S'identifier - S'inscrire - Contact

Foie gras et Cuisine de fête


Pommes de terre


Sandwichs, tartines & pizzas


Oeufs


Apéritifs


Astuces ;-)


Minceur et Forme


Indécent


Ustensiles


Hors-cuisine


Minimize Me - Les raisons de ma démarche

Les inscrire, c'est sceller ma motivation dans le roc !

Par Miam • Jeudi 03/03/2005 • Version imprimable

Nous sommes aujourd'hui le 3.mars, et j'ai réellement commencé hier matin, soit le 2.mars, à relever le "challenge" que je me suis fixé il y a deux jours.: un défi qui consiste à révolutionner mon mode de vie, surtout alimentaire, durant tout le mois de mars (… et pourquoi pas au-delà du mois de mars si cela me convient).

En se goinfrant de menus Mac Do pendant un mois,
Morgan Spurlock voulait démontrer, en plein procès intenté à la firme Mac Donald's par deux jeunes filles obèses (procès qu'elles ont finalement perdu), que les produits Mac Do étaient nocifs pour la santé. Il y est parvenu.
Bien sûr il a payé un certain prix pour cela : il a mis ensuite 5 mois à perdre 9 kg (sur les 11
 kg qu'il avait pris en 1 mois) et, en tout, pas loin d'un an et demi pour revenir totalement à son équilibre initial.

Moi je dois faire le contraire du planning de Spurlock
 : inverser les proportions ! ;-)
C'est-à-dire perdre en un mois ce que j'ai pris en un ou deux ans.

Bien sûr, je plaisante. On ne perd pas 10 kg en un mois. Mais là où je suis intéressée par la démarche de Spurlock, c'est qu'elle est puissante : elle permet, en adoptant un système à 100
 %, sans le frelater par des accommodements avec la règle du jeu, de voir assez rapidement les effets qu'il peut avoir.

Un mois pour avoir une réponse probante à une question importante, ce n'est pas trop. Un mois c'est jouable. Et je suis la candidate idéale pour tester un mois d'alimentation-santé, puisque pendant les deux dernières années, j'ai grossi et agressé ma santé sciemment.

Je vais donc comparer mon état dans un mois par rapport à mon état de maintenant. Sur le plan qualitatif bien sûr (bien-être, vitalité, résistance physique, silhouette) et sur le plan quantitatif (bilan sanguin et poids).

S'il y a détérioration, je saurai comme Morgan Spurlock que continuer ainsi me mènerait inéluctablement à l'hôpital ou à la tombe
 ; si au contraire il y a une amélioration nette, je saurai qu'en continuant de mener mon expérience j'augmenterai mon espérance de vie mais aussi la qualité de celle-ci.

Bien sûr que tout le monde connaît déjà le type de résultat que je risque d'obtenir, mais rien ne vaut la preuve par l'exemple.
La théorie et les recommandations c'est bien, mais cela n'égalera jamais le concret, l'expérimentation, la mise à l'épreuve des faits. Quand une amie vous dit : "il paraît qu'on peut se sentir mieux et perdre 5 kg en un mois en mangeant bien", ça n'a évidemment pas le même impact que si elle s'exclame, le teint clair et la démarche légère : "tu sais que je viens de perdre 5 kg et que je me sens en pleine forme, et tout ça en mangeant bien !"

Maintenant, il faut m'assurer que ma motivation est parfaitement solide. Si je fais le tour de mes raisons d'agir, je pense pouvoir répondre clairement que oui.

Cela vous intéresse de faire ce petit tour avec moi
 ? ;-) Il y a de tout là-dedans : du prosaïque, de l'important, du vital et du pas très glorieux. Allons-y donc...

