S'identifier - S'inscrire - Contact

Parrainage :


5 € offerts sur votre

1re commande de 10 €
(+ frais de livraison 1 €)
livrée en 1 h à Paris, 6 j/7

Le meilleur saumon pour vos
sushis - la cave - les pains et
les viennoiseries - le marché -
l'épicerie fine, le traiteur, etc.





 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

Minceur + Forme


Cuisine de fête


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Astuces ;-)


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Petites astuces pour un sandwich triangulaire réussi

Par Caroline • Jeudi 21/10/2010 • Version imprimable

sandwich triangulaire

Thèmes cliquables :


Regardez le sandwich ci-dessous.

Il a un p'tit look à pleurer, n'est-ce pas ?



Ce n'est pas moi qui l'ai préparé, vous vous en doutez !...

Non non non : ce que je vous présente là, c'est un sandwich que j'ai récemment acheté sur une aire d'autoroute.

Le sandwich autoroutier, c'est mon régal quand j'ai déjà roulé 250 km et qu'il m'en reste autant à parcourir avant d'arriver à destination. Sauf que là, alertée par une première bouchée pathétique, je dissèque pour vérifier le contenu de mon sandwich. Et... oups, reconnaissons qu'il y a de quoi râler.

Ce toupet qu'ils ont :



Non, sérieux : "Garniture : 54 %"... ???!!!!

Reportez-vous, si vous le voulez bien, à la photo ci-dessus et dites-moi si vous voyez 54 % de garniture dans ce sandwich minable !

Et constatons qu'il n'y a même pas un gramme de tomate, alors que nous sommes censés nous régaler d'un sandwich "jambon cuit, fromage de brebis, tomate, salade" !... Quant à la salade et au fromage de brebis, j'ai dû prendre ma loupe pour les voir.




Le test "dessus-dessous"


Le pire, c'est le "test dessus-dessous". Un test qu'aucun fabricant ne franchit victorieusement, je vous le dis tout de suite.

- Dessus, c'est appétissant. Miaaaam... plein de bonnes choses emprisonnées dans le pain en vue de satisfaire pleinement vos sens.

- Dessous...
patatras ! Retournez donc votre sandwich et écarquillez les yeux. Même avec vos meilleures lunettes perchées sur le nez, vous chercherez en vain tous ces bons ingrédients...
Autant on avait du monde au recto... autant au verso, couic : plus personne !





Du coup, rien d'étonnant à ce que les coins, tout secs, restent sur le carreau. Voici, en général, les restes piteux que vous laissez à la fin d'un tel repas :



Splendide pique-nique annoncé... Sauf que aïe, grosse déception à l'arrivée !




La vraie bonne bouchée, la voici...


Sans me vanter, voici ce que je vous proposerais si vous vous arrêtiez à ma boutique (et peu importe que ce soit en bordure d'une autoroute ou d'une départementale, que je vous accueille à la ville, en bord de mer ou en rase campagne : pour moi un sandwich est une chose sacrée en tout temps et en tout lieu) :



Eh oui, sachez que chez moi, on ne mégote pas sur la "garniture", comme ils disent :



Quand vous mordez dans un sandwich comme celui-ci, croyez-moi, vous ne regrettez pas d'être né :



Mais récapitulons les quelques conditions à respecter si vous tenez à vous régaler au maximum de votre sandwich fait maison.





Que faut-il faire ?
1) Préparez votre sandwich 24 heures à l'avance



Cette condition n'a l'air de rien, mais c'est l'une des plus importantes.

Un sandwich doit se préparer la veille pour avoir cette humidité et cette agglomération des textures et des goûts si caractéristiques des sandwiches triangulaires du commerce que nous aimons le mieux.



Ensuite, vous l'emballez dans son enveloppe définitive (tupperware ou sac à sandwich, cf. plus bas) et vous le mettez au frigo pour la nuit (... au moins une nuit, il faut bien cela).







