S'identifier - S'inscrire - Contact

Pommes de terre


Minceur + Forme


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Cuisine de fête


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


À lire en ce moment :


Masque de beauté au panais

Par Caroline • Mercredi 30/01/2008 • Version imprimable

Thèmes cliquables : -


Le panais a un talent caché. Il peut apporter l'extase aux femmes.

Voilà au moins un motif valable pour lutter contre la quasi-disparition du panais !

Mais ici, oubliez votre assiette... et songez uniquement douceur et beauté.


———————

Commençons par cette triste nouvelle. Quand règne au dehors une température moyenne inférieure à 8.°C, ma peau devient atroce : desséchée, fripée, dématelassée (description un tantinet exagérée, mais il faut bien que je vous intéresse à mon cas, pour vous intéresser à mon remède).

L'important à retenir, c'est que la saison froide agresse le doux épiderme des dames : toutes celles qui ont un visage à embellir au quotidien vous le diront.


Sauf que... ouf ! Par un miracle de synchronisme heureusement assez fréquent dans la nature, cette même saison froide nous procure le remède parfait aux atteintes qu'elle nous porte.
Quel remède ? Le panais.

Dans le panais, la partie la plus fine est la moins bonne à manger. A l'avance, j'aurais plus
volontiers imaginé le contraire, mais maintenant que j'ai goûté, je vous l'affirme : le meilleur à manger réside dans la partie dodue.

La longue extrémité du panais, longue, longue, tellement longue qu'elle dépasse parfois les 25.cm (d'un matériau vraiment pas très savoureux, j'insiste), cette chose longue vous barbait, mesdames. Vous la trouviez peu suave, en comparaison de la partie la plus charnue de votre légume. Et vous la jetiez comme moi à la poubelle... Eh bien cessez désormais ce gâchis, car si la partie effilée du panais n'est pas digne d'être piquée sur une fourchette pour
franchir vos lèvres, apprenez qu'une fois bien mixée elle rendra un fier service à votre peau !  J'avais vu quelque part que le panais avait des propriétés intéressantes pour la peau. A partir de là, interrogation : de quelle façon peut-on en bénéficier ?

Usage interne ou externe ?

A ce jour, en ayant mangé plusieurs fois dans la semaine, je n'ai rien observé de significatif.

Soit. Tentons donc le tartinage, je vais m'en écraser quelques morceaux (cuits à la vapeur en 10 à 12 minutes) et me les mettre sur le visage.



Pas le courage de sortir le mixeur, je me contente d'une purée manuelle.

J'ajoute un peu d'huile d'olive sinon ça ne va pas adhérer. Mais j'en mets le moins possible, sinon je ne saurai pas si c'est le panais ou l'huile d'olive qui a agi.



Ça me paraît OK, je remplis un petit pot de ce masque :



Et je procède. Je commence par le nez et j'étale.

Ça n'adhère pas très bien. C'est le principal souci. Je suis obligée d'en mettre une grosse épaisseur. Et j'ai beau plaquer fermement avec la paume de la main, je sens que ça ne tient pas aussi bien qu'une pommade.

J'en étale des quantités. Heureusement, j'ai pris mes précautions. Un tee-shirt spécial gros travaux, et comme je ne veux pas m'en mettre partout dans les cheveux, j'ai ressorti ce bonnet de douche que j'avais acheté il y a deux ans pour enfermer le traitement anti-poux de ma fille :



(Même si je l'ai bien lavé depuis, c'est psychologiquement désagréable de se mettre ça sur la tête.)

Ça y est, c'est fini, je suis couverte de purée de panais.

Je me regarde en me prenant en photo. mmm... joli. On dirait un morse et j'ai le nez bouché.



Drrrrriiiiiiiiiiiiinng !!!... Tout d'un coup, mon coeur se décroche dans ma poitrine : hurlement de l'interphone. (Un de ces jours, j'aurai une crise cardiaque, c'est inhumain de régler ces appareils à un volume pareil.)

