S'identifier - S'inscrire - Contact

Minceur + Forme


Cuisine de fête


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Et vous, combien de fois vous embrassez ?

Par Caroline • Samedi 26/03/2005 • Version imprimable

baisers apéritifs Picard 2013 pour la St-Valentin

Thème cliquable :


Quand vous dites bonjour à quelqu'un que l'usage vous dicte d'embrasser (quelqu'un de votre famille, des amis, une personne qui vous plaît irrésistiblement ou encore, plus délicat, une personne encore inconnue mais appelée à faire bientôt partie d'une des catégories précitées…), combien de fois le faites-vous
.?

Question qui a l'air assez déconnectée de la cuisine, c'est vrai je l'admets.

Mais en réalité, il y a bien un lien
.: car je suis en train de regarder avec accablement Cuisine TV. Accablement parce que, plutôt que de rester avachie sur un canapé à contempler ce que font les autres, j'aurais besoin d'agir moi-même, de faire des trucs ultra physiques, comme creuser des trous, tailler de la pierre, monter à cheval, me battre avec un sumo… Je suis en état de pré-implosion, par ennui et pression excessive du travail en retard.

Le programme en ce moment : Kylie Kwong. Enfin, c'est le nom du chef (de sexe féminin) qui anime cette émission. Émission relativement ennuyeuse à mon goût mais que je regarde avec plaisir car Kylie a de jolies mains et qu'elle fait de jolis plats asiatiques.
Je ne me rappelle pas le titre de l'émission. Vous auriez peut-être aimé que je vous le dise. Pffff… Je pourrais me lever pour aller cliquer sur la touche "info" de ma télécommande mais voilà une action d'éclat bien extraordinaire pour le surcroît de précision que cela nous apporterait.


Revenons donc au sujet.

Dans l'émission, Kylie retrouve à la terrasse d'un petit restaurant une amie qu'elle aime tendrement. Alors elle se lève, étreint doucement son amie contre sa poitrine, d'un air affectueusement pénétré.

Pas de bisous, pas de fioritures
.: ça se fait en une fois, c'est une douce étreinte qui a le mérite d'être sincère, d'avoir un début, un développement somme toute de durée raisonnable (une seconde) et une fin simple et prévisible.

Je n'aime pas l'obligation d'embrasser, surtout quand je ne sais pas si ça va être deux, trois, dix ou douze fois. Ça m'angoisse, ça me paraît un geste passablement ridicule, répétitif et artificiel.

Quand j'avais entre douze et vingt ans d'âge (mmm... comme le rhum), j'ai demandé à mes parents avec autant de régularité que de conviction : "
Allez, s'il vous plaît, est-ce qu'on pourrait se dispenser de ce geste ridicule, est-ce qu'on ne pourrait pas faire ça à l'américaine, décontract'.: style ‘hello vous deux, z'allez bien.?’ et basta.?"

Imaginez-vous qu'ils me l'ont toujours refusé. Ca-té-go-ri-que-ment.
"Chérie, un enfant se doit d'embrasser ses parents, on ne va pas remettre ça en cause voyons, sinon où va-t-on.?"

Je les ai donc embrassés un million de fois. J'espère que ça leur a plu, au moins.

Mais aujourd'hui, la chère Kylie m'a montré exactement ce qui me plaît. Exactement ce qu'on fait naturellement avec des gens qu'on aime. Par exemple, moi j'empoigne mon compagnon et je l'étreins exactement comme ça, quand j'en ressens le besoin.
J'adore aussi l'embrasser sur les joues mais là c'est pour rire, ou pour le sentir encore mieux.
Enfin, je me laisse aller à l'envie de l'instant
.: ce n'est pas une parade programmée, quoi.

Mais même si ce n'est pas lui, j'aimerais qu'on s'embrasse comme ça habituellement
.: une étreinte toute simple. On est présent à l'autre, on ne se pose pas de question sur le nombre de baisers à décerner ; moi c'est deux, mais je suis néanmoins attentive à ne pas priver mon embrasseur[se] d'un ou deux bisous en sus, ce qui afflige la rencontre d'une certaine anxiété.  