Que faut-il faire ?
2) Bien tartiner, c'est-à-dire tartiner généreusement



SAUCEZ votre pain, imbibez bien chacune des deux tranches de substances qui apporteront à la fois de l'humidité et du goût : mayo, yaourt grec, saint-môret, beurre, boursin, vache-qui-rit, éventuellement agrémentés d'herbes fraîches... Là, vous n'avez vraiment que l'embarras du choix.

Bref, tartinez votre pain de ce que vous aimez... mais tartinez sans compter !





C'est important pour le goût mais aussi pour l'onctuosité et l'humidité du sandwich.

Tartinez aussi par-dessus les ingrédients, tant que vous y êtes :



La règle d'or à retenir : ne pas laisser un millimètre non recouvert !






Que faut-il faire ?
3) Privilégier les ingrédients composés d'une seule pièce bien couvrante



Au lieu des petits morceaux d'avocat, des minuscules tranches de tomate, des fines rondelles de concombre... privilégiez plutôt les grandes découpes de légumes, les grandes feuilles de salade, les grandes tranches de jambon, les fins carrés de gruyère (vendus en tranches spéciales sandwich) ou tranches de fromage fondu spécial croque-monsieur, etc.

Exemple de sandwich qui part un peu trop facilement en vrille :



Trop de petits morceaux glissants là-dedans !

Alors, choisissez plutôt le truc qui couvre bien le pain de votre sandwich et qui ne part pas en miettes quand vous mordez dans le sandwich.


Deux exemples...

Plutôt que de trancher de petites lamelles de concombre, épluchez votre concombre et prélevez-y de larges tranches en le détaillant sur le pourtour :



• Et plutôt que d'aligner des rondelles de tomate sur votre pain, préférez y mettre une seule tranche d'une magnifique tomate coeur-de-boeuf :



 

Comparez ci-dessous l'ampleur tranquille de la tranche de tomate et la fragilité (avec glissades assurées à la clé) de ces fines rondelles de concombre...



Voici d'ailleurs le résultat avec la tomate coeur-de-boeuf, un sandwich qui se tient parfaitement :






Que faut-il faire ?
4) Bien presser votre sandwich



Une fois que vous l'avez fourré de plein de bonnes choses, vous couvrez votre sandwich d'une ultime couche de pain...



... Et vous pressez :





Pas obligés de prendre une forme en acier comme ici, bien sûr !...

Moi je fais le plus souvent des sandwiches sans utiliser de forme. Mais je veille toujours à
bien appuyer sur mon sandwich avant de l'entreposer au frais.




Que faut-il faire ?
5) Coudre votre sandwich sur les bords... Une solution anti-débordement ?


Le sandwich qui déborde et dégouline sur mes chaussures : ah non, très peu pour moi !

Essayons donc de coudre les bords pour retenir le contenu du sandwich. Mais pas avec de la ficelle à rôti évidemment : avec un fil comestible, que l'on mangera en même temps que le sandwich.

Pour la somme de 5 €, j'ai acheté le matériel nécessaire :





• Couture à la ciboulette



Ebouillantez brièvement les brins de ciboulette, puis égouttez-les et séchez-les sur du papier absorbant.



Ensuite, vous placez votre sandwich sur un verre pour qu'il se présente en hauteur. Vous enfilez alors successivement les brins dans l'aiguille, et vous les disposez à intervalles réguliers pour relier les bords du sandwich :



Après cela, vous n'avez plus qu'à nouer les liens les uns après les autres, cela va très vite :



Bon, c'est vrai que c'est relativement moche :



Mais comparons donc la version "cousue" et la version "libre" :



OK, je n'ai peut-être pas traité la version "libre" avec assez d'égards en la dévorant, mais constatez tout de même que la fin du sandwich est un peu désordonnée.


Alors que la version "cousue" se mange bien. (Euh... à part les fils dans les dents ! Ça, ce n'est pas très très agréable, avouons-le...)





• Couture au blanc de poireau



Je crois que c'est la meilleure version, celle au poireau.
Pas violemment colorée comme la ciboulette, donc plus discrète à l'oeil.