Un quart de seconde pour réfléchir.
1) Je ne suis pas montrable.
2) Qui ça peut être ?
Réponse évidente : mon facteur. J'attends plein de bouquins d'Amazon.
Pour moi, hors de question d'aller lanterner demain au guichet de la Poste pour les récupérer — huit guichets dont seulement deux pourvus d'un préposé, et les deux seuls préposés à l'oeuvre bavardant sans relâche avec leurs collègues de l'arrière-salle pendant que trois douzaines de patients attendent, sagement alignés, avec leur canne, leurs soupirs,
leur caniche, leurs gosses en bas âge qui s'impatientent et leurs odeurs de chewing-gum ou de dessous de bras : moi, ça, je ne peux plus.

Alors je réponds à l'interphone. De toute façon, j'ai un petit système bien réglé avec mon facteur, il ne me verra pas.

— Oui ?
— C'est UPS.
— Ah non, ça m'étonnerait.
— Ben si, c'est UPS.
— Ah très bien, mais alors ce ne doit pas être moi, voudriez-vous vérifier le nom ?
Il me dit le nom : c'est le mien.
— Mais ça vient d'où, voyons ? Je n'attends strictement rien d'UPS aujourd'hui.
— Apple.
— Non, vous rigolez ? J'ai commandé seulement hier ou avant-hier, ça ne peut pas être déjà ça ? (A moins qu'Apple ne soit devenu beaucoup plus rapide en vente qu'en après-vente, oh les peaux de vache.)
Gloussement commercial de mon interlocuteur :
— Si si, c'est ça ! Avec UPS, c'est quasi arrivé avant d'être parti.
— Oh c'est merveilleux, mais là, aïe... Bon, disons que vous n'aurez qu'à revenir... quand je serai là ?
(Comme vous voyez, ce n'est pas dans l'urgence que je donne mon meilleur.)
Une seconde de silence, puis :
— Euh, sauf si je suis fou, vous êtes là. Quel étage ?
— Ah oh vraiment désolée, le problème c'est que... que... En fait, c'est plutôt compliqué à vous expliquer. Oh s'il vous plaît, mettez simplement le paquet dans l'ascenseur et envoyez-le à mon étage !
— Ben non, faut que je monte, j'ai besoin de votre signature.
— Mon Dieu, oh là là mais pas de souci : si ce n'est que cela, signez à ma place !
— Ah non, pas question, je ne fais pas ça moi.
Là-dessus, désespérée, je sens mes croûtes de panais qui commencent à glisser de mes joues. Je me replâtre comme je peux, j'en ai plein la main droite (celle qui est censée signer).
Je piaille :
— S'il vous plaît, monsieur ! Vous savez, moi, je fais ces choses-là tout le temps, faites-moi confiance, je pratique ça 24.h/24. Tout le monde imite ma signature et ça ne me gêne pas du tout !
— Ah, vous êtes bizarre vous.
— Mais pas du tout, monsieur, je suis moderne ! Tenez, même avec la Poste je fais ça tout le temps ! Jamais le facteur ne monte jusqu'ici, il me balance les paquets dans l'ascenseur. Et y compris les trucs avec signature !
— Ouais, d'accord, mais ça c'est la Poste. Nous on fait pas ça chez UPS.
— Allez pitié, quoi, vous n'avez qu'à mettre mes initiales ! Ou même une croix, tenez ! Mettez juste une croix, ça me va.
— Désolé c'est impossible, vous devez signer ou refuser le colis.
— Oh flûte ! Bon, je m'en fous, tant pis pour vous. Je vous ouvre.

La porte de l'ascenseur a coulissé. J'ai vu un homme avec un paquet dans les mains, spectacle somme toute ordinaire, qui m'a fort logiquement laissée de marbre. Mais ce jour-là, en plein Paris, il paraît qu'un employé d'UPS a failli mourir d'effroi en tombant nez à nez avec une créature épouvantable au sortir d'un ascenseur. (Il faut dire que je m'étais mise tout près de la porte, pour qu'il me voie tout de suite, j'avais pensé que ce serait mieux pour ne pas le surprendre à retardement. Manifestement, mauvais choix.)
Il a poussé un cri en vaguelettes (AaahAaahAaah...), les yeux hors de la tête et les bras convulsés. Il a eu tellement peur qu'il m'en a fait peur à moi, ce corniaud. Et aussi aux voisins sûrement, merci pour la honte. Du coup, je l'ai réprimandé vertement :
— Ben quoi, à votre âge, vous n'avez jamais vu de films d'horreur ?
— Euh... si, merci, mais pas pendant le service.
— Navrée de vous effrayer, c'est un masque de beauté.
Il a grimacé au mot "beauté", premier affront.

