S'identifier - S'inscrire - Contact

Comment faire un foie gras maison de niveau étoilé pour Noël :

 
http://culinotests.fr/images/foie_gras_ide__769_al_1.jpg 

Minceur + Forme


Cuisine de fête


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Pilon scié : pilon plus tendre !

Pensez à scier le pilon si vous voulez profiter du moelleux de sa chair...

Par Caroline • Samedi 02/11/2013 • Version imprimable

pilon de poulet frit scié

Thèmes cliquables :  - - - - - -


Le dimanche, ou n'importe quel jour de poulet rôti, on a d'un côté les familles "à pilon" ou "à cuisse", et de l'autre les familles "à blanc".

Si vous êtes dans une famille idéale, chaque parent prend une cuisse et un pilon, chaque enfant un blanc ou une aile, et tout le monde est content. Mais la famille idéale existe-t-elle ?

Moi je suis née dans une famille monstrueuse où six personnes n'aimaient que le pilon.

Par conséquent, jour de poulet signifiait jour de bagarre. Il était interdit d'élever la voix à table pour réclamer, sinon disqualification immédiate. C'est ainsi que j'ai développé mon regard embrumé de biche sacrifiée, cher regard de velours qui m'a valu pas mal de pilons celui-là, pendant que mes frères et soeur braillaient sans aucun savoir-vivre.

Il m'est resté de tout cela une séquelle : j'achète souvent des cuisses de poulet au rayon découpes.

 

La scie, plus efficace que le hachoir



Difficile de dépiauter le pilon, trop étroitement accroché à l'os avec tous ses tendons. Un jour, j'en ai eu marre. J'ai décidé de raccourcir mes pilons.

Les spécialistes pratiquent une découpe au hachoir ou au couteau, comme le fait chef Simon

Nous avons le pilon :



Nous avons le hachoir (autrement appelé "feuille de boucher") :



Plaaaf :



Tout simple, quand on a compris qu'il fallait y aller franco !



Sauf que :



Allons, ne nous décourageons pas, faisons un second essai : 



Eh non ! Même motif, même punition :



Si l'on veut couper au niveau de l'os, ça éclate. Pas moyen de couper droit et net.
Franchement, c'est moche, non ?



On ne peut pas appeler cela une "finition convenable". Or moi j'ai le souci du détail.



Autant de tentatives, autant d'échecs !



C'est ainsi que j'ai abandonné le hachoir...

... pour adopter cette petite chérie, trouvée chez Bricorama :



Si ça peut couper des tubes en acier ou en verre, ça peut bien couper de l'os ! C'est ce que j'ai expliqué au vendeur, en lui précisant que j'en avais marre de mon mari ces temps-ci.



Ayant des projets pour longtemps, j'ai même acheté une recharge de lames :






 

Démonstration



Quelques découpes de poulet fermier :


Avez-vous vu tous les tendons qu'il y a ? Ce sont eux qui étirent la chair sur l'os, ce qui la rend moins tendre qu'elle ne pourrait l'être :



On les coupe aux ciseaux :



Et voilà !
Les pilons sont nettoyés :



Regardez ! Tout de suite, ça nous a un aspect plus stylé, non ?
(Le père de ma fille, à qui je demandais ce qu'il en pensait, m'a dit : "Oh c'est beau !" – ou peut-être : "Houlà, c'est bizarre !", je ne me souviens plus bien.)



Moi je trouve ça majestueux :



Et la chair est plus tendre et agréable :




 

Parfait pour des pilons de poulet frits



Parfois, j'achète même des pilons seuls – mais ceux-ci sont de moindre qualité : vous ne trouverez dans le commerce que des pilons de poulets de batterie.

Mangeons-en tout de même :



C'est tellement peu coûteux ! 



Et frits, c'est bon, ça fait un bon petit frichti devant un match de foot. (On y pense moins devant un opéra, allez comprendre.)



Même geste : scier le bout du pilon.



J'insiste sur les tendons. Les enlever donne vraiment de bons résultats après la cuisson :



Mission accomplie :



Encore plus efficace quand on a plein de pilons à traiter, et pour extraire complètement les tendons qui veulent bien se laisser arracher : la pince ! On en enlève encore plus :



Go pour le poulet frit !





Petite idée de présentation pour notre finger food :





Je ne les ai pas assaisonnés avant de les mettre à frire. J'aurais pu.
Avec mayo et ketchup : même principe que la fondue bourguignonne...






Et... pourquoi pas pour le poulet rôti du dimanche ?



Les découpes de poulet, soit. Mais pas question de renoncer au sacro-saint poulet entier rôti au four !
Si l'on veut les ailes et les sot-l'y-laisse du poulet rôti, arrosés de plein de jus et un peu relevés de fleur de sel... il nous faut un poulet entier.