Sauf que j'ai fait la bêtise d'enchaîner les points de couture, vu que je disposait de fils assez longs pour cela :



Alors, certes, le spectacle est plus agréable à l'oeil...



... et l'arrangement est tout à fait efficace quant au but à atteindre : cela contient parfaitement les ingrédients.



Mais je ne peux juger complètement du résultat – ni par conséquent vous recommander cette pratique –, vu que le fil trop long a ruiné ma bouchée :



Allons dites-moi, avant de nous quitter... seriez-vous partants pour un tout dernier essai ?...

Là, je pense que vous allez me croire folle. Mais comprenez-moi : je voulais essayer un fil plus discret, un fil qui se laisse oublier à peine croqué.


• Couture au vermicelle de soja



Là, c'est un peu plus compliqué : il faut créer un passage protégé pour la pénétration, qui est bien plus périlleuse.



J'ai pris une paille, et de fait, j'ai réussi ma couture.



Mais alors à nouer, ce fil tout mou : un cauchemar !



Et pas du tout efficace pour contenir la garniture.

Solution à oublier définitivement, donc. Sniff...




Que faut-il faire ?
6) Pour le sandwich dégusté à domicile, les piques à cocktail
c'est génial !


Piquez une moitié de sandwich de quelques piques à cocktail, laissez l'autre libre, et comparez :



Comme j'ai bien pressé mon sandwich et l'ai laissé toute la nuit se compacter au frais, la version "libre" se comporte honorablement : voilà tout de même un fait intéressant à signaler.



Cela dit, la présence des piques autorise tous les découpages. C'est très facile, car l'ensemble se tient très bien :



Et c'est joli, en plus... Pour un petit apéro dînatoire, j'aime bien proposer entre autres choses un plateau de petits sandwiches découpés en bouchées, c'est très frais et très agréable :







Que faut-il faire ?
7) Pour pique-niquer à l'extérieur : le sac à sandwich,
un grand indispensable !


Là, je termine par mon grand coup de coeur.

Deux fois par semaine, je déjeune avec Camille près du lycée. Elle n'a qu'une demi-heure pour déjeuner et la direction ne veut pas que les élèves mangent des chips et fument des clopes dans la nature. C'est cantine ou maison, au choix, mais aucun autre choix possible.
— Bon, dans ce cas, je vais t'inscrire à la cantine, ce sera très bien.
— Tu fais ça, maman, je me suicide. Onze heures d'affilée sans sortir, je ne pourrai pas !
Je me suis dit qu'
effectivement, c'était beaucoup lui imposer.
— Bon, OK, je t'apporte un bon sandwich, de l'eau et une compote, et on déjeune ensemble, si tu veux.
— Ah ouaiiiiis, je t'aaiiiiime !
Et c'est donc ainsi que nous faisons depuis ce jour.

J'ai à cette occasion redonné vie à un truc génial que j'avais acheté il y a un ou deux ans, et qui avait enchanté Camille à l'époque : les sacs à sandwich.

Ce sont des sacs en papier spécial, ingraissable, qui évoquent merveilleusement le sandwich de street-food, et c'est bien pour cela que ça plaît tant aux jeunes.




Depuis mon achat, le conditionnement a changé : il est de 1 000 sacs, et non plus de 500.
Cela pour le coût actuel de 33,20 €.

Pour les acheter (et je touche zéro centime là-dessus, imaginez-vous, snifff...) :
Lot de 1 000 sacs à sandwich chez Meilleurduchef.com



Ils mesurent 32 ou 35 cm : de quoi caser un très généreux sandwich !



Très efficaces pour contenir une grosse bestiole, je reconnais :





Mais ma grande surprise a été celle-ci : c'est dément pour emballer un sandwich triangulaire, alors que ce n'était même pas conçu pour cela à l'origine !

Il vous suffit de couper le sachet en deux parties, une petite et une grande :



Vous ouvrez la petite :



Vous glissez le sandwich dedans :



Puis vous recouvrez la première partie, par le dessus, de l'autre partie de l'emballage, histoire de l'abriter. Et vous faites un petit pliage pour finir :



Et voilà le travail ! Ces deux-là, vous n'avez plus qu'à les mettre au frigo et à attendre le lendemain pour les déguster...