• Je veux remettre mes vêtements. Actuellement, à part une ou deux jupes coupées large ou extensibles, je n'entre plus que dans les deux vêtements dont j'ai dû faire l'acquisition en urgence car tous les autres de ma garde-robe avaient cruellement rétréci.:
– un jean en taille
.40, qui explose littéralement sous la pression de mon tour de taille, donc qui est objectivement un peu trop petit,
– et un autre en 42, qui est un tout petit peu lâche, pas sublimement seyant, et que je laisse donc de côté le plus souvent bien qu'il soit, si l'on veut être honnête, davantage à ma taille que le précédent.

• Je veux être en pleine santé
.: pas fatiguée, pas ronchon, pas tout le temps en train d'attraper le dernier rhume ou le dernier microbe qui court, ni déprimée ni molle, mais énergique et bien portante.
Et j'ai aussi envie de le faire pour Jacques, car je sens qu'il s'inquiète parfois des risques à long terme de ma consommation régulière de vin blanc le soir (lui il boit un verre de bon vin et ça lui suffit, moi j'en bois un et puis je continue tant qu'il en reste parce que je trouve ça trop bon).

• Bref, si je résume ces deux premiers ensembles de raisons : je veux retrouver mon corps habituel dont je me suis éloignée ces deux dernières années, et ma santé de toujours.
Je ne suis même plus capable de faire 500
.m en roller sans avoir mal aux côtes, et j'en ai assez de mettre tous les jours les trois mêmes fringues confortables en louchant tristement sur les jolies petites choses féminines qui attendent en vain dans mon placard.

• Autre raison, qui est aussi la plus "immédiate" : j'ai reçu une baffe déclenchante le 17
 février, quand une équipe de télévision est venue chez moi. C'est l'aspect qui vous concerne le plus, parce que vous y entrez en ligne de compte.

Depuis que les blogs "explosent" comme tout le monde le sait, il n'y a pas de jour sans nouvelle émission, nouveau document ou interview de bloggeurs, que ce soit à la télévision, à la radio ou dans les journaux. Une grande chaîne prépare actuellement un document sur les blogs et a interviewé un "entrepreneur" de la blogosphère française qui m'a fait le cadeau de signaler les culino-tests à l'attention du journaliste. Je sais que mon blog est récent, et il suffit d'aller voir la liste des blogs que j'aime pour s'apercevoir qu'ils méritent tous d'être cités. La question de mon mérite éventuel ne se pose donc même pas
.: je ne mérite pas plus d'être interviewée au sujet de mon blog qu'un très grand nombre de bloggeurs que j'estime et que j'admire.

Cependant, j'en ai besoin, et de façon urgente. Pour faire savoir aux autres que j'existe, et que je suis en train de songer à sortir de la servitude volontaire où je me suis enfermée depuis dix ou douze ans. Ma vie ordinaire consiste à réécrire, corriger, remettre en français des cours de droit, des graphiques, tableaux et textes d'économie à longueur de journée (mission souvent pénible mais même parfois impossible à s'en arracher les cheveux). C'est austère en soi, mais surtout c'est dur physiquement et moralement. Le travail se concentre sur le printemps et l'été, avec une abominable pression en termes de délais
.: bref, entre début mars et fin août, inutile de penser à la plage ni aux cafés en terrasse, ça fait longtemps que j'ai oublié ce que c'est. Bien sûr, d'un autre côté ça me fait vivre, mais au prix d'un paquet de nuits blanches à paniquer ou à bosser dans la douleur et de six mois par an à me faire littéralement un sang d'encre.
Ça fait plus de dix ans que je vis comme ça parce que je ne veux pas abandonner ce que j'ai mis en place, les gens que j'ai impliqués dans mon projet, les livres qui en résultent et les gens qui ont besoin de ces livres. Mais on me dirait qu'il faut le refaire, je me mettrais à pleurer. En même temps je fais partie de tous ces gens qui supportent, qui s'accommodent, qui se soulagent de n'avoir aucune perspective d'avenir en se distrayant n'importe comment au jour le jour et en se réconfortant au contact de ceux qu'ils aiment. Mais
manger et boire et s'appuyer sur les autres ne peut certainement pas être une solution à terme.