Le seul pilon qui ait vraiment du goût et qui soit bon pour la santé vient d'un poulet de ferme élevé librement en parcours herbeux pendant une durée jusqu'à deux fois plus longue que le poulet de batterie et se nourrissant de tout ce qu'il trouve, notamment des insectes. Mais... en aucun cas ce poulet ne vous donnera un pilon tendre !

Désolée de vous dire qu'en montant en gamme dans les labels de poulet, le pilon perd en tendreté ce qu'il gagne en goût.



Aujourd'hui, si vous rôtissez banalement au four votre poulet fermier, voici ce que vous obtenez :



Preuves en images pour l'esthétique de la présentation... (Les preuves gustatives, je vous laisse vous les fabriquer...) :



Pas un poulet de ferme ne s'en tire honorablement !!!
Tenez, celui-ci non plus :





Donc, désormais, je scie le poulet rôti avant de le mettre au four :



Même chose, on coupe les tendons :







Résultat :



OK, on ne concourt pas pour un premier prix de beauté. De toute façon, dans la plupart des cas, vous ne montrez pas votre poulet à vos invités avant de le mettre au four.

N'empêche, regardez : à l'arrivée, on a un pilon bien joufflu et facile à manger !





Il a été apprécié celui-là !!!





On peut faire ce sciage d'os sur toutes les volailles, de l'oie à la caille ! Mais j'y pense pour la pintade surtout, dont le pilon est toujours particulièrement efflanqué.

Pour moi, scié, c'est tellement mieux qu'avant ! En plus d'être indiscutablement meilleur, je trouve ça plutôt plus chic (quelqu'un a dit ridicule ?). Les avis semblent partagés.



Revenir à la page d'accueil









Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par Kris le Dimanche 03/11/2013 à 13:41

C'est décidé, j'adopte ta technique, merci ! :-)


par Mamikamia le Jeudi 07/11/2013 à 16:43

 Si j'ai le courage de prendre le temps de faire ça, j'essaie la prochaine fois ! Il va tout de même me falloir acheter la scie, je suppose que celle qui croupit dans l'atelier depuis pas mal d'années ne conviendrait pas... Merci pour l'astuce !


Re: par Caroline le Jeudi 07/11/2013 à 16:48

Si, si, Mamikamia ! Je chope votre commentaire à peine posté, et je vous garantis qu'une vieille scie de l'atelier convient très bien, il suffit de passer la lame à l'éponge grattante ou à la paille de fer, c'est nickel !
Je l'ai fait il y a peu à la campagne, résultat impec !!!


par sophanara le Samedi 09/11/2013 à 19:41

Allez savoir pourquoi les hommes ne s'attachent jamais à l'aspect esthétique des choses et plus particulièrement de la nourriture. Je confirme, c'est beaucoup plus appétissant et je vais essayer ça lundi où je comptais faire des pilons aux oignons. j'ai justement une scie toute neuve dans le placard vu que monsieur ayant "égaré" la sienne en a racheté une nouvelle et le jour (oh plus tard, bien plus tard) où il a voulu l'utiliser, il a retrouvé l'ancienne.


par Eoine le Jeudi 08/05/2014 à 14:26

Toujours su qu'il me fallait une scie.


Pilons ^^ par Pompompidou le Lundi 25/05/2015 à 12:12

 Bon, j'ai tenté votre astuce pour surtout enlever les tendons. J'ai pas pu couper l'os, j'ai pas de cie... Mais j'ai coupé la peau, cherché les tendons et je les ai arrachés. C'était pas facile x')

Là, mes pilons (à la canelle) sont au four, je vous dirais le résultat :3


par Pompompidou le Lundi 25/05/2015 à 12:52

 Bon du coup, je les ai mangé. Malgré la marinade, la canelle, l'ail, le sel, le poivre, mes pilons étaient fades... Mais très tendres, en effet. Très très tendres, à fondre dans la bouche. Je garde l'idée, c'est cool ^^ Je musclerais la marinade la prochaine fois par contre...

J'ai fait un risotto aux asperges avec. Il était très bon, celui là, j'en referais :3


Re: par Caroline le Lundi 25/05/2015 à 13:07

Aaah bravo !!!
C'est vrai que c'est plus facile en sciant le bout ! Arracher les tendons juste en incisant la peau, c'est une technique de grand chef, vraiment bravo. :-)
Super contente que ça ait marché et bravo pour le risotto aux asperges, moi aussi je le fais avec des asperges vertes en ajoutant parfois quelques petits pois frais. C'est exquis...


Re: par Pompompidou le Lundi 25/05/2015 à 18:00

 Héhé, j'ai pas eu le choix et j'avoue, c'est dur ^^

Et le risotto, c'était pour faire manger des asperges à mon n'amoureux, j'ai décidé de lui faire aimer les légumes qu'il supporte pas, genre la courgette, l'asperge, le topinambour... Pour l'instant, c'est une réussite xD



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.