Acheter 1 000 sacs à sandwich quand on n'a qu'un seul enfant à la maison, c'est déraisonnable, j'en conviens.

Mais acheter 1 000 sacs en se mettant à 5 copines pour se les répartir à raison de 200 sacs chacune, ça fait plaisir aux mamans parce qu'elles savent qu'elles vont faire plaisir à leurs enfants pour un coût qui n'a plus rien de déraisonnable, vu que ça leur coûtera seulement 6,64 € à chacune (je n'ai pas inclus les frais de port mais allez, mettons 7,50 € chacune, frais de port inclus).
Moi, c'est typiquement le genre de truc que je trouve amusant à acheter et plaisant à mutualiser. Le petit achat "semi-professionnel" qu'on n'achète pas pour soi tout seul, mais qui, en groupe, devient un achat aussi utile qu'agréable.

Mais au total... de toute façon, que ce soit avec ou sans sachets, peu importe !
Le principal est ici :
chouchoutez bien vos sandwiches, et bon app' à tous !

Cette recette est référencée sur Recettes de Cuisine sous le thème Sandwich.


Retour à la page d'accueil


Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


Commentaires

par funambuline le Jeudi 21/10/2010 à 23:01

La couture des sandwichs triangulaires, il n'y a que toi pour inventer des trucs pareils et c'est pour ça que ton blog est tellement indispensable !

MERCI !!!


Re: par Clo le Jeudi 21/10/2010 à 23:55

 Entièrement  d'accord avec funambuline  + 1 


par Timini le Vendredi 22/10/2010 à 09:25

+ 1
Ce que ça fait plaisir de te lire plus souvent, toujours fidèle à toi-même !


par Tiuscha le Vendredi 22/10/2010 à 09:28

Génial article Caroline, et la couture des sandwiches, très chic !


par loukoum°°° le Vendredi 22/10/2010 à 12:04

 La couture comestible, c'est trop fort!


par Stéphane le Vendredi 22/10/2010 à 19:27

Cet article est absolument génialissime ! :-)

Tu as pensé à faire une version livre des CulinoTests ? Ca vaudrait vraiment le coup ! :-)


par Stéphanie le Samedi 23/10/2010 à 11:11

Mais ils sont hallucinants ces sandwiches, très très appétissants... Et la couture, effectivement, c'est du culinotests tout craché et tant aimé !
Moi qui me cassais bêtement la tête à faire les sandwiches de mon grand de bon matin... Epoque révolue!


Couture comme Coco, chapeau par La cagouille le Samedi 23/10/2010 à 11:35

Toujours haut niveau, maintenant haute couture.
Encore un bravo pour ta garniture.

Des verrines pour ta fille, elle aimerait ta Camille?
Contenu, contenant, comestible évidement.


BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!! par la petite poêle le Dimanche 24/10/2010 à 18:48

Il fallait y penser ! coudre les sandwiches, quel boulot ! 

Merci pour ces infos sur les sandwiches, j'ai très souvent au minimum 3 pique-niques à préparer. Je n'ai jamais osé préparer les sandwiches la veille. Quelquefois ils doivent être près dès 5 heures du matin, alors maintenant je n'hésiterai plus à préparer tout ça à l'avance. J'avais lu aussi qu'on pouvait les congeler, mais je préfère la version non congelée.
Et pour les sacs je ne connaissais pas non plus. Mais c'est enregistré  :-)


Re: BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!! par stacker ephedra le Lundi 01/11/2010 à 21:44