Ces deux dernières années, cela a été dur comme jamais. La seule idée que les choses puissent continuer ainsi à perte de vue me terrorise. C'est pourquoi cette année, j'ai allégé délibérément mon plan de travail pour laisser de la place à autre chose (j'aurai du mal à payer mon loyer mais je m'en fiche, après tout il y a des banques pour ça), mais surtout j'ai accepté le cadeau inouï qui m'était fait, et accueilli l'équipe de TV malgré ma peur. Il est temps que je montre un peu de détermination pour faire un peu de place à ce que j'aime, à ce qui me rend heureuse. Et parler de mon blog, c'était exactement faire ça.

Le seul truc c'est que j'ai eu la folie de mettre mon jean en taille
.40, j'ai dû le déboutonner pendant les 3 heures et demie de tournage tellement je me sentais comprimée. J'ai eu la trouille, c'était dur et le cameraman était fatigué et grippé, la lumière chez moi était ingérable (lumière du jour trop crue mélangée à de la lumière artificielle), on n'avait pas de recul dans ma cuisine toute petite où on était entassés à quatre pour faire un improbable test "frites", plus le lapin de Camille qui s'est mis à faire un boucan du diable dans sa cage et qu'il a fallu déménager en express dans une autre pièce.
Ils étaient archi pro, et moi pas. En plus, après, j'ai réalisé que tous les gens qui me connaissaient seulement par les forums, les chat' et les blogs et non pas en vrai, ou encore qui ne m'ont pas vue récemment (pas depuis que je mange comme une Américaine et une Bourguignonne réunies) allaient me découvrir sur leur écran tous en même temps.
Dans cette nouvelle peur, je me suis vue soudain non pas comme je me vois d'habitude (une personne ni plus ni moins bien que les autres et plutôt heureuse d'être ce qu'elle est) mais comme une espèce de petit dindon ventripotent en train d'éplucher des patates à contrejour. Pas très réjouissant.
J'ai bien rêvé il y a quelques nuits que le journaliste m'appelait en me disant "désolé, finalement on n'a pas pu monter la séquence car la bande est toute noire, votre tour de taille a obturé l'objectif", en fait je sais que ce sera monté, et qu'il y a toutes les chances que ce soit diffusé fin mars. Donc pas moyen d'y échapper, on dirait.

Pour supporter cette vérité inéluctable, j'ai cherché une solution.
La seule que j'aie trouvée, outre de faire alliance avec les gens qui m'aiment et de m'auto-remercier d'avoir accepté le cadeau qui m'a été fait (dont je suis profondément reconnaissante à celui qui me l'a offert), est d'être, au moment de la diffusion de la séquence, aussi différente que possible de ce que je suis aujourd'hui. Ou plus exactement, aussi différente que possible de ce que je n'aime pas en moi aujourd'hui.

Ma tâche est facilitée par un atout de taille (c'est le cas de le dire)
.: ce que je n'aime pas en moi aujourd'hui est intégralement le résultat de mes comportements. Ce que je dois changer, c'est ce que je fais, et non pas ce que je suis ou ce que je pense être. Donc, logiquement, la chose est à ma portée.

Demain je mets par écrit le cahier des charges que j'ai défini et commencé à appliquer depuis 36 heures. Je crois que les premiers résultats se font déjà sentir. :-)

Partagez cet article


Commentaires

par Andre le Jeudi 03/03/2005 à 22:33

Ouahouooôôôhhh ! Très récemment on a pu découvrir ta photo sur ton weblog, et bientot on pourra te voir à la télévision ;-)
Tu vas devenir une grande STAR Caroline  ;-))

En tous cas Bravo pour ta détermination ! Tu mérites de réussir ton challenge personnel !!


