S'identifier - S'inscrire - Contact

ANNONCE SPONSORISÉE 


Minceur & recettes santé


Pommes de terre


Oeufs


Cuisine de fête


Sandwichs, tartines & pizzas


Apéritifs


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Cocktail de pâtes enrobées d'une sauce crémeuse au gorgonzola pour redevenir un bébé

Par Caroline • Vendredi 15/05/2020 • Version imprimable

pâtes au gorgonzola


Mon Dieu, la violence de ce déconfinement ! Pendant les deux trois premiers jours, j'ai eu le blues du déconfinement : un gros blues du 11-mai.
J'ai été malade pendant tout le confinement — en profitant quand même du silence extérieur et du chant des oiseaux, un vrai bonheur.
Alors deux mois plus tard, j'ai eu du mal à me réhabituer aux excités irresponsables et insolents de santé qui crient, qui me collent et qui s'entremarchent dessus à la caisse du Franprix.
 
Mais allez, passons sur tout cela ! Cette assiette m'a sauvée, je ne peux pas l'oublieeeeer !!!
Elle a été le début de ma résurrection. :-)


———————

Pendant les deux mois de confinement j'ai été malade, une infection banale mais j'ai attendu 40.°C de fièvre avant de m'en occuper. Ensuite, je me suis cassé le nez sur le carrelage de ma cuisine, puis j'ai toussé et saigné du nez. Fatigue totale. Je n'ai rien mangé pendant tout ce temps-là, presque pas pu respirer, et encore maintenant j'ai du mal à redémarrer.

Depuis que je suis guérie, pfffff… j'ai comme un coup de mou : je me sens lasse, je n'ai plus de jus, plus envie de rien.
Je me suis assise, crevée comme un pneu de vélo, blette comme une vieille poire.

Heureusement que j'ai un Jiminy Cricket qui s'occupe de moi. Perché sur mon épaule, il me parle :
— Mais pense un peu à toi. Que voudrais-tu ?
— Oh rien, je m'en fous…
— Dis donc, mais tu déprimes.
— Pfff, j'sais pas…
— Ah si, t'es flapie. Il te faut un bon plat pour toi.
— Pfff…
— Si une assiette arrivait, là, devant toi, tu voudrais quoi ?
Mon visage s'éclaire.
— Un truc, j'ose pas le dire, c'est tellement pas à la mode.
— Dis-moi.
— Un truc SANS aucun mix de moelleux-croustillant-acidulé. Sans graines par-dessus. Sans herbes ni fleurs comestibles posées à la pince à épiler, pitié… Je veux de la vraie cuisine pour bébé… (je chouine comme un enfant qui n'a pas atteint l'âge de la parole).
— Soyons clairs, dis-moi quoi.
— Un truc doux, doux, doux ! Juste DOUX !
— Du genre ?
— Des nouilles complètement crémeuses, toutes douces avec de la crème et du gorgonzola fondu dedans.
— Des nouilles, tu veux dire des pâtes ?
— Ouiii (je geins), mais dans ma famille on disait des nouilles.
— OK. Mais il faut grandir tu sais, aujourd'hui tout le monde dit des pâtes.
— Ah d'accord, alors je voudrais des pâtes avec de la crème et du gorgonzola.
— Bon, mais sais-tu que ça peut se faire très facilement, ça ?
— Ouais, pffff, nan, j'sais pas…
— Tu vas m'aller à ton Franprix tout de suite. Tu as déjà des pâtes et de la crème, tu vas m'acheter un bon Gorgon. Et même un Gorgon moyen ce n'est pas grave, de toute façon tu le feras fondre dans ta crème, ce sera très bon.

Fffffff… j'hésite devant toutes les tracasseries à affronter pour m'offrir mon caprice.



Allez, go ! Je prends mes affaires, mon masque, ah mais suis-je sotte, je n'ai plus besoin de l'attestation bureaucratique que j'ai imprimée pour rien, ah mon Dieu ce que c'est fatigant d'être tout le temps adulte, je veux redevenir un bébé moi, c'est tout.
(Jiminy me dit : "Oui, oui, on sait ! Va chez Franprix, nom d'une pipe !")

Alors j'y vais :


Des caissières adorables, mais un monde fou, du jamais vu à cette-heure-là !!! (… fin de déjeuner-début de sieste, d'habitude à cette heure-là il n'y a personne !).

Bon là, si par malheur je ne trouve pas de gorgonzola, maintenant que je suis motivée plein pot, je suis capable de trucider quelqu'un.
Merde, pas de gorgonzola.
Je regarde les gens. Ils sont mignons, jeunes ou vieux, tous attachants (euh, enfin une petite moitié). Oh miracle : un Gorgon isolé planqué bien au fond. Tant mieux pour les clients, ils vivront !
Je prends le paquet et je passe à la caisse.

