rayon change tous les jours, mais toujours dans le genre "cash" : vous y trouverez de tout, du pied à la cervelle, en passant par le foie, le coeur et la langue.

Enfin, ça, c'est ce que je vous aurais dit le jeudi 30 août. Parce que le vendredi 31, je vois un truc jamais, mais jamais vu !!! Nulle part.
Le truc même pas pensable.

Tenez, dites-moi un peu si vous avez déjà vu ça en ville, vous !



C'est en deux tranches fines, ils ont coupé de la mamelle en tranches, mon Dieu ils sont complètement fous.

Même pas regardable, encore moins becquetable. Oh, l'effet que ça me fait !



A ce moment-là, je réalise que j'ai invité Jacques à dîner pour le lendemain soir.
"Oh mais tiens, lui qui aime toutes les cochonneries possibles : ... et si je lui faisais un petit test ?"

Ça, de la mamelle, je suis sûre qu'il n'en a jamais mangé. Et voyez-vous, quelque part dans un coin de mes envies, il y aura toujours l'envie de lui faire découvrir quelque chose d'inédit.

En plus, je suis sûre qu'il n'arrivera pas à trouver ce que c'est. Ça lui rabattra un peu le caquet, ma foi ce sera toujours ça de pris.



Je regarde sur Internet pour voir comment nous préparer un petit plat bien troussé à base de mamelle.

Moi, a priori, je n'y goûterai pas. À chacun ses limites.

Par le passé, j'ai déjà consenti à faire un énorme saut dans l'encanaillement en acceptant de goûter à l'andouillette (et je peux vous dire que je ne le regrette pas !), mais définitivement, ma règle de vie c'est : "ni cervelle, ni coeur, ni mamelle, ni testicules".

Bon, en attendant, j'ai trouvé le mode de préparation le moins répugnant : c'est "meunière". Ça me rappellera toujours la sole, au cas où.

"Meunière" = enrobé de farine et cuit/doré au beurre dans une poêle.



On farine les tranches. En s'excusant quand même, pauvre bête.



La texture est typiquement celle d'un abat froid : vaguement figée, d'une présence sans charme, puisque ce n'est ni fibreux ni mou ni élastique ni croustillant ni nerveux ni rien d'intéressant.

Stimulus de sensation : nul – c'est juste vaguement répugnant.



Allez, c'est fariné et Jacques est là : on s'apprête à apéroter !

Il n'y a plus qu'à faire briller notre mamelle meunière.

1°) Poêle chauffée, puis beurre.
2°) Puis la mamelle rejoint l'équipe :



Pas vraiment assez de place dans la poêle.

Je coupe une mamelle pour que ça cuise bien.
(Il ne manquerait plus qu'on mange ça "saignant", pouark !)



Couper, c'est ce qui m'a donné l'idée de faire des petites bouchées à l'étape ultime.

C'est tellement fin que c'est vite cuit. Je les retourne assez rapidement :



Pas d'odeur très marquée – même pas une belle odeur bien gloups comme celle de l'andouillette par exemple.

On s'ennuierait presque, tenez.

Je finis par dire : "Bon, ben voilà."



Au total, trois-quatre minutes de cuisson, guère plus. Il faut dire que j'avais bien préchauffé la poêle.

On dépose notre trophée sur une planche, on va le découper en élégantes bouchées :



Eh, mais c'est plutôt mignon, non ?



Si vous voulez essayer de distinguer la texture, cliquez donc sur la photo ci-dessous :



Un vol de piques s'abat sur l'abat pour lui donner un peu d'allure :



Jacques a dit tout de suite : "Je ne sais pas ce que c'est, mais ça, à tous les coups, c'est de l'abat !"
Moi, impassible.
J'ai goûté, pour savoir si la réponse serait si difficile à trouver.

Pas vraiment de goût – de même que la cuisson n'avait pas dégagé vraiment d'odeur.
(Un peu décevant, tout ça, non ?)

Jacques a cherché ! Il m'a égrené toutes les parties les moins nobles des mammifères, y compris celles qu'il trouve les plus nobles chez lui-même. A la fin, j'en avais mal au coeur.

