S'identifier - S'inscrire - Contact

Minceur et Forme


Cuisine de fête


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Panzanella : un délicieux plat minceur pour vous... et un beau régal d'été pour tous vos convives !

Par Caroline • Vendredi 25/06/2010 • Version imprimable

panzanella

Thèmes cliquables : - - - -


Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un plat qui a toutes les qualités : la panzanella.

Vous avez laissé rassir votre pain ?

Il est tout tanné et piteux comme celui de droite, au lieu d'être aussi beau et gonflé que les deux jolies baguettes de gauche que vous pouvez voir ci-dessous ?



Alors pitié, pour une fois, faites-vous du bien !

Oubliez notre sempiternel pain perdu, bien trop riche pour l'été comme pour votre ligne... : pensez plutôt panzanella !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la panzanella : cette recette fraîche, abondante et pourtant très bon marché (à base de pain rassis et de tomates crues), est originaire des Pouilles, au sud de l'Italie — pour vous localiser la région des Pouilles : en gros, considérez que c'est le talon de la botte italienne.

NB - Plein de gens disent que cela vient de la Toscane : ce serait un grand classique de cette région ! Mais que voulez-vous, moi j'aime les Pouilles, or il se trouve que d'autres gens disent que ça vient des Pouilles. Je pense donc que j'ai raison de dire les Pouilles mais tout de même, si je devais parier en secret, je crois que je miserais plutôt sur la Toscane. ;-)



En Italie, chacun sait que le Sud est plus pauvre que le Nord, mais tout le monde sait aussi que cela ne l'a aucunement empêché, ce Sud un peu désavantagé, de se fabriquer un fort beau patrimoine culinaire à partir des ressources du jardin. Avec des recettes délicieuses dont les Français sont particulièrement friands !...



Si vous voulez consulter à la source la recette de la panzanella, cliquez ici (c'est une recette "simple et pure", authentiquement italienne, contenant juste des tomates, du concombre, du pain et du basilic) :
Recette de panzanella du site www.restaurant-italien.com

Pour une autre recette un peu plus fantaisiste, contenant davantage d'ingrédients (ajout de poivron, olives noires et roquette, mais en revanche oubli du basilic), vous pouvez regarder ici :
Recette de panzanella du site www.marmiton.org


Bilan : points communs de toutes les recettes de panzanella que j'ai trouvées ?

- la présence du pain et des tomates,
- l'assaisonnement : huile d'olive, vinaigre de vin, sel et poivre,
- et pour les Italiens : le basilic est indispensable.

Parfois il y a de l'ail, parfois non. Parfois du concombre, parfois non. Et plein d'autres variantes sont possibles.

Attention !
Un détail qui n'en est pas un : ne prenez surtout pas de pain mou, sinon vous aurez droit à la bouillie de panzanella que décrit Aude dans son commentaire.



Ma recette de panzanella (à la mozzarella) pour 4 personnes :


Celle que je vous montre ci-dessous peut constituer un plat unique, grâce à la mozzarella. C'est celle que j'ai préparée l'année dernière pour la première fois, elle s'est révélée parfaite pour un déjeuner par temps chaud.

Au besoin vous terminerez par un dessert, mais pour notre part, après une large assiette de cette salade, nous étions fort satisfaits. Un petit café par là-dessus (+.un rocher Ferrero pour mon aimable compagnon)... et hop : en route pour d'autres activités !



Le truc utile pour moi, qui souhaite faire un plat unique, appétissant pour tous, mais qui désire aussi mincir si possible sans que les autres ne remarquent rien (n'empêche que oui, efficace : la preuve, j'avais perdu 400 g le lendemain !), c'est qu'on peut se servir sans exagérer sur le pain. Tandis que les autres convives, eux, n'hésiteront pas à piocher largement, pain compris !
Résultat : tout le monde est calé, mais vous, vous aurez fait un repas léger.

Temps de préparation (2 heures à l'avance) : 15 mn, mais tranquillo, n'est-ce pas... c'est-à-dire si vous le faites à l'estivale, dans une chaleur tout italienne, en chantant et sans vous presser.