Courage! par Perrine le Jeudi 03/03/2005 à 22:44

J'admire tes culino tests et surtout la patience sont tu fais preuve pour arriver au résultat parfait (pour ma part, quand un recette est bof, je me contente d'oublier et quand une recette est sympa, j'ai envie de passer à autre chose) Donc, je te souhaite beaucoup de courage mais je suis sûre que tu pourras nous proposer de bons petits plats avec des légumes verts cuits à la vapeur ;)


par elmaya le Vendredi 04/03/2005 à 09:33

Miam, bravo pour ta décision et ta détermination !
Je vais d'autant plus suivre ta démarche que je me retrouve dans une situation assez comparable... à me demander chaque matin comment échapper aux deux jeans achetés récemment et rentrer à nouveau dans la garde-robe de l'an passé... Autrement dit : comment perdre la taille en trop apparue depuis juin...
Ma motivation (une belle robe blanche m'attend en juin :-) ) ne semble pas suffire, peut-être ta démarche m'aidera-t-elle dans la mienne !
Alors, ne faiblis pas, hein ! J'observe !
(et bon courage!)

PS : C'est une chance de commencer en ce moment, de nouveaux fruits et légumes vont réapparaître sur les marchés...


Re: par Caroline le Dimanche 06/03/2005 à 00:56

Coucou Elmaya :-)

Merci à André et à Perrine, et à toi Elmaya.

Avant de me coucher je voudrais juste te dire, Elmaya, qu'on fera tous les légumes vapeur qu'on pourra, et je te promets de faire mon maximum : pour moi et pour toi ;-)))) (et pour les autres…) Je suis très heureuse pour toi de cet objectif crucial qui te motive pour le mois de juin, mais après tout ce n'est pas si grave si tu n'arrives pas à être exactement au mois de juin comme tu te serais rêvée dans ta robe blanche.
Ce qui te rendra inoubliable (ça c'est un truc que je sais), c'est que tu regardes ton homme avec autorité, avec amour, quel que soit ton tour de taille. Crois-moi, un mariage, ça s'oublie, j'en ai vécu cinquante, mais l'expression du visage d'une mariée ça ne s'oublie jamais.
Bon c'était la phrase du jour, maintenant dodo. Bisou Elmaya, et je te souhaite tous les bonheurs d'une fiancée, en attendant les grands bonheurs de la magnifique mariée que tu seras. Et je vous dis bonsoir à tous. :-)


par jp le Dimanche 06/03/2005 à 23:54

1 - Je ne comprends pas très bien tout le développement de ta note sur le lien entre ton blog et ta vie profesionnelle. Crois- tu qu'on peut gagner quoi que ce soit en faisant un blog ? A part l'idée du jugement des autres ?

2 - Pour ta décision de changer ton alimentation, c'est plus compliqué qu'on pense, d'abord parce que les effets d'un changement de régime prennent du temps, ensuite parce qu'il y a une énorme composant culturelle dans les jugements du gout. C'est très long d'avoir un jugement autonome qui soit dégagé des valeurs ambiantes c'est-à-dire qui te permette de trouver bonne une bonne salade et mauvais un mauvais gateau.

3 - Enfin, je le vois bien en Amérique du Nord, la prise de poids c'est aussi l'absence d'activité physique. Je crois que les français passent en moyenne 5 heures par jour devant la télé. Faut pas s'etonner de grossir. L'Amérique produit des pommes de terres humaines avec la télévision et les jeux vidéos. Cela pour dire que maigrir c'est pas uniquement une question de nourriture.

En somme ce que tu fais c'est bien, tu décides de changer. Le coup de changer pour un mois... comme si un régime c'était des vacances dans un pays ou il pleut,... j'y crois pas trop.


