S'identifier - S'inscrire - Contact

Minceur + Forme


Boîte à astuces


Apéritif


Cuisine de fête


Oeuf


Pomme de terre


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Stopper les saignements de nez de l'hiver

Je vous préviens, c'est un billet dégueulasse avec images

Par Caroline • Mardi 22/01/2013  • Lu 7279 fois • Version imprimable

saignement de nez

Thèmes cliquables : -


Bon, à vous les amateurs de bonne cuisine, je le dis amicalement : passez votre chemin. Ce billet n'est pas pour vous.

C'est crade.

En même temps, c'est utile. Alors comprenez-moi : je le fais pour "les autres", hein, ceux qui saignent du nez l'hiver. Car ils ont le droit de vivre eux aussi... après tout.
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>

Bon, là, manifestement, vous êtes resté(e).

Alors, deux hypothèses :

1) Soit vous êtes quelqu'un qui aime se réjouir du malheur des autres.

2) Soit vous êtes quelqu'un qui saigne du nez l'hiver, tout bêtement — et je vous comprends, et je vous aime, et je vais vous montrer ce qu'il faut faire pour surmonter cet embarras.


En hiver, le saignement de nez démarre quand on se mouche, ou même sans aucune raison, ça c'est vraiment exaspérant. Cela se produit surtout le matin.

Cela donne ceci :



Et encore, là je vous le fais "soft". Parce qu'en vrai, j'ai saigné beaucoup plus que ça.

Saigner du nez l'hiver, quand on est sujet à cela, c'est simple : on peut avoir l'impression qu'on égorge un cochon. On peut vraiment, mais vraiment, je vous le promets, se sentir en danger pas de mort mais presque.

Depuis toujours, je saigne du nez l'hiver.

Si vous êtes dans mon cas, pitié abandonnez d'urgence cette pratique absurde : renverser la tête en arrière. C'est juste à vous donner envie de vomir, à force d'avaler votre propre sang.

Arrêtez aussi de dépenser bêtement votre argent en Coalgan®, c'est parfaitement inutile. Ça ne change rien, ça ne va pas plus vite, ça ne fait pas mieux que mon "geste intelligent".

Faites donc ce que j'ai fait ce matin : car ça marche.

10:15 - Ça commence. Pardon de le dire ainsi mais ça pisse littéralement. Il y en a sur le parquet : plus j'éponge le parquet et plus il y en a, c'est la preuve que ça pisse.
10:15 (toujours) - À ce train-là, je vais mourir bientôt, c'est sûr.
10:15 (encore, parce que je suis rapide) - Je réalise que je dois m'occuper de mon nez, plutôt que du parquet.
10:18 - Je me suis pincé le nez pendant trois minutes — en me protégeant les doigts dans un kleenex, hein, question de protection : le sang ça peut être plein de saletés, je ne veux pas risquer une contamination... (Logiquement, un propos aussi con devrait me valoir des commentaires à l'identique.)
10:19 - J'enlève le kleenex.

(C'est là que ça devient pas regardable – enfin, pas regardable par tout le monde.)
 
Il est temps de vous écrier : "Aaaaaaaah mais c'est dégueuuuuuu !"

Car j'expurge ceci :



Presque un foie de veau. Ou un boudin mal cuit. (C'est la raison pour laquelle j'ai associé à ce gentil billet le mot-clé "abats".)

Mais là, le souci, c'est que ça s'est remis à pisser de plus belle.

Donc on reprend le cheminement chronologique :

10:19 (après avoir enlevé le kleenex et pris en photo la "chose") - Je me dis : "Toujours trop impatiente, ah là là, pourtant tu le sais ! Donc, maintenant tu vas repincer ton nez et cette fois-ci tu attendras 10 minutes." Mais oui ! Dix minutes pour que le sang coagule, c'est pourtant pas compliqué !!
10:21 (nez pincé) - J'ai le triste sentiment que le sang qui ne peut s'écouler par le nez va me sortir par les yeux — le pauvre, il faut bien qu'il sorte par quelque part, non ?
10:27 - Le sang ne m'est pas sorti par les yeux finalement, ni par les oreilles. Je me demande où il va. Sans doute nulle part – ce qui est exactement ce qu'on recherchait.
10:28 - Vous l'avez noté et vous avez raison, les 10 minutes ne sont pas écoulées, mais j'en ai ras le bol. Je dégage le mouchoir de mon nez, surtout sans chercher à faire sortir ce qui pourrait rester dedans. Au contraire, j'agis avec moult précautions. Je cherche à enlever le mouchoir sans provoquer de dégâts.
10:30 - Je me contemple dans le grand miroir de mon salon. Ça va. Le mouchoir n'a rien entraîné. Je ne touche à rien. Je passe quand même un kleenex humidifié sur les petites éclaboussures de sang qui maculent mon visage, pour avoir un aspect convenable.
10:35 - Je décide d'aller faire des courses. Par courage, par inconscience, ou par besoin de faire des courses, allez comprendre.
10:50 - Je suis de retour. Tout s'est bien passé.