Et si, en plus, la personne que vous prenez tendrement contre votre poitrine est une personne du sexe opposé qui vous plaît au plus haut point, ouh… croyez-moi, c'est mieux qu'un mécanique "tic-tac" ou "tic-tac-tic" ou "tic-tac-tic-tac", que je trouve personnellement un peu éteignoir.

Et vous, qu'en pensez-vous
.?  


Revenir à la page d'accueil


Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

Je pense par tgtg le Samedi 26/03/2005 à 20:11

qu'effectivement , tout cela est bien compliqué!

J'ai eu les mêmes difficultés avec mes parents:-)

En Belgique, on embrasse 3 fois.
Lorsque nous accueillons la famille venue de Paris, pour nous rendre visite...depuis des années ... cette question n'a jamais été mise au point : 1, 2, 3, ou 4 fois?

Et les lunettes dans tout ça?!?!?


Re: Je pense par Caroline le Samedi 26/03/2005 à 20:20

C'est vrai ? Toi aussi, avec tes parents ? :o)))

Tu sais que tu m'éclaires beaucoup sur un point : quand tu dis qu'en Belgique on embrasse trois fois. J'avais cru le remarquer car le parrain de Jacques, qui est belge, embrasse me semble-t-il deux fois lorsqu'il fait cela consciemment, mais plutôt trois fois spontanément. Alors je ne sais pas à l'avance s'il va faire ça consciemment ou non, d'où perplexité maximale pour moi.

Le truc idiot, c'est qu'effectivement, on ne se met pas d'accord sur un principe commun. En fait on remarque tous ces différences, et on essaie d'anticiper sur ce que l'autre va faire, sachant qu'il sait que vous savez-qu'il sait-que vous savez-qu'il sait combien de fois il est opportun d'embrasser chez vous ou chez lui. Ouf ! Je ne te dis pas les complications ! ;-)))


Re: Je pense par Emy le Jeudi 12/07/2007 à 13:54

Heu...tu viens d'où en belgique? Parce que moi j'y ai vécu jusqu'à l'âge de 24 ans et je n'ai jamais fait plus d'une bise!!
Jamais vu qu'on se faisait 3 bises chez nous?!
Après les bises c'est pas mon truc non plus, mais bon ça n'a jamais tué personne non plus!
Quand j'ai pas envie parce qu'il y a trop de monde ou qu'il y a quelqu'un que je n'aime pas ben, je fais pas la bise et puis voilà!
Quant à Kylie Kwong, peut-être que voyus n'aimez tout simplement pas les émissions de cuisine? Et ses mains...perso je ne les trouve pas belles du tout, trop masculines à mon goûts; par contre chapeau bas pour les recettes, j'en ai essayé quelques-unes c'est un vrai délice!


par Patrick le Samedi 26/03/2005 à 21:47

Pour répondre à ta question, comme Kylie Kwong, une seule fois, mais avec la langue, sauf les ecclésiastiques et les militaires.

En revanche, je ne vois pas le rapport avec la gastronomie. Quoiqu'avec des câpres...


Re: par Patrick le Samedi 26/03/2005 à 21:50

Trop, c'est trop,

Permets moi de dénoncer l'ignoble usurpateur qui a utilisé mon adresse pour écrire des cochonneries.

Je te souhaite de bonnes fêtes pascales (Caroline aussi), ainsi qu'à ta petite famille.

Patrick, qui assume tout à fait son premier commentaire.


Re: Re: par Caroline le Samedi 26/03/2005 à 21:53

Quand je pense que je suis en train de dîner !… J'ai bien fait de venir voir.
Patrick, franchement, t'es encore mieux que je ne pensais !


par claire le Samedi 26/03/2005 à 22:23

chez moi (enfin, mon chez moi de mes parents) càd aix en provence, c'est deux bises...mais à nîmes c'est trois; et je déteste quand une des joues/bouches des protagonistes reste en l'air, tout comme je déteste faire des bises à la chaîne pour saluer tous les invités. vive le hug à l'américaine!
d'ailleurs je peux compléter ton étude du baiser à la télé grace à ma grande expérience des émissions stupides de MTV...un bon conseil mesdames pour ne pas passer pour une fille facile: "never kiss on the first date!"...