Re: par Caroline le Lundi 07/03/2005 à 10:02

Salut jp ! Chez moi tout est lié : le job déprimant dans lequel je suis enfermée et les mauvaises habitudes alimentaires. Ça ne fait pas longtemps que mes habitudes se sont dégradées, et tant que j'entretiens l'idée que ma vie va continuer comme ça (avec ce boulot-là, où je suis utile mais qui me rend malheureuse), je n'aurai pas l'énergie de me prendre en main.
Ce que je veux faire au mois de mars c'est me dire : "oui c'est possible de changer de boulot, oui c'est possible de trouver un travail où je mette en œuvre les mêmes compétences (éditoriales en ce qui me concerne) mais dans un domaine qui me plaît, qui me motive, qui me passionne". Et c'est la puissance de cette conviction qui me permet de revenir brutalement à mon alimentation d'avant, et à ma forme physique d'avant.

Mon idée est de me créer un électrochoc. Réorienter les choses petit à petit est hors de question pour moi, je n'ai pas suffisamment d'endurance pour résister à des résultats trop lents. Et j'ai la motivation, maintenant. Qui vient de mon blog. Bien sûr qu'il ne me rapportera jamais d'argent, mais j'en retire une immense rémunération non monétaire ! C'est le premier pas vers une reconversion professionnelle : c'est ma vitrine, c'est mon "book" si tu veux, et c'est un lieu d'échange qui me fait à nouveau voir la vie sous un jour enthousiasmant.
Mon CV à lui tout seul me donnerait la possibilité de quitter mon boulot pour en retrouver immédiatement un autre tout aussi atroce ! Mon blog, c'est un peu la "lettre de motivation" qui me permettra d'ouvrir d'autres perspectives… C'est pour ça que j'ai fait l'effort de surmonter ma peur de passer à la TV : j'augmente ma "visibilité", ma crédibilité en tant que "testeuse culinaire" ;-)) C'est ce que je vais continuer à faire, pour pouvoir progressivement faire évoluer mes activités du domaine universitaire vers l'univers culinaire. Rien ne presse, j'ai tout mon temps. L'essentiel est fait : l'horizon s'est débouché, et ça change tout pour moi.
Du coup, je n'ai plus aucune raison de continuer à manger et boire trop, c'est pourquoi il faut stopper ça tout de suite. Ça peut sembler brutal, mais en fait c'est juste logique. Si tu continues à inventer des soupes avec tes beaux légumes, jp (mmm... la prochaine sur ma liste : ta soupe d'endives et de mâche), tu m'aideras à faire de cette étape non seulement quelque chose de positif mais aussi une grande source de plaisirs !


Re: Re: par Estelle le Lundi 07/03/2005 à 15:25

Salut Miam, je suis completement d'accord avec toi quand tu dis que tout est lie : quand j'etais etudiante, je grignotais pour me donner du courage pour etudier, je n'aimais pas ca mais je devais le faire. J'ai pris du poids pendant toute ma scolarite et quand j'ai arrete d'etudie, paf, j'ai perdu 5 a 6 kilos en 4-5 mois. Du jamais vu ! J'ai du chnager toute ma garde-robe, mais dans le sens inverse cette fois ! Je ne me reconnaissais plus, je me sentais toute jolie, bien dans ma peau... Tout ca car je rentrais enfin dans la vie active et que cela me rejouissait ! On mange parfois par ennui, pour se remonter le moral mais c'est vrai que cela doit cesser un jour ou l'autre...