Thank you for high-quality writing - you are a genius, dear writer. Every little thing I feel a need to do now is to start my authoring - I say you it will be a perfect essay 


premier test par la petite poêle le Mardi 02/11/2010 à 10:56

Donc hier j'ai préparé deux sandwiches  (en fait 4 puisque coupés en deux par la suite).
Je les ai fait avec les moyens du bord parce que ce n'était pas prévu.
Donc mayo, salade, oeuf dur, surimi, tomates cerise.
Les tomates cerise je les ai coupées en tranches.
Et pour le surimi je l'ai déroulé et j'en ai mis deux par grand sandwich.
J'ai un doute sur ma générosité en mayonnaise, j'attends les appréciations des pique-niqueurs.
Et pour les presser, je les ai superposés dans une assiette, j'ai renversé une autre assiette par-dessus, et j'ai mis un poids  (la boîte de 500 g de surimi), durant 3 heures au frigo.
Puis je les ai coupés en deux et enfermés dans des sachets plastique, et entreposés au frigo jusqu'à ce matin.
Hier après pressage ils avaient l'air de bien se tenir.


Re: premier test par Caroline le Mercredi 03/11/2010 à 18:52

Chère petite poêle,
Nous attendons le verdict ! Le verdict ! Le verdict !


Re: premier test par lapetitepoêle le Jeudi 04/11/2010 à 10:31

Donc le résultat  (j'avais déjà posté un commentaire, mais il n'est pas apparu, ou alors ailleurs ).
C'était réussi
le pressage a permis de bien régulariser l'épaisseur des sandwiches, et de bien faire tenir tous les ingrédients.
Un petit bémol : la salade. C'était de la feuille de chêne, donc je ne l'ai pas détaillée en gros morceaux, c'est impossible avec cette variété. mais quand même c'était trop. La prochaine fois je ferai vraiment de plus petits morceaux de salade.
Et cette prochaine fois est pour bientôt. Dimanche 3 pique-nique doivent être prêts.

Méthode culinotest essayée et adoptée 


par Gali le Jeudi 04/11/2010 à 10:17

Alors là, je dis bravo! C'est une étude incroyable... et puis c'est vrai que les sandwhichs c'est bon! 


par Claire le Mardi 09/11/2010 à 01:38

La couture des sandwichs... un brevet à déposer!
A la lecture consécutive des deux derniers articles, je me demande si les tentacules de poulpe ne pourraient pas faire office grâce à leurs ventouses de fermetures de sandwichs...

Merci pour vos textes et photos, c'est toujours un petit plaisir


par jp le Mardi 09/11/2010 à 09:37

tu peux aussi, après tartinage à la mayonnaise,
découper ton jambon de Paris en deux rectangles formant une croix suisse
que tu centre sur le fond du sandwich
et dont les branches sont de longueur égale à 2 largeurs + 2 hauteurs du contenu
(en supposant le pain carré)
ensuite tu remplis des différentes couches, salade, tomates, cornichons, oeufs, etc.
bien carré
et tu ferme les branches de ta croix en les repliant vers le haut comme un papier d'emballage
autrement dit le jambon te sert d'emballage du contenu
tu peux faire déborder, ça fait riche
tu colle le haut des tranches de jambon avec du philadelphia cream cheese
ou de la vache qui rit
c'est du sans couture, bien caré, qui ne coule pas
sauf si tu fais des incisions dans le jambon avant de presser et pour détremper le pain
(ce que je ne fais pas, je passe même le pain côté externe au grill)

ce serait bien que tu en dises davantage sur la question de la texture
car cet édifice de choses moles doit être complété ( à mon gout )
par du bien croquant (radis, celeri branche, endives, etc.)

et enfin ta superbe tomate incroyablement carrée n'est pas une coeur de boeuf
on dirait une italienne, une sorte de Costoluto Fiorentino



Re: par lapetitepoêle le Mercredi 10/11/2010 à 09:10

Oui je suis d'accord pour la tomate.
mais j'ai vu que dans le commerce ils vendent des coeur-de-boeuf qui ont cette forme, très côtelée.
Et pourtant j'ai déjà cultivé des coeur-de-boeuf dans le potager, et ça n'y ressemble pas du tout. La coeur-de-boeuf est lisse et elle a une forme de coeur, très légèrement allongée.
Pour le goût, la coeur-de-boeuf (la vraie, en tous cas celle dont les graines sont vendues sous ce nom) n'a rien d'exceptionnel. Elle est même plutôt ordinaire.
La tomate présentée en photo rappellerait plutôt une tomate du genre marmande  (côtelée et assez grosse). Mais il y a énormément de variétés de tomates.