à méditer!


Ici on est tranquille... par Clea le Dimanche 27/03/2005 à 00:20

Moi non plus je ne suis pas une fan des bises, et j'apprecie d'autant plus de vivre au Japon : une petite courbette et on est quitte !
Je suis pour que tout le monde respecte la facon de se saluer du pays ou de la region ou il se trouve. On ne tape pas la bise a des Japonais au Japon, mais en France pourquoi pas ? Apres tout ils y vont a leurs risques et perils... Au passage, c'est toujours tres drole la tete d'un Japonais a qui on vient de taper la bise pour la premiere fois et qui se demande ou il vient de mettre les pieds :)
Quand j'etais etudiante a Grenoble (bises = 2), j'avais des copains ardechois qui s'obstinaient a faire 3 bises. Mais moi je dis, Grenoble c'est 2, donc tout le monde en fait 2, et au moins ca evite d'en taper une dans le vide !
En fait je crois qu'il faudrait un guide mondial et regional des bises... Ca aiderait non ?


Re: Ici on est tranquille... par elmaya le Dimanche 27/03/2005 à 19:33

Pas sûr...

Passe encore pour les régions, mais que décide-t-on dans le cas des expatriés ? Comme dans leur région d'origine ou comme celle d'adoption ? Et dans le cas des visiteurs ?

Et que dire de la région parisenne...où les origines sont si diverses!

Et si l'on ajoute que dans une même famille (à Paris en tous cas), on peut trouver toutes les variantes possibles (de zéro à 4)...

...la question est loin d'être réglée :-) !

PS : Pour moi, c'est quatre, allez savoir pourquoi... J'essaie d'en faire deux pour ne pas désobliger la majorité (à deux en général)...mais quand j'y pense, 1 fois sur 2, ça tombe sur des gens qui auraient préféré 4 !!! Pas vous ?


...afflige la rencontre d'une certaine anxiété... par iza le Dimanche 27/03/2005 à 22:31

...et la bise au boulot ??? celle où l'on se cogne 10 personnes à la machine à café parce que chaque fois qu'on a tenté le bonjour à la cantonnade, on est passée pour la pimbèche du jour ... et la bise au patron (j'la fais, j'la fais pas, j'serre la main ???) ???? ... et le tutoiement qui vient pas ...ou le vouvoiement qui revient... ou quand on se souvient pas si on tutoyait ou pas...et quand on sait qu'on ne se souvient pas du prénom de la personne et que toute la conversation on y pense ....
Moi je fais deux bises, mais ce que je préfère c'est la bise ET l'étreinte qui va avec, mais uniquement ave ceux que j'aime vraiment. La bise de convenance, de politesse avec le tout venant, c'est quand même la purge.
Et ce qui encore plus moche, c'est justement cette anxiété, cette place idiote que ces petits stress prennent dans la vie, parce que je ne peux pas m'empêcher de penser, à chaque fois, que c'est couillon, qu'il faudrait que je gère ces trucs avec classe et décontraction....pfuuu, tu parles !


par Estelle le Dimanche 27/03/2005 à 22:41

J'ai trouve la reponse a tous ces problemes : l'immigration aux Etats-Unis. Ici, je n'embrasse que mon mari et tout le reste a droit aux hugs. J'adore ca, faire des hugs, c'est plus affectueux et aussi plus hygienique ! Au travail, on dit "you" a tout le monde et basta. Ah la la, sont trop forts ces Americains ! Sinon en France je ne fais la bise (2) qu'a mes amis quand je rentre au pays. Un copain a moi a toute une theorie selon laquelle les provinciaux tendent la joue gauche alors que les parigots tendent la droite... Sujet intarissable que celui de la bise...


Re: par Mijo le Lundi 28/03/2005 à 09:30

Dans ma région, Poitou-Charentes : 3 bises. Spontanément, je n’en fais qu’une.