Re: Re: Re: par Caroline le Lundi 07/03/2005 à 22:38

... et quand tu penses que je t'applaudis à deux mains alors que j'ai encore ton crumble d'hier soir sur les hanches pour trois jours ! Ça a été mon gros écart de la semaine, j'en ai mangé la moitié à moi toute seule. Mais il faut dire que j'ai rarement mangé quelque chose d'aussi bon, c'était tout simplement inimaginable.
Pffff, les pâtisseries, c'était le seul démon que je n'avais pas, et maintenant, à cause de toi, je rêve de barres au citron et de ce gâteau merveilleux où la crème est lisse et jaune pâle et brillante entre deux disque de pâte levée. Je crois que c'est un gâteau turc mais je n'en suis pas absolument sûre. Je n'ose plus retourner sur ton blog pour vérifier, oh là là je sens que je vais encore massacrer mes bonnes résolutions ! ;-)


Re: Re: Re: Re: par Estelle le Lundi 07/03/2005 à 22:51

Oh la la, loin de moi l'idee de briser tes resolutions ;-) Bon, j'ai une recette de sauce tomates toute simple en stock, je vais essayer de me rattraper en la postant ! C'est vrai que le crumble est super bon, il ne fait pas trop grossir si tu le partages avec la famille en fait... Et puis il y a quand meme 1.2 kg de pommes plein de bonnes choses pour la sante... Bonne chance !


Re: Re: Re: Re: Re: par Caroline le Mardi 08/03/2005 à 18:59

C'est vrai que le crumble est super bon, il ne fait pas trop grossir si tu le partages avec la famille en fait...

Partager ???? Pas question ! C'est trop bon !


par Cat le Mardi 08/03/2005 à 22:05

Je t'encourage....bravo.....la gastronomie peut s'alléger.....c'est sur....je le fais depuis janvier et ça marche!!!!!!!!! Il y a plein de bons légumes à servir, suffit d'y penser.....


par Patrick le Jeudi 10/03/2005 à 16:55

Que veux tu que je te dises quant à ce bouleversement de tes habitudes alimentaires ? Bravo, et pourvu que ça ne donne pas d'idées à Ségolène. Je n'ose pas imaginer les pâtes sans crème, mascarpone et parmesan, ni des légumes vapeur à tous les repas.

J'ai fait un régime il y a 6 à 7 ans, qui était un véritable assouvissement de fantasme : de la viande et du poisson, et RIEN D'AUTRE. Un demi poulet rôti au petit déjeuner, de la viande à midi et du poisson le soir. Plus l'ombre d'un légume, ni de féculents, ni de fromages. J'ai perdu 17 kg en un mois, et ai bousillé durablement mon métabolisme avec des crises de goute à répétition. Je ne regrette rien, sauf que personne ne s'est aperçu des 17 kg perdus. C'est con, hein ?


Re: par Caroline le Jeudi 10/03/2005 à 17:17

T'as fait ça toi aussi ? Dommage que je ne t'aie pas connu plus tôt, tu aurais pu me prévenir ! ;-) L'année dernière je l'ai fait et j'ai raffolé sur le moment (la viande, le poisson, les œufs, j'adore ça) mais après, pure catastrophe : des besoins incontrôlables de manger tout et n'importe quoi, c'était épouvantable. J'avais perdu 5 kg en un mois, j'en ai repris 7 en une semaine. Pathétique. J'ai échappé à la goutte mais je pense que toi comme moi on ne nous y reprendra plus. ;-) J'ai une amie (coucou Flo !) qui l'a fait aussi, et mêmes effets que moi : elle a minci vite mais après ça n'allait plus, elle a été complètement déréglée dans son appétit et son métabolisme.

Eh tu vois bien que mon régime de mars, il est pas si mal que ça, n'empêche. Hum, faudrait juste que je m'y remette…

Ségolène, sois gentille avec ton Patapouf ! Ne le prive pas de parmesan !!!!


Re: Re: par Patrick le Jeudi 10/03/2005 à 23:41

Ségolène, sois gentille avec ton Patapouf !

C'est l'escalade verbale ! Cela dit tu es pardonnée parce que tu as mis une majuscule ce qui dénote de ta part un soupçon de respect larvé certainement dû à mon ainesse. Et puis être gros n'a jamais empêché de rigoler, et surtout pas de boire des bons coups.

A la tienne, en souhaitant qu'à la fin du mois tu déménages de la Loire vers les Landes. Je te laisse là dessus, ça va t'occuper 5 minutes.