Re: par Caroline le Mercredi 10/11/2010 à 10:01

C'est vrai que ma tomate "coeur de boeuf" n'avait pas de goût particulièrement intéressant.

Et elle n'a pas tout à fait la même tête que les tomates coeur de boeuf que ma soeur cultive dans son potager :



Celle-là, quand on l'ouvre, a une chair très rouge et assez uniforme. Mais surtout, elle a un goût absolument incroyable. Ma soeur en donne à tout le monde et tout le monde lui dit la même chose : "même chez les petits producteurs bio, on n'a jamais mangé une tomate avec un goût aussi extraordinaire". C'est vrai qu'elle est tout à fait à part pour son goût, cette tomate : moi non plus je n'avais jamais goûté de tomates d'une saveur si profonde auparavant. Je lui demanderai éventuellement la variété, pour ceux que cela intéresserait.


Re: par lapetitepoêle le Samedi 13/11/2010 à 08:37

Nous avons des tomates dans le potager tous les ans, et toutes les variétés se valent, dans ce sens qu'elles sont toutes extra quand elles ont mûti tranquillement au soleil, elles sont naturellement sucrées, elles doivent être toutes bien rouges à l'intérieur  (sauf les variétés qui ne le sont pas de toutes façons, tomates noires et autres), c'est vraiment un régal, rien à voir avec celles du commerce  (supermarché ou marché peu importe).
La grande différence que j'ai pu constaté c'est entre les variétés roma et apparentées et les autres. Les roma et consoeurs sont plus farineuses, moins juteuses.
Autrement les variétés diffèrent surtout par la taille des fruits, leur forme et la productivité des plants, et la précocité aussi.


Re: par jp le Mercredi 10/11/2010 à 10:16

bonjour petitepoele
jamais vu de coeur de boeuf cotelée, la marmande est à peine côtelée et ronde
si on transforme Coeur de boeuf en marque, c'est autre chose, biensûr c'est vendeur
ce que j'aime bien dans coeur de boeuf est qu'elle est facile à peler, même au couteau
et assez dense, chez Franchi elle a un collet vert marqué avec un bonne petite acidité
celle de la photo... de chair compacte pensée pour le transport, carrée multiloculaire sans trous, à côtes profondes et peau fine impossible à peler, d'une rouge uniforme parfait, sans aucun défaut : ça sent la pure tomate visuelle marketing droit de serre très grand sud 
je veux rien dire Caroline, j'admire ta témérité
bon on va pas en faire une Tomatina







Re: par lapetitepoêle le Samedi 13/11/2010 à 08:42

la marmande peut être bien côtelée. C'est vrai que certaines années elle l'est moins  (ou alors erreur dans les semences ? ou variété hybride ?).
En tous cas toutes les tomates du jardin sont faciles à éplucher. C'est vrai que dans les variétés du commerce il y a sans doute des différences de ce point de vue, j'achète rarement des tomates, alors je ne sais pas vraiment. Et je ne veux aps acheter de coeur de boeuf, justement parce que ça ne ressemble pas à des coeur de boeuf et qu'on induit le consommateur en erreur sur els variétés de tomates également niveau goût.


Re: par Caroline le Mercredi 10/11/2010 à 10:09

Tiens, bonne idée le jambon en croix ! J'avais déjà essayé le jambon en contention de la garniture, mais j'avais trouvé que ça faisait trop (mais j'en avais mis sur tout le tour).