En le déballant à la maison, je sens que ça va me faire du bien, je remercie déjà Jiminy.
Mais je suis toujours crevée et je le dis à haute voix.
Jiminy me dit : "Tais-toi, mets ta casserole à bouillir, tu veux quoi comme pâtes ?"
— Euh, des tagliatelles. Et puis, des capellini n° 3. Et peut-être des linguine aussi, mélanger les pâtes ça m'amuse.
— Ah c'est juste pour t'amuser ?
Je baisse la tête :
— … et ça retient mieux la sauce.
— Mais tu as raison, c'est parfait ! Pense à faire chauffer doucement la crème et le fromage pendant la cuisson de tes pâtes.
— Voui vouiii !

Je procède : je pèse les différentes catégories de pâtes, et je me fais un pense-bête d'échelonnage des temps de cuisson.







Et là, je vais vous montrer ce qu'il ne faut surtout pas faire :
1) prendre bêtement du St-Agur parce que vous ne trouvez pas de gorgonzola. Quelle erreur ! Rappelez-vous que RIEN ne remplace la tendre douceur du gorgonzola. RIEN !!!
2) oublier de filtrer le fromage, alors là patatras ! Si vous ne le filtrez pas, il sera amer et aigre, à cause des morceaux de moisissure qui tournent mal à la cuisson. On a dit crémeux, il nous faut CRÉMEUX, donc FILTRÉ !

En images, voici la bévue à ne surtout pas commettre :







Pâtes au Saint-Agur non filtré ? Aïe !!! Assiette hyper décevante.


Donc, revenons à nos moutons : nos pâtes à cuisson échelonnée, et notre gorgonzola, dûment filtré.

Vous vous devez de goûter le Gorgon sur un petit morceau de pain frais pendant la cuisson des pâtes, afin de mieux réfléchir à la suite :





Mais il n'est pas dégueu, dites-moi ! Même très bon, tenez.

On met le reste à chauffer sur feu doux, j'ai enlevé la croûte pour plus de douceur. Et ajouté un peu de crème liquide à 12.% de MG.





Les pâtes sont cuites. Je les retire du feu et je les prélève avec une pince. Je garde l'eau de cuisson dans la casserole, of course, au cas où j'aurais besoin de fluidifier par la suite.

Et je filtre :



Voilà : considérant ce qui reste dans la petite passoire, vous voyez que le filtrage était vraiment nécessaire.



Ça s'annonce bien, non ?



J'ajoute un peu d'huile d'olive pour le goût :





Mmm… Bien chaud, la vapeur me monte au nez. On goûte ?



En vrai, la bouchée était grosse, je n'en ai pris que la moitié.

Sluuuurp !



Ouh, c'est atrocement bon.



"… Encore ! Encore… !", chouine le bébé.

(On remet un peu d'huile d'olive, ça ajoute énormément de saveur : une perfection.)



Je savoure chaque bouchée bien chaude et glissante.

C'est d'une onctuosité totale, bien que les pâtes soient parfaitement al dente (bravo à Barilla pour l'estimation de ses temps de cuisson, pour moi c'est optimal) :



Le monticule descend vite, pire que la fonte des glaciers du Pôle Nord :



Tiens, mais j'en oubliais Jiminy, moi !



Il intervient :
— Alors, c'est bon ?
— Super bon, oh miam… voui voui… hmmmm. Merci Jiminy.
— Ne me remercie pas, de manière générale je préfère que tu m'écoutes.
— OK d'accord.
— Bon, à la prochaine ?
— Oui, et encore merci.
— Que viens-je de te dire ?
— Ah pardon : tout ce que vous voudrez, maître.
— Pas d'insolence non plus ; allez, savoure.

Je n'ai rien répondu, je m'en fichais, je mangeais mes pâtes ultra crémeuses, et elles m'ont fait beaucoup de bien. J'en ai outrageusement profité, d'autant qu'il y a des chances pour que cet afflux soudain de nourriture me rende malade, non ?



En quelques minutes, je ne suis pas vraiment redevenue bébé. Mais adulte paisible, assurément si.




Quand vous êtes fâché ou fatigué, essayez donc une bonne assiette comme la mienne… Écoutez un peu votre Jiminy… ?

Je vous souhaite de vivre ce plaisir, pas compliqué et si réconfortant : c'est comme un câlin reçu par le dedans. Tellement crémeux et doux-doux-doux…
Ah ouf, je suis une autre personne !

PS - Et je n'ai pas été malade, nananère ! (alors qu'avec le St-Agur, euh…)


Revenir à la page d'accueil



Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

Beurk le st agur! par Laurence28 le Vendredi 15/05/2020 à 09:47

Toujours écouter l’enfant qui est en nous! Sinon je déteste le saint agur froid ou chaud je trouve qu’il sent l’étable à vache, le purin, je ne sais pas...
Le gorgon pue aussi quand on le chauffe. J’ai invité une fois de la famille, qui ne connaissait pas les sauces au roquefort etc... avec les steaks( c’était il y a très longtemps...). J’ai voulu innover avec des steaks au gorgonzola. P... l’odeur dans la maison!!! Mais c’était tellement bon!!!