Re: Re: Re: par Caroline le Vendredi 11/03/2005 à 09:18

Et ça c'est de la cruauté mentale ! Ça fait plus de 5 mn et je cherche encore.
J'ai pensé que la réponse devait être sur ton site mais non.
Je pense à un jeu de mots mais je ne vois pas.
J'ai pensé au vin mais la Bourgogne n'est pas la Loire ? Alors non. En plus les vins des Landes, à mon avis ils sont trop râpeux pour moi. Si tu penses me faire boire ça, t'es pas arrivé.
Patriiiiiiick, allez, sois un peu gentil avec moi ! Ne me laisse pas comme ça, il faut que je réfléchisse sérieusement à l'échec actuel de mon régime et je ne peux pas me concentrer tant que tu ne me donnes pas la solution. ;-))


Re: Re: Re: Re: par Patrick le Vendredi 11/03/2005 à 09:36

Un long week end de réflexion se prépare donc. Es tu trop jeune pour avoir appris les départements, leurs préfectures et sous préfectures, voire leurs numéros ???


Re: Re: Re: Re: Re: par Caroline le Vendredi 11/03/2005 à 09:46

Arfffff ! Mdr, tu parles, je suis plutôt en train de loucher vers Nantes (là je connais le numéro par cœur mais uniquement parce que j'y ai habité ;-))
Et quand tu penses que je suis obligée de chercher dans le dico pour trouver que mon rêve est de devenir grenobloise. Pfff, je suis minable moi.


Bonne chance ! par Clea le Mardi 15/03/2005 à 05:12

Je trouve ca tres courageux, moi aussi. C'est vrai que, quand on veut changer quelque chose dans sa vie, ca aide de changer d'autres choses derriere. Si tu veux changer de boulot, je trouve ca tres comprehensible de changer la facon dont tu t'alimentes : tu seras forcement quelqu'un d'autre ! A condition bien sur de ne pas tomber dans les exces (les regimes 100% ci ou 100% ca, qui excluent des nutriments necessaires au bon fonctionnement du metabolisme !) et de continuer a manger de tout. N'oublie pas que les feculents sont indispensables, donc ce serait dommage de s'en priver !
Alors, en ce 15 mars, 15 jours apres le debut du challenge, comment te portes-tu ?
(Ou bien est-ce qu'il faut attendre la fin du mois pour savoir ?!)
Bises

 


Re: Bonne chance ! par Caroline le Mardi 15/03/2005 à 15:24

Hum, au 15 mars, objectif dans les choux !
Je réfléchis aux raisons, et aux moyens de redresser la barre. Si je trouve avant la fin du mois, je le dirai sans attendre ! ;-)))
Bises, Clea.



Liens commerciaux :


PUBLICITÉ




Présentation


Coup de coeur :

DÉCOUVREZ...


SITES et FORUMS "DIÉTÉTIQUE"


SITES et FORUMS de CUISINE

  • • Mon préféré : "SuperToinette"
    Recettes faciles (en photos), cuisine familiale, fiches techniques, et super forums où on cause de tout ! On peut chatter en plus :-)
  • • "Marmiton.org"
    25 000 recettes + notes et commentaires. Un must de l'interactivité, avec moteur de recherche hyper efficace.
  • • Chef Simon
    Toutes les techniques de cuisine appliquées à tous types d'aliments et d'ingrédients. Vous y trouverez plein de recettes et d'explications. Illustré et stimulant !
  • • "miam-miam, le site des aventuriers du goût"
    Du beau, du haut niveau d'art culinaire, des infos d'actualité mais aussi du pratique et rigolo (le frigo interactif).
  • • "AuFeminin.com"
    Un site riche en recettes et une ambiance "pro" plutôt sympa.
  • • "10000 recettes"
    Un basique. On y trouve à peu près tout.