Au bout du douzième essai, il a conçu l'inconcevable : "Ah mais c'est du pis ! Du pis de vache !"
— Mais t'es dégueulasse ! Comme si ça se mangeait !!!
— Ah zut, c'est pas ça ?
— Ben si, mais t'es vraiment dégueulasse.
— Tu parles ! À la campagne les gens ne sont pas cons, ils ne laissent rien perdre.

Avec un peu de moutarde mi-forte, ça passe. Mais franchement, je n'ai réussi à en manger que deux. Jacques a tout fini... pffff, il a encore été dégueu sur ce coup-là.



“Ça n'a pas tellement de goût, a-t-il dit. Ouais, sympa, sans plus.
— Notre vache s'excuse, elle sera punie.
— Tu vois, ce serait mieux déjà, si c'était plus épais."

Dialogue de sourds, mais totalement d'accord avec lui sur la dernière remarque.
Cela dit... aurais-je osé y goûter si ç'avait été plus épais ?...

Un pis cuit entier : c'est cela qu'il faudrait essayer, en fait, pour savoir.

Il faudrait faire comme pour la langue. On cuirait longuement l'ensemble dans un bouillon parfumé, et ensuite on choisirait le type et l'épaisseur de découpe qu'on veut.
Avec de la moutarde et de la sauce gribiche !!!

C'est infect de discuter de ça, quand j'y pense, mais je me permets d'en faire la suggestion à l'intention des traiteurs parisiens – et urbains en général.
Ben oui quoi ! En ville aussi, on a envie de s'encanailler avec les produits de la campagne et de mourir moins bêtes !


Revenir à la page d'accueil

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

Tant pis ? Tant mieux ! par Sergio le Mardi 11/09/2012 à 20:19

Bonsoir Caroline,

Bon d'accord, la mamelle n'est pas le plus savoureux des abats !
C'est d'ailleurs ce qui explique son manque d'odeur, non ?
Je trouve encourageant que vous ayez surmonté vos "réticences": les abats (porc, boeuf, mouton, volailles...et même des poissons) offrent une belle palette d'odeurs, de saveurs, de textures. Continuez donc d'explorer le rayon "abats" de votre commerçant "de la campagne" !
Les Romains (cf Lucullus ou Apicius notamment) mettaient en bonne place dans leurs banquets, par exemple, les langues de petits oiseaux... et la tétine de porc (truie, en l'occurrence).
Le problème, c'est que dans nos (grandes) villes, il n'y a presque plus de tripiers, et que les bouchers ont tendance à ne présenter que les morceaux dits "nobles", qui deviennent hors de prix.
Allez, vive les abats ! Et faites-nous part avec le même humour de vos prochaines découvertes (culinaires, bien sûr) !
Cordialement,

Sergio


Re: Tant pis ? Tant mieux ! par Caroline le Mardi 11/09/2012 à 20:23

Merci Sergio !
J'ai plein de choses à partager, là : gare à vous ! :-)
Bonne soirée,
Caroline


par Marmouzets le Mercredi 12/09/2012 à 09:14

On en apprend tous les jours ! Je n'aurais même jamais imaginé que ça se mange ! Pourtant je mange de tout, mais là... je suis sciée !


et pis, et pis par Anne-Laure le Mercredi 12/09/2012 à 14:41

Caroline,

on aime les abats, donne-nous en encore d'autres, de ces recettes incroyables. Je n'ai pas encore eu la chance de goûter ça, j'essaie dès que j'en ai l'occasion.

Anne-Laure


Re: et pis, et pis par Caroline le Jeudi 13/09/2012 à 08:14

Je t'en donnerai l'occasion, si tu veux. Et on terminera notre festin avec ta marquise au chocolat ! :-)


Et pis si c'était bon par Boljo le Jeudi 13/09/2012 à 15:11

Là, j'avoue, je ne savais même pas que ça se mangeait. C'est vrai qu'une fois fariné, le pis va mieux mais le pire est à venir lorsqu'il faut le goûter j'imagine. Si ça n'a pas de goût, je préfère les testicules, si, si !