Ingrédients utilisés pour ma première réalisation, que vous voyez sur la photo ci-dessus :

• 4 ou 5 tomates bien lavées
• 1/2 baguette de pain rassis
• 1/2 concombre (très facultatif, car tout le monde n'aime pas !)
• 1 boule de 125 g de mozzarella (ou même 2 boules et vous ajoutez des anchois pour relever, c'est vraiment chouette comme mariage)
• 1 gousse d'ail pour frotter le pain
• quelques olives noires (là, je les avais oubliées mais tant pis, c'est comme sur les pizzas, on fait comme on veut !)
• quelques feuilles de basilic
• 3 bonnes cuillerées à soupe d'huile d'olive, 1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin, du sel, du poivre
• 1 ou 2 cuillerées à soupe d'eau pour allonger l'assaisonnement (à adapter en fonction de ce que le pain a besoin de boire).

Préparation :

Pour ma part, je ne fais pas tremper le pain dans l'eau pour le ramollir avant de le presser comme indiqué dans plusieurs recettes. Je ne le fais pas griller non plus !

1) Je le coupe juste en deux dans la longueur, et je le frotte à l'ail du côté de la mie (cela donne un goût absolument splendide à toute la salade, sans excès de gêne post-prandiale : promis, ce parfum d'ail restera presque léger dans vos souvenirs !).

2) Ensuite, je coupe ce pain aillé en morceaux, je dépose ces morceaux dans le saladier, puis je verse
les tomates par-dessus, pour créer l'affinité attendue entre le sec et l'humide :



3) Pour aider au mariage, j'ajoute juste un peu d'eau, et l'ensemble suffit pour réhydrater les morceaux de pain en leur donnant un goût somptueux.



Il faut simplement attendre 2 heures (quoique 30 minutes me suffisent souvent) que le pain s'imprègne à coeur de ces liquides, et vérifier la tendreté des morceaux de pain en les goûtant, avant d'ajouter les ultimes ingrédients.




NB. Pour les tomates, attention, ne les épépinez surtout pas ! Et veillez bien à récupérer tout le jus pour le mettre dans le saladier, sinon c'est un véritable crime de lèse-panzanella.

D'abord, parce qu'en enlevant les pépins et le jus, vous vous priveriez de plein d'atouts-santé de la tomate (cela, des études l'ont démontré : la pulpe de la tomate est loin d'être le seul intérêt de la tomate ! Les pépins, le jus et la peau jouent aussi un rôle très important : bref, l'atout santé de la tomate est véritablement le fruit d'une synergie de tous ses éléments constitutifs), et puis parce que le jus et les pépins humecteront le pain à souhait ; ces deux composantes sont extrêmement parfumées et apportent du corps à la vinaigrette.


 

Ensuite, au bout des deux heures de repos, j'ajoute le concombre frais émincé :



Puis j'assaisonne le tout avec une petite tasse de vinaigrette, et enfin je termine avec le basilic. Je mélange une dernière fois, puis je dispose sur le dessus les tranches de mozzarella toutes fraîches.



J'aurais parsemé mon plat d'olives noires si je n'avais pas commis le crime de les oublier : ç'aurait été encore plus beau !

Un dernier trait d'huile d'olive pour finir, et un petit peu de sel et de poivre si vous voulez. Quelques pluches de basilic sur le dessus, et c'est prêt à servir.



... Et en entrée ?

Sachez que vous pouvez aussi faire de cette panzanella une entrée raffinée. Mais oui, ce n'est définitivement pas un plat de plouc, que diable !

Par exemple :



Pour obtenir cette jolie chose, on peut prendre ces ensembles que j'adore, qui s'appellent "
Freeze" (que j'ai dénichés ici pour une trentaine d'euros) :


(photo Meilleurduchef.com)
(NB. Ce billet n'est absolument pas sponsorisé : si je vous fais une présentation en détail, c'est parce que j'aime.)

Ces doubles-verres, je m'en sers pour tout ! Aussi bien comme photophores que comme réceptacles de mes entrées.

A Noël dernier, on s'en est régalé les yeux : du gros sel dans le verre du bas pour évoquer la neige, de l'eau dans le verre du dessus, et, posées sur l'eau, des bougies flottantes qui donnaient une lumière géniale.