Dans sa confusion, il m'a tendu son terminal à la place du paquet.
Puis il s'est rendu compte qu'un bout de masque que je venais de replaquer sur ma joue était en train de lâcher prise.
Ce qui a immédiatement déclenché le deuxième affront :
— Euh... vous essayerez de ne pas en mettre sur mon terminal ?

Empêtrée, irritée, j'ai abandonné ma joue pour me consacrer au terminal, et avec
la tête du bic bien serré dans ma main droite couverte de panais, j'ai largué une signature informe sur son terminal trop lourd qui glissait de ma main gauche, tout en râlant :
— Eh, je fais ce que je peux, mon bon !
Et là, le morceau de panais s'est détaché de ma joue sans que je puisse rien y faire.
Ce pignouf m'a arraché le terminal des mains de sorte que, au lieu de tomber sur le terminal, le panais a fait "floc" sur ma chaussure.

Croyez-vous que mon livreur de luxe aurait eu la politesse de racler le panais sur ma chaussure, d'un galant coup de terminal ? Que nenni ! Il a foncé dans l'ascenseur et appuyé frénétiquement sur le bouton "RC". Clôturant notre entrevue sur ce troisième affront.

Je vous jure qu'il n'y avait pourtant pas de quoi !

Si, dites-vous ?



Hier j'ai montré cette photo à ma fille :
— Tu me reconnais ?
— Oh super, un jambon-purée ! Je ne reconnais que ta bouche. Le reste, c'est bizarre, c'est tout carré, on dirait un carré de jambon.

... Quatrième affront, mais je commence à me dire que dans la vie, pour être heureux, il faut peut-être savoir s'arrêter de compter.



——————
Pour info :

1) Est-ce efficace ? Oui, indéniablement. Peau plus douce, plus nourrie, gonflée. Incomparablement mieux que ce que j'obtiens avec du "cold cream" (un truc pour les peaux très sèches, qui laisse comme un film gras sur la peau).
L'effet dure deux jours, pour 10 ou 15 mn de traitement avant rinçage à l'eau claire.

2) Quelle est la bonne méthode ? Définitivement, le mixeur. Oubliez la purée à la fourchette, surtout mixez bien !
Et ajoutez une petite rasade d'huile d'olive (et/ou pourquoi pas une cuillerée de crème fraîche, parfait aussi.)
Quand le mélange est mixé, il est très facile à appliquer : même pas besoin de bonnet de douche ni d'habit de protection, ça adhère bien, et ensuite ça se conserve dans un pot au réfrigérateur pour une prochaine application.





3) Le premier commentaire ci-dessous, de Débo, me fait réaliser que j'ai oublié de vous parler de l'odeur persistante du masque après le rinçage (vous savez, la petite odeur fraîche qui vous entoure pendant deux ou trois heures, au moindre mouvement de la tête ou à la moindre inspiration profonde) : je l'ai trouvée très très agréable dans le cas du panais. Même plus que dans le cas de mon masque jusqu'alors préféré : fraise, banane, crème fraîche.
Le tout, c'est de veiller à éviter les excès d'huile d'olive ou de crème fraîche, qui fixent parfois désagréablement les odeurs. Pensez-y bien si vous vous appliquez du céleri, du poivron ou des trucs qui puent le putois.


——————
Article initialement publié (le 23 janvier 2008) dans la
Fureur des Vivres, revue culinaire en ligne.



Retour à la page d'accueil

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par Débo le Mercredi 30/01/2008 à 09:28

J'ai déjà testé l'avocat en masque, le peeling gros sel/huile d'olive/citron mais le panais, je n'y aurai jamais pensé !!
Surtout avec une livraison en cours ;-)


Re: par Caroline le Mercredi 30/01/2008 à 10:17

On a fait les mêmes essais, Débo ! ;-)

Tu me fais penser à un truc super important : l'odeur du masque dure bien deux ou trois heures, ça fait un halo parfumé autour de ton nez, qui persiste longtemps après le rinçage.
J'ai trouvé cela hyper agréable dans le cas du panais : odeur fraîche, charnue, un peu sucrée, alors que ça m'avait plutôt dérangée avec d'autres masques à base potagère...