15:14 - Mon nez coule un peu (liquide transparent). J'ai eu froid ce matin : réaction logique, quoique décalée. Depuis quelques heures, je tamponne délicatement mon nez avec ce kleenex.
15:15 - Marignan !!!... Je m'apprête à me moucher dans ce même kleenex. J'ai peur.
15:16 - Super ! C'était bien ça qu'il fallait faire ! Voici le bébé minuscule que j'ai obtenu :



Désolée, je vous ai quasiment dérangés pour rien. J'ai honte.

Pas d'épanchement d'hémoglobine. Pas de caillot fatal, pas de mort prématurée. Situation maîtrisée.
Ah zut je regrette pour vous gentil passant assoiffé de sensations qui avez lu l'affaire jusqu'au bout : film d'horreur raté, désolée.

Mais vous ! Vous qui saignez du nez l'hiver... sachez que vous êtes mon copain, ma copine. :-)

Alors allons-y tranquillo dans ces cas-là. On joue à pince-mi pince-moi pendant huit minutes. No stress.

(Les autres, allez donc vous faire cuire du boudin au lieu de mater ! Pour les vrais abats, je vous ferai d'autres reportages tout aussi dégueu, mais quand même plus gourmands... À bientôt !)


Revenir à la page d'accueil








Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par Boljo le Mercredi 23/01/2013 à 12:58

Il faut s'assoir, tu te penches en avant, tu poses tes coudes sur tes genoux et tu comprimes (mais doucement hein), au dessus des ailes du nez, comme tu le dis, 10 mn.
T'as essayé de faire cuire après ?


Re: par Caroline le Mercredi 23/01/2013 à 16:09

  Mais... mais... ah bravo !
La prochaine fois, je laisse couler cinq minutes avant de comprimer mon nez, et je sors une poêle.
Je te dédie par avance le résultat qui restera privé, hé j'ai quand même un minimum de décence. :-)


par Christine le Dimanche 10/02/2013 à 20:45

  Je confirme, Coalgan dans ton cas ne sert à rien. Ma fille était comme toi, sauf que ça lui arrivait de préférence au milieu de la nuit et que la compression on la faisait plutôt 1/4 d'heure éventuellement renouvelable. Dans un premier temps, nous avons trouvé la solution avec la crème HEC (en pharmacie, pas au rayon frais de ta supèrette), dont nous enduisions un coton avant de lui bourrer le nez avec!
Essaie! Efficacité garantie, mais l'esthétique en prend un coup, parce qu'évidemment on n'ose pas retirer la mèche de sitôt!
   Puis nous avons appris que c'était dû à une tache vasculaire, une petite zone fortement vascularisée dans la muqueuse du nez, et nous nous sommes décidé à la faire cautériser chez le dermatologue.
 C'est fait en 5 mn, ça pique un peu, et c'est fini. Et depuis tout le monde dort la nuit...

  Je suis tes tests hilarants depuis plusieurs années, j'ai essayé avec succés le fois gras, mais je n'aurais jamais pensé laisser mon premier commentaire sur ce sujet! 


Re: par Caroline le Dimanche 10/02/2013 à 20:52

Oh, super sympa !!! Merci Christine.

Merci pour le tuyau de la cautérisation, je ne savais pas mais ça m'intéresse, je saigne toujours du même endroit. Ça peut marcher pour moi aussi... Dans un premier temps, je vais demander la crème HEC à ma pharmacienne préférée. :-)



Autre truc par Bichounett le Samedi 16/11/2013 à 22:10

 Efficace le pincement de nez, oui, même qu'en secourisme on conseille aujourd'hui de se pincer les deux narines (avec le pouce côté narine qui saigne c'est encore mieux: le doigt est plus large).
En Allemagne, ils conseillent aussi de la glace au niveau de la nuque, le froid a un effet vasoconstricteur (il rétrécit les petits vaisseaux sanguins entre autre du pif).
Pour avoir essayé avec mon fils, les deux cumulés c'est royal!
mais j'avoue qu'on a nous aussi fini chez l'ORL pour cautériser le vaisseau.




google vous propose :




Présentation


DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.