Quand j'y présente une entrée et non pas des bougies, je garde l'idée du gros sel dans la partie basse
(sinon, pour une entrée ou un dessert frais, la glace pilée est tout à fait indiquée), avant de remplir la partie haute : c'est très joli.
S'il fait froid, mettez-y donc de l'eau chaude pour faire un bain-marie ! Ou encore,
pour relever visuellement et/ou gustativement le mets servi dans la partie haute : des jus, des sirops colorés, des assaisonnements... que sais-je encore ?...



Bon, là, le bas est fait.

Remplissons le haut :



Ajoutons un filet d'huile d'olive :



Et miam :



La panzanella est parfaite pour suivre un régime méditerranéen.

Elle est excellente pour toute la famille, et peut rester très légère pour vous, si vous vous servez modérément en pain pour laisser plutôt celui-ci aux autres convives.

[edit, 26/06/2010] Hier soir, il faisait chaud, j'avais un reste de baguette de pain de la veille et un cageot de tomates qui commençaient à appeler au secours, je nous ai fait une panzanella vraiment sublime : pain + tomates + mozzarella
+ quelques quartiers d'oeuf dur + des olives noires + des anchois. C'était formidable comme alliance de goûts et de textures. J'ai eu le temps de la laisser 20 ou 30 minutes au frigo après l'avoir faite, c'était encore mieux. Les anchois à l'huile, notamment, ont donné un très grand plus dans toute cette fraîcheur.

Pour les vrais affamés, vous pouvez aussi prévoir quelques ajouts à côté, pourquoi pas ?
Exemples : du pain frais, des fromages, du jambon de Parme. En contrepoint de votre délicieuse panzanella arrosée d'un bon petit vin frais... mmm... normalement, cela devrait laisser à tous vos convives le souvenir d'un magnifique repas d'été !


Retour à la page d'accueil


Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par Didi le Dimanche 27/06/2010 à 17:39

J'en salive d'avance ! Les tomates et le basilic de mon potager vont trouver ici une belle façon de s'accomoder... Merci pour cette recette Caroline !


par Lavande le Mercredi 30/06/2010 à 08:28

Pour du light on laissera, en plus du pain, la mozzarella aux copains (ça rime !)  Ma version est ici http://www.lignepapilles.com/archive/2008/10/15/quinzaine-du-haricot-blanc-panzanella-a-moi/
C'est une salade dont je raffole !


Re: par marie le Jeudi 01/07/2010 à 07:08

 le plus dur pour moi va être de trouver du pain rassis car j'en achète tellement rarement qu'il n'a pas le temps de rassir. Je vais tenter de faire cette salade cet été car je l'ai vue sur plusieurs blogs et elle me plait bcp; Elle me rappelle la salade grecque avec les concombres qui sont remplacés par du pain imbibés de jus de tomates et d'huile; je devrais adorer


par Didi le Vendredi 02/07/2010 à 14:28

Et bien ça y est, recette testée 2 fois avec 2 variantes, adoptée pour l'été ! :)
A base de pain, je n'y aurais jamais pensé... Quel délice ! Tellement fondant...


Re: par Caroline le Vendredi 02/07/2010 à 14:31

Aaah Didi, ça me fait plaisir. :-)
C'est vrai : c'est ultra fondant... et tellement parfumé !


par Heyoka le Samedi 03/07/2010 à 08:36

Tiens, je vais essayer, mais avec du pain sans gluten.  Comme je n'en achète pas souvent, il est si cher, ce léger et estival plat me sera royal !


par Aude le Lundi 05/07/2010 à 15:34

Importante mise en garde :

Ne faites pas, comme moi, la grosse boulette de préparer la panzanella avec du pain acheté en supermarché (vous savez, le pain industriel bien dégueu avec le petit quadrillage en-dessous) par flemme de faire un détour dans une boulangerie digne de ce nom (pour ma défense, les boulangeries en banlieue étaient fermées, j'ai dû tout acheter dans le même magasin).

D'habitude, j'achète une bonne demi-baguette chez mon artisan boulanger qui fait du pain à tomber par terre, je coupe le pain en 2 dans la longueur, quelques minutes sous le gril pour durcir la mie et pouvoir frotter avec de l'ail, et roule ma poule. Même imbibés, les morceaux de pain se tiennent bien, et gardent leur consistance tout en étant fondants.

Et là, avec la chose industrielle, catastrophe, le pain s'est transformé en bouillie, il s'est carrément désintégré dans le reste de la salade, je me suis bien tapé la honte auprès de mes amis !