Ce sujet... par Caroline le Vendredi 14/09/2012 à 14:35

... vous met les uns et les autres particulièrement en verve, je constate.
Merci, c'est très apprécié. :-)
Caroline


par very easy kitchen le Jeudi 20/09/2012 à 06:54

 j'ai toujours vu ma mère en manger  et je ne suis pas plus surprise que ça. on en trouve dans le commerce au même titre que les abats. c'est vrai que ça n'a pas de gout


par Hélène Aubert le Jeudi 27/09/2012 à 21:41

Au marché de Saint-Denis (93), il y a un tripier qui en vend, et elle est en vrac, pas emballée ! Il la vend entière,mais  il coupe des morceaux à la demande. Je n'en ai jamais acheté.


Re: par Caroline le Jeudi 27/09/2012 à 22:26

Hein, c'est vrai ??? Oh mon Dieu !!!!!!!
J'y vais bientôt. Promis juré. Mille mercis pour ce renseignement immensément précieux.
(Il faut juste que je me remette un peu des visions qui m'assaillent, ensuite j'irai. ;-))


Re: par lilizen le Lundi 15/10/2012 à 12:43

 bonjour Caroline !
et bien j'en avais déjà entendu parler, mais je n'en ai jamais vu au supermarché ! Pas sur que j'en commanderais à mon boucher...pourtant j'adore les abats mais j'avoue être passive...je ne pousse pas la curiosité !
Bravo pour ton courage et merci à Jacques le testeur!


par Roxanne B. le Jeudi 06/12/2012 à 20:14

Oh ! J'en ai mangé une fois quand j'étais petite, dans mon souvenir c'était vraiment super bon.


par Natinosaure le Vendredi 07/12/2012 à 09:21

Argh quelle horeur, c'est répugnant...tous des poubelles ambulantes. Cet article me fait vomir.


Ahhhhhhhhhhhhh par EloToutUnPlat le Vendredi 21/12/2012 à 18:28

 "Jacques a cherché ! Il m'a égrené toutes les parties les moins nobles des mammifères, y compris celles qu'il trouve les plus nobles chez lui-même. A la fin, j'en avais mal au coeur."Je suis écroulée 
Je suis super réfractaire malgré ma dernière soirée tripes....
http://www.toutunplat.eu/?p=2203


un classique par Vincent le Lundi 28/01/2013 à 05:34

Bonjour,

chez moi (en Alsace), c'est un plat du pauvre, on appelle ça de la tétine (Utter en alsacien). J'aime beaucoup la faire panée et servir avec un p'tit quartier de citron. Lorsque j'en fais, je suis presque seul à en manger ... il est vrai que la texture est assez particulière. 

bonne dégustation à ceux qui oseront.


la tétine! par brimbelle le Lundi 30/09/2013 à 13:56

 je connais la "tétine" depuis que je suis petite,mes parents en faisaient;j'en fais aussi de temps en temps,je la cuisine à la moutarde


pour l'apisritif ? par Mamikamia le Dimanche 10/11/2013 à 17:25

 Bonjour Caroline, 

j'ai eu à peu près la même réaction la première fois que ma belle-mère en a présenté à table, et surtout, quand elle m'a dit ce que c'était ! Pourtant, je connaissais les "amourettes" et j'aimais ça, de même que les rognons...etc, mais ça, brrrr ! ça ne m'inspirait pas ! Et pourtant, après avoir goûté, j'ai plutôt apprécié, c'est vrai que ça n'a pas une saveur prononcée, mais c'était accommodé avec un hachis d'aïl et de persil et servi avec des haricots verts, je crois, et ça n'avait plus rien de beurk ! Il m'est arrivé deux ou trois fois d'en acheter, quoique récemment, je ne me rappelle pas en avoir vu, mais dans mon souvenir, c'était un produit déjà cuit dans un bouillon, et on le préparait ensuite à sa manière, un peu comme de la cervelle et ça "re"cuisait effectivement rapidement. 
Merci de m'avoir permis de faire un petit retour dans le passé (pas trop lointain, mais quand même...)

Mamikamia


Re: pour l'apisritif ? par Caroline le Mardi 12/11/2013 à 21:57

Ah mais très belle trouvaille, l'apisritif ! ;-)

"Je vous invite pour un petit apisritif", tout de suite, ça donne envie de venir ! J'adore.



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.