Je vais ajouter tout de suite cette précision, merci à toi !


par Gracianne le Vendredi 01/02/2008 à 14:15

Tu testais quoi exactement? le masque au panais ou le livreur de chez UPS?
Encore un grand moment de blog chez Caroline ca!


par Anonyme le Dimanche 03/02/2008 à 15:52


Après un coup pareil, les livreurs UPS ont réclamé une prime de dangerosité...du coup DHL, s'y est mis aussi en réclamant une assurance et Fedex pas en reste, demande la pose d'un visiophone obligatoire dans tous les immeubles!
Tout ça à cause d'une Caroline enpapanaïsée!!!
P.S.: je créée une association de vivisection du panaïs, l'es trop moche! A  bas les légumes  couleur lavabo qui vous flanquent la déprime (en masque de beauté en plus ils font peur aux autres!) Vive les légumes de couleur!
P.S.: ...je crois que je vais avoir droit à une assiette de purée de panaïs comme punition.


par Julie le Lundi 04/02/2008 à 10:58

Coucou !
Ca fait un petit moment que je consulte ton blog avec beaucoup de plaisir, mais là tu m'as fait mourir de rire ! Ca m'a fait penser à un incident qui m'est arrivé il y a peu : une amie a pour habitude de m'offrir des cadeaux assez loufoques, et pour Noêl cette année, j'ai eu droit à des chaussons "pieds de monstre", en fourrure orange fluo avec des griffes vertes à paillettes...
Je les trouve trop rigolots et ils sont super confortables alors je les porte souvent. Il y a quelques jours, ça sonne à ma porte, c'est ma proprio qui vient m'informer de quelques changements et me donner quelques papiers, au bout de 10 minutes, je réalise que depuis le début de la conversation j'ai les fameux chaussons aux pieds ! Je comprends mieux pourquoi elle me regardait bizarrement !

Concernant ta recette proprement dite, elle tombe à pic puisqu'en ce moment je recherche des recettes de cosmétiques à fabriquer soi-même... Mais problème : j'aimerais pouvoir en faire un cadeau, que je dois envoyer par la poste, il faudrait donc que je trouve une recette qui se conserve un minimum et qui n'ait pas besoin d'être placée au frais... As-tu connaissance d'autres recettes qui pourraient me convenir ?

D'avance merci, et merci aussi pour ce délicieux blog !


Récompense ! par Julie le Mardi 05/02/2008 à 16:29

C'est encore moi. Un p'tit jeu circule entre bloggeurs et j'ai dû faire le top 10 de mes blogs préférés... Bienvenue dans le clan des "récompensés" !


et le colis ? par vlana le Mardi 05/02/2008 à 23:41

 Salut Caroline,

fan de cuisine, je suis tombée par hasard sur ton blog un soir de errance sur internet, mais avec quel plaisir !!! bravo, je savoure tes articles un par un, tranquillement en prenant bien le temps d'en profiter et de lire tous les commentaires (souvent nombreux d'ailleurs).
Tu as un triple talent indéniable pour la cuisine, le sens de l'experimentation et l'écriture.

Mais venons en à cet article, je reste un peu sur ma faim car en grande fan d'apple que je suis...je veux savoir ce qu'il y a dans le colis d'UPS ???

Satisferas tu ma curiosité ?

Tu parlais dans un prochain commentaire d'une adresse de blog que l'on peut parametrer sur notre compte, je ne l'ai pas vu, ai-je raté quelque chose ?


Re: et le colis ? par Caroline le Mercredi 06/02/2008 à 09:24

Salut Vlana !

Allez, petite curieuse, tu vas savoir : c'était le pack i'Life 08.

Mais la journée était décidément plombée... ;-) Après m'être débarbouillé le visage à la truelle et à l'éponge-vaisselle, je me précipite pour installer mes logiciels. Sur mon ordinateur fixe, ça plante lamentablement, je ne sais pas pourquoi. Alors je me dis "Tant pis, je vais les installer sur mon ordinateur portable tout neuf." Trente secondes plus tard, amère réponse : "installation impossible sur ce matériel". Je n'en reviens pas qu'ils aient osé : la compatibilité n'est pas prévue avec les portables, même de la dernière génération !
Et je n'ai même pas pu rendre le pack puisque c'est à l'utilisateur de vérifier la compatibilité du logiciel acheté avec la configuration de son matériel. Tu parles, je n'ai vu nulle part que leurs super portables n'accueillaient pas leurs logiciels ! Ça c'est tout Apple, ah les chéris ils sont quand même un peu pénibles.