L'idée de la croix me plaît bien, décidément. Ça doit être joli, en plus, surtout si tu laisses un peu dépasser les ingrédients sur les bords comme tu dis. Bon, c'est bien, jp, même si tu montres quelque insolence vis-à-vis de ma (pseudo ?) coeur-de-boeuf.


par Laurence le Samedi 13/11/2010 à 21:11

 Bon, c'est malin, j'ai faim maintenant...Bonsoir Caroline, je me lance dans mon premier commentaire et pourtant il y a très longtemps que je lis ton blog. Un vrai plaisir pour les yeux et l'esprit. Le palais aussi, bien entendu.Une question :  A plusieurs reprises tu as promis une recette en image de ta mayonnaise maison et je ne la trouve pas. As-tu abandonné l'idée ou est-ce moi qui ne sais pas chercher? En tout cas bravo pour la suture du sandwich taillé en triangle, fallait y penser, j'avoue.


par léaC75 le Lundi 29/11/2010 à 10:31

 quelle bonne idée que de faire un post sur les sandwichs! c'est vrai qu'il faut avoir la main (et quelques astuces) pour bien les réussir1


Brioches en fête ! par Miss Paneo le Vendredi 03/12/2010 à 12:03

Bientôt Noël, et surtout déjà un hiver bien froid qui nous donne envie de petits déjeuners ou de goûters gourmands… C’est la période des brioches, à déguster accompagnées d’un bon chocolat chaud !
 


par cécile le Lundi 13/12/2010 à 16:12

 Merci des conseils, c'est super appétissant ! (et drôle)


par mamapasta le Dimanche 09/01/2011 à 17:39

j'avoue, je ne mange jamais de sandwich...Parce que cela ne m'a pas paru appétissant..Mais là, c'est trop tentant , surtout avec la géniale couture périphérique ..cet article se lit avec un sourire gourmand au coin des lèvres...
Bonne année à toi Caroline.


Whaouh par Seer le Vendredi 14/01/2011 à 19:05

Coudre des sandwiches, fallait y penser quand même !
Je relis ton site après un long moment culinairement désespérant avec plaisir... Ca me donne faim, je suis en Belgique et voudrais aller dans une friterie, mais je vais ressortir frustrée :(
Pour la couture, je pensais aux pâtes. Spaghettis ou même tagliatelles, assez cuits pour pas être trop cassants mais pas trop pour pas s'écraser ? Le goût est souvent assez neutre et ça devrait bien se mâcher...
Continue à nous régaler, ça fait longtemps là :(


par BLT le Samedi 05/02/2011 à 18:57

Bonjour Caroline,

C'est mon premier commentaire sur ton blog, même si je l'ai découvert depuis maintenant un certain temps. Merci tout d'abord pour toutes tes expérimentations et les recettes qui en découlent, on passe toujours un moment très appétissant à les découvrir, et également plein de bonne humeur grâce à l'humour que tu mets dans tes billets. 
Je me permets d'écrire aujourd'hui parce qu'en tant que grande amatrice de sandwichs moi-même, j'ai découvert sur internet quelque chose qui me paraît très pratique, et qui pourrait peut-être t'intéresser également: il s'agit du sac à sandwich isotherme et réutilisable, qui existe aussi bien pour les sandwichs carrés que pour ceux faits avec de la baguette:

www.toutallantvert.com/boite-sandwich-isotherme-carre-15x15cm-p-3394.html

www.toutallantvert.com/boite-sandwich-baguette-isotherme-rectangulaire-21x11cm-p-3400.html


Je ne l'ai pas encore testé, mais cela semble un bon investissement pour transporter son sandwich et le garder au frais, sans compter que cela constitue une alternative au sac papier à jeter à chaque fois, qui reste pour le moment le meilleur moyen pour emporter son en-cas.

Je te souhaite une bonne fin de week-end.