C'était un ratage complet, uniquement à cause de la médiocre qualité de la baguette.

Parce que sinon, je confirme que c'est une salade délicieuse, que j'ai toujours réalisée avec du pain frais ( je n'ai jamais de pain rassis, car je congèle tout de suite une partie du pain frais).


Cordialement


Re: par Caroline le Lundi 05/07/2010 à 16:54

Aïe, oui c'est super important, la qualité du pain !

Le pire, c'est que j'adore le pain que tu décris (je te tutoie, Aude, j'en ai marre de te vouvoyer), je veux dire le pain de supermarché, agréablement mou, pour les sandwichs bien garnis. Là c'est agréable parce qu'il ne blesse pas le palais quand on mord dedans pour une grosse bouchée.
Mais pour la panzanella, effectivement c'est trop mou : les pains mous et tendres, comme ceux-là, sont à éviter parce qu'imbibés d'assaisonnement et de jus, hélas ils tournent à la purée.

Je vais mettre un petit avertissement dans mon article en renvoyant vers ton commentaire. Thanks !
Bises
Caroline


Re: par Aude le Lundi 05/07/2010 à 17:32

Tu me fais plaisir, tiens ! Je ne prends jamais l'initiative du tutoiement, mais je suis bien contente qu'on arrête de se vouvoyer.

Du coup, je te pardonne volontiers ton étrange penchant pour le pain industriel !!!

Bises
Aude


par canape le Mardi 06/07/2010 à 12:39

Un grand merci ! Un très grand merci même pour cet article vraiment complet.
On pourrait croire qu'il s'agit d'une petite salade toute simple, mais on se rend compte que la cuisine c'est un Art à part entière.
Merci encore pour la recette super détaillée en tout cas, on n'est pas tous doué(e)s pour la cuisine, mais là, je me sens capable de faire ça :)
Bonne continuation.


par Timini le Mercredi 07/07/2010 à 16:04

Voici une version qui m'a accompagnée tout l'été dernier et grâce à laquelle j'ai bien fondu. Tomates, oeufs durs, basilic, sel, vinaigre et pain à l'ail. Beaucoup de pain ! 3 tranches à chaque repas ! Mais pas d'huile du tout ! Le sel dégorge les tomates, avec le vinaigre à l'estragon, ça fait un jus délicieux. Honnêtement, je ne sais pas comment vous faites pour tenir tout l'après-midi sans avoir faim en ne mangeant ni la mozzarella, ni le pain ! Impossible pour moi...


par Olivia_Mohune le Jeudi 08/07/2010 à 18:10

 Le Retrodor que l'on voit (si je ne m'abuse) sur la photo n'est pas précisément ce type de pain industriel. L'inconvénient, c'est que ce genre de pain est toujours bon et mangeable deux jours après son achat... 
C'est peut-être une recette italienne, mais j'en ai vu pratiquer une variante ultra simple dans la campagne angevine avec les grosses tomates de jardin.
Si on y ajoutait une bonne quantité de persil on pourrait presque parler de taboulé au pain


Re: par Caroline le Jeudi 08/07/2010 à 19:27

Oui bravo, c'est ce pain-là, le Retrodor !
Mais la baguette de droite avait bien trois jours, déjà. C'est celle que j'ai utilisée. Je la trouve particulièrement bonne dans la panzanella. Elle redevient tendre sans être mollasse.

Je penserai au persil ! Avec un peu d'oignon frais en plus des tomates, mmmm... miam !...

Ce que j'aime, c'est que c'est vraiment une recette à décliner à l'infini, selon ce qu'on a sous la main. Pour moi, les seuls ingrédients absoluments essentiels sont la tomate et le pain. On peut tout greffer dessus !


par Minie le Dimanche 18/07/2010 à 06:55

 Recette légère, goûteuse comme on aime les déguster les soirs d'été et encore plus les jours de canicule. Merci et passe un bon Dimanche


par isabelle le Mardi 17/08/2010 à 09:33

très bonne recette !! testée ce week end, mais je me suis un peu laissée aller sur l'ail sur le pain !!! ca nous a légèrement emporter la "gu..." mais super quand meme pour ne pas gâcher du pain !!!



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.