Je répondrais volontiers à ta dernière question mais je ne vois pas du tout de quoi tu parles ! (???)


par venezia le Dimanche 24/02/2008 à 06:48

hello, Caroline,

un grand merci, j'ai beaucoup ri.

Pour séduire tes prochains livreurs UPS, tu peux aussi essayer (vraiment excellents pour la peau, avec un temps de pose assez court)
-style Peau rouge: argile rouge+miel dilués à l'eau minérale
-style fantôme : creme fraiche+miel+ banane mixés (fait la peau toute douce)
-style gâteau: creme fraiche+poudre d'amande. (mini peeling à masser)

le seul point important, c'est qu'avec la creme fraiche, il faut vraiment rincer très bien, sinon, on sent le beurre le reste de la journée…


Re: par Caroline le Dimanche 24/02/2008 à 10:32

Très vrai, ce que tu dis ! Du coup, j'y vais mollo sur la crème fraîche maintenant, ce n'est pas du tout agréable de traîner cette odeur toute la journée.

Un masque que j'adore à partir du printemps, justement pour son odeur exquise, outre qu'il est très adoucissant pour la peau et très rafraîchissant à respirer quand on le pose, c'est : banane + fraise + huile d'olive + à peine de crème fraîche.

L'huile d'olive équilibre la crème fraîche, mais je vais essayer bientôt de remplacer le couple crème fraîche + huile d'olive par de l'huile de massage du Dr Valnet (amande d'abricot pressée à froid). Je viens d'en acheter en pensant la mélanger à des huiles essentielles, mais je vais l'essayer en masque aussi, parce que la notice conseille aussi de l'utiliser pure pour revitaliser l'épiderme (elle est très riche en vitamines A, E et F). Hop, y a plus qu'à être belle maintenant !


par venezia le Lundi 25/02/2008 à 13:40

L'huile de noyau d'abricot est très agréable car légère mais je la trouve moins hydratante que l'huile d'olive (très grasse, elle) ou la crême fraiche. De tous mes essais -sans panais- dans les huiles faciles à trouver, celle de sésame est la plus interessante pour les peaux dessechées.

La crème fraiche a un vrai plus:  c'est une émulsion  (eau+matières grasses), donc proche de ce qu'est le film naturel à la surface de la peau, une émulsion. Une huile employée seule a tendance à dessecher.

NB J'ai racheté du panais (j'adore ça) prete à sacrifier sa queue pour la beauté du teint… 


mieux que le Prozac…… par Foifoise le Jeudi 28/02/2008 à 19:17

 merci Caroline, ça m'a rappelé une aventure similaire avec de la crème épilatoire sur les jambes dans ma jeunesse ! j'ai vraiment pleuré de rire et ça ne m'étais pas arrivé depuis longtemps. 
J'ai entendu dernièrement que le Prozac n'était pas plus efficace qu'un placebo ; alors, comme actuellement j'ai une dépression, je pense que je vais prendre régulièrement un petit coup de ton blog, moi qui suis une adepte des médecines douces, ça tombe bien ...
Continue tes expériences.
Je connais une dame qui, scientifiquement, avait essayé sur un seul sein une crème pour les développer et il parait que cette crème était vraiment efficace !


Fantastique par Princessestrudel le Vendredi 14/03/2008 à 10:36

Merci pour ce fou rire matinal! Je suis tombée sur ton blog via un lien chez Hélène et ses marmots, je me régale! Du coup, je penserai à acheter des panais au marché, jusqu'ici je les évitais car ne sais ni les choisir, ni les cuisiner.
Pour le masque, tu peux peut-être le lier à l'oeuf? Ceci dit, si une fois mixé ca tient mieux...
Bises, Lea


par Patrick CdM le Mardi 18/03/2008 à 15:03

Ils n'ont pas de clés chez UPS pour entrer directement? OK, elle est fastoche... N'empêche que tu aurais dû lui faire la bise pour le réconforter de sa frayeur... je t'en fais une moi, même pas peur!


par crazypatch le Dimanche 29/06/2008 à 17:45

Bonne partie de fou rire...j'imagine la tête du livreur, mais la recette est à tester; merci.



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.