Re: par Caroline le Samedi 05/02/2011 à 19:58

Bonjour,
Merci pour cette info. Je suis allée regarder, et effectivement je trouve ça très convaincant, surtout pour une utilisation chronique. C'est bien plus protecteur qu'un sachet en papier. Dès que Camille se préparera elle-même ses sandwichs et que je cesserai de les lui apporter, je lui offrirai ça ! ;)
Thanks, et bonne fin de week-end à toi aussi.
Caroline


hello :-) par la petite poêle le Lundi 07/02/2011 à 12:37

depuis que j'ai découvert ta méthode, j'ai fait bien plus d'un sandwich !
Ils sont toujours parfaits en les faisant la veille avec mise sous presse. Le seul hic, ça prend un peu de place dans le réfrigérateur 
Et les mangeurs de sandwiches donnent le coup de main, je crois qu'ils adorent et qu'ils doivent faire des envieux quand ils sortent leur sandwich 

Pour les boîtes, j'ai lu la réponse au-dessus, je ne connaissais pas non plus, mais perso j'emballerais quand même les sandwiches dans une feuille d'aluminium pour éviter de salir l'intérieur de la boîte de façon à ne pas la laver trop souvent et pour que le sandwich se tienne bien. Donc ça m'économiserait le sac plastique, mais la boîte est quand même assez chère, donc je continue avec le plastique.  Dommage parce que je les trouve plutôt bien ces boîtes.


Sandwich hermétique! par chlipounii le Lundi 25/07/2011 à 16:13

Je suis tombée par hasard sur votre article sur les sandwich et je dois avoué que j'ai beaucoup ri! (je suis fan de vos coutures comestibles :))

Cela dit, juste au cas ou cela pourrait vous intéresser, il existe des "pressoirs à sandwich" qui rendent ces derniers hermétiques (j'ai trouvé le mien la http://www.bentoandco.com/products/panda-sando)
bon, par contre, je ne suis pas sûre que ça marche avec autant d'ingrédients volumineux, mais pour le sandwich nutella/confiture de framboises que je ramène au travail pour mon petit déjeuner ça fonctionne nickel ;)


Re: Sandwich hermétique! par Caroline le Lundi 01/08/2011 à 13:17

Merci du tuyau chlipounii !
Ça me plaît bien, cet ustensile. Je crois que je vais l'essayer. La boîte de transport est indéniablement un plus.


Vive le club sandwich par fraise valerian le Jeudi 05/04/2012 à 12:56

Bonjour,
je tiens a saluer votre inventivité , votre site regorge d'astuces plus originales les unes que les autres !
Mon frère et moi dirigeons une sandwicherie semi-industrielle à l'île de la réunion aussi votre article sur le club sandwich nous a bien plu et fait rire ( vous avez beaucoup d'humour ).

Nous regardions votre dissécation du sandwich autoroute et vous avez entièrement raison, la plus part du temps dans ce type de sandwich industriel on se retrouve lésé en arrivant sur les bords mais sachez que tous les fabricants de sandwich ne se limitent pas a cet assemblage timoré, enfin quand je dis tous je dis surtout nous ! Pour nous aussi c'est clair quand on croque dans un sandwich il faut qu'il soit garni entièrement car auquel cas on se retrouve inévitablement frustré ( on peut dire que ce genre de sandwich n'est pas du tout bon marché alors quand on met le prix on s'attend a en avoir pour son argent ! Et c'est légitime ). Il faut quand même tenir compte de toutes les contraintes économiques que l'on rencontre dans l'agro alimentaire.

Enfin bon tout ça pour dire que nous fréquentons maintenant votre site a la recherche de saveur , de combinaison d'ingrédient, d'astuce d'assaisonement et autres car nous sommes dans une logique dynamique de renouvellement de recettes, d'innovation , etc... mais surtout et cela est notre point d'honneur : proposer aux gens un produit de qualité, goutu, bien garni et joli a regardé !
Nous faisons tout artisanalement ( aucune sauce industriel, aucune préparation toute faite ) On transforme , on prépare , on assaisonne, on assemble et on espère livré du bonheur en bouche à tous ceux fan de snacking !


tuto par Sophia2 le Mardi 21/10/2014 à 17:36

A quand un tuto sur les sandwichs baguette ? Parce que c'est bête, mais c'est pas facile à remplir sans cassage de figure non plus... Un exposé sur le choix de la meilleure baguette ? Une thèse sur le jambon à choisir ? ;)



Liens commerciaux :


Météo du jour :

Meteo Paris

PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.