Re: Beurk le st agur! par Caroline le Vendredi 15/05/2020 à 11:37

Ah oui, d'accord avec toi !!! En plus, mon St-Agur était limite aigre, pas agréable, et c'est vrai que le chauffer le dénature complètement. Mais je l'aime bien à froid avec plein de beurre (pas trop ton truc ;-)) sur un bon pain.
Et pareil, je raffole d'un bon steak au gorgonzola, c'était mon déjeuner préféré dans le restau italien à côté du boulot, puis on a déménagé sans emporter notre restau italien, et depuis cette époque, il faut que je me le fasse moi-même !


par Naomi le Samedi 16/05/2020 à 12:45

je vois à l'apparence du franprix que mon ancien quartier change depuis les 4 ans que je l'ai quitté, c'est bien normal. Mon plaisir de touriste en Italie, c'était d'acheter la pasta mista de Garofalo, un assortiment tout fait de différentes formes de pâtes (au même prix que les autres sachets). Autrefois, l'épicier mélangeait ses fonds de sacs de pâtes et "soldait" le mélange obtenu. Avec le climat actuel, je crois que je vais préparer mes pasta mista moi-même. Je préfère de loin le Roquefort au bleu, mais, pour moi le printemps s'accorde mieux au chèvre. Allez, courage!


Re: par Caroline le Samedi 16/05/2020 à 14:12

Merci Naomi, pour les infos et pour les encouragements ! Pareil pour toi

C'est le Franprix de la rue Campagne-première, tu le connais ? Il est vrai qu'il a changé, il est beaucoup moins sympa qu'avant, mais la direction du groupe a réuniformisé tous ses magasins en mode "tout cloisonné", "tout en armoire réfrigérée", c'est un peu glaçant.
Ils ont inventé la distanciation avant l'heure...


Re: par Naomi le Dimanche 17/05/2020 à 13:35

Bonjour Caroline, j'ai habité quinze ans vers Alésia-Plantes, avant de partir dans le Val de Marne sur les ailes de l'Amour... Si je n'ai pas fréquenté ton franprix, c'est son frère!
C'est une période difficile, mais avec quelques joies inattendues. Par exemple, on peut acéder sur devis à des versions numérisées de lvres uniquement disponibles à la BNF et sans carte de lecteur. J'attends le devis pour le moment, mais je trouve ça fou pour une recherche d'amateure!


Re: par Caroline le Dimanche 17/05/2020 à 19:38

Ah bon ??? (pour la BNF) ! Tu me scotches ! Oh, si tu y penses, tu me diras si c'est odieusement cher ?

Le Val de Marne, c'est mon idéal de vie ! En plus, si c'est pour y voguer sur les ailes de l'Amour, c'est top !…
Quand Camille n'était pas encore née, Jacques et moi allions tout le temps au vieux marché de Saint-Maur, d'un coup de moto, au printemps, aaah la belle époque ! :-)) On se rapportait un énorme Saint-Nectaire entier, inoubliable. Et très très incomparable avec les morceaux de "St-Nectaire" qu'on trouve chez Franprix, hum…


par Naomi le Mercredi 20/05/2020 à 20:28

Finalement, le document étant sous droit d'auteur, la bnf m'a invitée à contacter l'éditeur pour que je me procure le livre, ou que l'éditeur donne l'autorisation de reproduction à la BNF. Comme le livre est disponible et raisonnable, je vais le commander. C'est fou, cet ouvrage a une meilleure visibilité sur les catalogues de bibliothèque que partout ailleurs, et sur son site, il présente certains ouvrages comme épuisé, ce qui implicitement dit que les ouvrages restants sont disponible. Merci la BNF pour la médiation!


Re: par Caroline le Mercredi 20/05/2020 à 20:48

Ah mais oui, c'est dingue !!!
Bravo en tout cas, j'espère que tu vas te régaler avec son contenu. Et vive la BNF, franchement !


Re: Cocktail par Caroline le Samedi 06/06/2020 à 14:08

[Réponse adressé à Nantoine, un pollueur spammeur dont j'ai supprimé le commentaire :]
Désolée, je supprime votre commentaire, et je supprimerai les suivants si vous continuez cette communication publicitaire.


Re: Cocktail par eynia le Samedi 01/08/2020 à 01:56

 Oh ! Régressivité, quand tu nous tiens ! Ah ! Je salive ! Ouhhhhhhhh, où y'en a du gorgonzola ? Vite faire main rase sur le prochain demain, tu vas me faire reprendre des grammes toi !
Fatigue du corps vide, c'est ça en fait !



Liens commerciaux :


INSTAGRAM :

Nouveau ! (01/04/2020)
    
Je débute sur
    INSTAGRAM
:
Un p'tit post quotidien !


>>> Déjà 75 posts !

Présentation :

›› Les CulinoTests®

 

petite visite ?

›› Historique
Tous les articles publiés


›› TOP-FLOP des articles


›› Top 25


›› Visite rapide en photos


›› Lire un article au hasard


DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.