Les étreintes, je n’aime pas trop qu’on m’en fasse. Surtout de la part d’inconnus. Je me raidis toujours et j’ai l’impression d’être au garde à vous. Je ne suis pas trop grande et je n’aime pas du tout mais pas du tout me retrouver coincée sous des aisselles berk berk. Je préfère les faire à qui je veux quand je veux comme je veux.   


par Anne le Lundi 28/03/2005 à 13:32

Bonjour! Moi, je viens de Lorraine, (de Metz, plus précisément), et chez moi, on fait deux bises, de gauche à droite. Et pour mon malheur, je fais mes études à Strasbourg, où les gens font aussi deux bises, mais de droite à gauche! Les réunions mixtes ( alsaciens et non) sont alors assez bizarres, et il faut toujours se rappeler qui vient d'où pour ne pas déraper et embrasser les oreilles ou le nez de tout le monde. ("Alors Elisabeth, c'est de droite à gauche, non Michael, il vient de Lorraine, c'est comme moi..."). Bref, je suis toujours bien contente d'arriver en dernier et de dire qu'il y a trop de monde pour faire la bise...


5h du mat j'ai des frissons par Julius le Lundi 28/03/2005 à 22:46

ben, julius, il dira, chacun fait comme il lui plaît.

les grosses bises bien baveuses, c cool. dirait mon cousin.
les étreintes, c'est pas avec n'importe qui, d'abord, et les bises avec tous les inconnus, quelle plaie.

tout est une question d'amitié.et d'amour.
joyeuses pâques à tous!


"Que quelqu'un m'embrasse, vite !!!!!" par Caroline le Mardi 29/03/2005 à 23:41

Vous vous souvenez de la grand-mère qui suppliait qu'on l'embrasse, dans cette saga des années 60 ou 70 qui s'appelait "Jalna" ? Ça me faisait marrer. Mais moins que vos commentaires, qui me plaisent à un point que je ne saurais dire.
Je ne t'étreindrai pas Mijo, mais ne t'avise pas de me faire un bisou unique. Chez moi, un seul bisou c'est comme Patrick : avec la langue. Aïe, t'es prévenue !
Clea et Estelle, vive le hug ou la courbette, mais je préfère peut-être le hug parce que j'ai déjà vu des documentaires sur le Japon avec des enchaînements de courbettes multiples qui m'ont à nouveau replongée dans cette éternelle question : mais quand donc est-il jugé convenable de s'arrêter ?
Julius, en fait sous tes airs de mec, t'es un grand romantique… 5 heures du mat, tu montes le son ? Mais compte pas sur moi si tu te coupes les doigts en ramassant les morceaux ;-)


Re: par Patrick le Mercredi 30/03/2005 à 00:19

Je vais voir Mijo dans 15 jours, je te raconterai !!


Question corsée... par Fred le Mercredi 30/03/2005 à 09:35

C'est vrai ça, en général je déteste moi aussi me retrouver le nez en l'air, lèvres en cul de poule au vent et l'air géné tout ça parce que la coutume est différente là où je suis. En fait les bises datent du lycée pour moi. J'ai arrêté après l'école d'ingé. Pas question de sucer la poire de mes collègues et encore moins de mon boss :D Quant aux étreintes elles ne peuvent, je pense, être que charnelles. Ou alors réconfortante (genre un ami cher a perdu un proche : cas extrème où mon corps conscent à se presser contre quelqu'un d'autre sans avoir d'arrières pensées mesquines ;-) ).
Finallement au bureau je passe pour la mégère du coin. Je "UGH !" de loin le corps penché dangeureusement en arrière les collègues qui font mine de s'approcher la bouche en avant et je retire ma main le plus vite possible de celles moites et molles des autres. Distante moi ? non :D
Avec les copains c'est différent : on se connait alors le rituel n'est plus du tout embarrassant, tu ne trouves pas ?


heu... zéro... par Delphine le Mercredi 30/03/2005 à 22:00

Ca me rappelle un cours de français dans un collège au Texas  où la prof était contente de m'avoir pour parler des coutumes françaises. Comme c'était le début de l'année, on a commencé par le "bonjour". Et donc forcément ces histoires de bises. Il fallait voir les cris effarouchés de la classe quand on a fait une démonstration :) Ce qui est amusant, c'est que moi je trouve que le hug c'est bien plus intime (se serrer comme ça contre un autre corps)... question d'habitude sans doutes.
Bref moi non plus je sais jamais combien il faut faire de bises. En général je choisis deux, mais le plus souvent j'en fais pas. Y'a que quand je ne vois pas souvent qu'on se fait la bise.

Quand j'étais au lycée (à l'époque de l'annecdote du début du commentaire), il nous arrivais de dire "une" au lieu de "bonjour" ou "salut" quand on croisait quelqu'un dans un couloir et qu'on manquait de temps pour se saluer correctement..


un bisou par ci, un bisou par là... par Mélo le Mercredi 30/03/2005 à 22:26

Eh bien pour moi, qui suis originaire de Bretagne, c'est une seule bise, joue gauche. Depuis que je suis expatriée dans le Sud, c'est 3, et on commence par la droite (bonjour les ratages, au départ!). C'est vrai que c'es compliqué et parfois embarrassant.

PS: félicitations pour ce blog que je lis régulièrement depuis que j'ai suivi le lien sur le blog de Réquia, même si c'est la première fois que je laisse un commentaire.



par Baluchon le Jeudi 10/11/2005 à 17:17

Je reste très basique avec une bise sur chaque joue, tout simplement !


Une carte par Bob le Lundi 04/06/2007 à 12:09

Bonjour,

Il existe une carte montrant combien de bises se font :
http://combiendebises.free.fr


Re: Une carte par coliza le Vendredi 08/06/2007 à 06:40

Rigolo ton site...je me demande quand même encore à quoi ça peut servir...


par eynia le Dimanche 29/07/2007 à 00:28

Oups je l'avais pas vu celui-là

Je vous vous dire, j'ai horreur des lèche-pommes, je refuse les bisous, et je ne serre pas la main, je suis très câline mais juste avec mon époux, et j'aime, comme tu le raconte Caro, me serrer contre lui, ça vaut toute la tendresse du monde, et qu'est-ce qu'on est bien !!!

Des fois je fais la  bise quand c'est une petite jeune fille ou des enfants qui viennent spontanèment, ça c'est du tout bon, je prends, mais les adultes que nenni, y' a rien à faire, je n'aime pas, d'abord à quoi ça sert ? On embrasse dans le vide en plus, on brasse de l'air, et moi j'ai des problèmes de cervicales, alors, stop it


par Anonyme le Dimanche 05/08/2007 à 06:08

oui, c'est une tradition débile qui transmet les microbes !


chez moi c'est plus compliqué... par Milie le Dimanche 05/08/2007 à 22:31

Chez moi ça dépend de la personne à qui on dit bonjour... Bon déja avec les gens de l'extérieur, amis ou pas, c'est 2 et pas une de plus, tant pis pour ceux qui en font dans le vent. Par contre, dans la famille, c'est plus délicat. Déja avec ma maman, c'est comme avec tout le monde, 2, mais c'est vraiment quand on est obligées... généralement c'est plutôt un sympathique "salut m'man" et pis ça s'arrête la. Avec mon papa, c'est pas pareil. C'est un vrai bisou sur la joue, 2 pour les jours où il se passe quelquechose genre départ ou retrouvailles... Avec la famille aux Etats-Unis c'est généralement une bise pour ma cousine, un hug pour mon cousin, et les 2 pour ma tante... Pour les grand parents aussi c'est seulement des hugs du coté de mon papa, mais des bises du coté de ma maman (toujours 2). Pas facile au début surtout qu'on se voit pas souvent, faut pas confondre! Mais une fois habitués, on gère! (par contre n'essayez pas de faire la bise à des américains que vous connaissez pas, vous allez vous retrouver avec une main enfoncée de 10cm dans l'estomac...)


par Anonyme le Vendredi 07/12/2007 à 09:16

Enfant, c'était 2 bisous obligatoires à tous les présents à chaque entrée et sortie de la maison... et dans une famille dite nombreuse.  Avec interdiction d'y déroger.
Maintenant avec mes enfants, c'est un moyen calin le matin pour se réveiller en douceur,  et un gros calin le soir.  Et puis les bisous d'envie qui ne se commandent pas.



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Météo du jour :

Meteo Paris

Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.